Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 517
Invisible : 0
Total : 519
· André · Jean-Claude
13258 membres inscrits

Montréal: 12 mai 04:27:19
Paris: 12 mai 10:27:19
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Vague à l'âme Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 11 août 2008 à 15:30
Modifié:  11 août 2008 à 15:31 par clovis67
Citer     Aller en bas de page

Vague à l'âme


Le ciel est gris
Mon âme aussi,
C’est la couleur
De la douleur.

Ici la tristesse
Point de sourire.
Ici la détresse
Peur de mourir.

Regard en infini…
Saleté de maladie
Paroles en peur
Source de pleurs

Hymne en croix
Fugues de voix
Immense désarroi
Larmes quelquefois.

Ici, pas d’âge,
Que d’yeux tristes
Ici, pas de voyage,
Faut pas qu’il existe.

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
301 poèmes Liste
15573 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
11 mai
  Publié: 11 août 2008 à 16:55 Citer     Aller en bas de page

Attends Clovis, je vais mettre un arc en ciel sur ton poème....ton coeur sera moins gris.... Alex

 
Amie plume


L'amitié, c'est la similitude des âmes (Alcuin)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
1035 commentaires
Membre depuis
16 mai 2008
Dernière connexion
6 janvier 2011
  Publié: 11 août 2008 à 16:58 Citer     Aller en bas de page

Courage mon Cher Clovis.
Je t'embrasse.
Bien amicalement
Plume.

  «Il faut que la voix des hommes sans voix empêche les puissants de dormir.» Abbé Pierre
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 12 août 2008 à 05:23 Citer     Aller en bas de page

merci Alex pour ton gentil arc en ciel, il aurait été le bienvenue ce jour de novembre 2006 où j'ai attendu dans la salle d'attente de l'hopital parmi les autres patients qui comme moi, étaient convoqués pour un contrôle de leur cancer et dont mes résulatats n'étaient pas trop bons, alors en rentrant chez moi, j'ai écrit ce poème dans le desespoir...... mais tout est revenu dans l'ordre maintenant.....voilà, maintenant vous me connaissez un peu mieux......
merci pour ton amitié Alex

merci à toi, Amie Plume, pour ta compréhension et ta grande gentillesse, ton amitié est une grande valeur pour moi, et vos poèmes sont un vrai plaisir.... moi aussi je t'embrasse

Amicalement

Pierre ( clovis )

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16145 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
22 octobre 2020
  Publié: 12 août 2008 à 12:21 Citer     Aller en bas de page

Je suis heureux de constater que ces mots t'ont été salutaires

des mots pour guérir des maux

que ça dure...........

amicalement

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 12 août 2008 à 12:23 Citer     Aller en bas de page

merci L'insoumise de tes paroles de compréhension et aussi de ton amitié à travers ce combat qui se présente desfois dans la vie de chaque être humain ......

moi aussi j'aime beaucoup te lire.....

très amicalement.....


clovis



  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 12 août 2008 à 12:28 Citer     Aller en bas de page

merci Guido pour ta grande sympathie et tes paroles rassurantes....

Amicalement

Clovis

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 18 août 2008 à 07:11 Citer     Aller en bas de page

merci mille fois, Sam, pour tes mots remplis de gentillesse, mais je ne veux pas que mes poèmes te fassent mal eu coeur, j'en serais malheureux, car tu sais sur cette terre, il y a des gens qui leur faut assumer desfois beaucoup de choses en même temps, alors seules les paroles sont libératrice de ce joug.....

Je t'embrasse très fort

très amicalement

Clovis

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 18 août 2008 à 08:50 Citer     Aller en bas de page

bonjour Mysticlover, merci également pour ton encouragement et pour ta gentillessee aussi..... c'est vrai qu'il y a des jours où la solitude est le seul compagnon de partage de ma détresse, mais les écrits sont souvents de meilleurs conseillers.....

très amicalement

Clovis

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 30 août 2008 à 10:45 Citer     Aller en bas de page

merci mille fois Sirene, mais ce n'est pas grave , je suis tout de même content et c'est l'intention qui compte, merci.... ce poème je l'avais écrit en novembre 2006, un peu par desespoir, mais peux être tu le sais déjà......

Je t'embrasse

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 8 sept 2008 à 12:33 Citer     Aller en bas de page

merci infiniment poupie pour ta grande gentillesse et merci surtout pour l'arc en ciel, celui qui contient des couleurs d'espoir.....

