Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 20
Invisible : 0
Total : 25
· wippi · Galatea belga · samamuse · André
Équipe de gestion
· Emme
13330 membres inscrits

Montréal: 13 avr 06:08:42
Paris: 13 avr 12:08:42
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: murmure...dune...idée Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
mourad


nul n'a écrit, peint ou sculpté que pour sortir de l'enfer (artaud)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
64 poèmes Liste
656 commentaires
Membre depuis
1er mai 2008
Dernière connexion
2 avril 2015
  Publié: 28 août 2008 à 19:29
Modifié:  28 août 2008 à 19:36 par mourad
Citer     Aller en bas de page


murmure...dune...idée

Dune de murmure....dune qui dure
comme un retour.....d'un troubadour
qui aime en chantant:vive la vieillesse;
pour vieillir encore.....et encore
chaque soir quand il redresse
son âme ridée.......est insonore.

idée pure......et qui perdure
et tourne, tourne l'avalanche
et voilà les belles mèches qui sont blanches
et voilà