Très amicalement

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
Athenea


quand l'élève est prêt, le maître apparait.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
2526 commentaires
Membre depuis
4 août 2008
Dernière connexion
7 décembre 2015
  Publié: 18 sept 2008 à 07:47 Citer     Aller en bas de page

Ce vague à l'âme est très beau, et aussi très douloureux. J'espère qu'il ne s'agit que d'un passage. Athénéa

  L'essentiel est invisible avec les yeux
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 18 sept 2008 à 12:24 Citer     Aller en bas de page

bonjour Athénéa, merci pour ta lecture..... ce poème retrace t'atmosphère dans la salle d'attente d'un hôpital à Strasbourg, un grand Centre anti cancer, où j'ai du faire une visite de contôle après ma radiothérapie.... j'ai pu observer la peur sur chaque visage des patients..... voilà....

Je t'embrasse

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
Athenea


quand l'élève est prêt, le maître apparait.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
2526 commentaires
Membre depuis
4 août 2008
Dernière connexion
7 décembre 2015
  Publié: 18 sept 2008 à 16:00 Citer     Aller en bas de page

Pierre,
Je comprends d'autant plus. Ce texte exprime parfaitement la douleur.
Bien à toi
Athénéa

  L'essentiel est invisible avec les yeux
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 19 sept 2008 à 16:02
Modifié:  19 sept 2008 à 16:08 par clovis67
Citer     Aller en bas de page

Bonjour Athénéa, pardon de te répondre un peu tardivement pour te remercier pour ton gentil mot, en effet j'ai écrit ce poème à un moment assez crittique de ma vie; et heureusement que les thérapies contre mon cancer ont porté leurs fruits ...... ainsi je suis toujours parmi vous .... et j'en suis très heureux .....

je t'embrasse

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
23694 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
11 mai
  Publié: 28 sept 2008 à 12:03 Citer     Aller en bas de page

je reste sans mots touché et ému , j'ai eu du mal a mettre ce commentaire comme tu le sais pour ma maman et ma petite soeur voilà
merci pour ce poème
et il faut se battre toujours se battre

toutes mes amitiés les plus sincères
james

  Membre de la Société des poètes Français.
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 29 sept 2008 à 04:48 Citer     Aller en bas de page

Bonjour James, je te remercie pour ton commentaire, mais surtout sache que je te comprends très bien.
Lorsque je lis un de tes poèmes, je pense toujours à ce que tu as enduré et ce que tu traverses encore aujourd'hui comme souffrance. Je suis vraiment désolé si la lecture de vague à l'âme t'aies fait du mal, je ne veux pas ça....puisses tu me pardonner...Tu sais je pense toujours à la chanson de J.Brel, ces paroles qui disent :
.... celui qui reste se trouve en enfer.....
et quelque part c'est un peu vrai.... voilà James, je sais et je te comprends...oui, il faut se battre, même si desfois il arrive qu'on aie envie de déposer les armes, .... voilà ....

Reçois toute mon amitié

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 30 sept 2008 à 11:16 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Jullian, d'abord merci pour avoir lu ce poème et aussi pour ton gentil commentaire.....

tu sais, mais je pense tu aies lu pourquoi j'ai écrit ce poème.... c'était un jour gris, et les visages des patients dans cette salle d'attente de l'hopital, avaient le même regard, et moi également et chaque fois que je m'y rends, je retrouve cette peur dans leurs yeux, la peur d'une mauvaise nouvelle...voilà....

Très amicalement

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 9 oct 2008 à 09:12 Citer     Aller en bas de page

bonjour Fabrice, avant tout, excuse moi de n'avoir pas pu te répondre avant cette date, j'étais absent .... merci pour ton gentil commentaire... comme tu l'as certainement lu mes réponses précédentes, tu sais donc ce qui en est ....

En effet, j'avais fait une lettre ouverte, mais elle a été retirée, désolé Fabrice, c'était pas un poème.... je ne sais pas encore quand je publierai d'autres poèmes, on verra, plus tard.. encore une fois merci ...

très amicalement

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 11 oct 2008 à 12:39 Citer     Aller en bas de page

merci Elisa pour ta visite, ... oui la tempête responsable de cette vâgue s'est quelque peu calmée ......

très amicalement

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1039 poèmes Liste
16774 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
10 mai
  Publié: 3 déc 2008 à 12:26 Citer     Aller en bas de page

Avec des mots simples, sobres qui conviennent bien au drame de cette maladie, tu as su nous toucher...c'est tellement dur à vivre pour les malades et leurs proches dans la détresse.
a travers tes mots, j'ai une pensée pour eux !
une émotion m'étreint à la fin de ma lecture, je voulais te le dire.
amitiés sincères à toi.
pyc.

 
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2501
Réponses: 33
Réponses uniques: 11
Listes: 0 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0350] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.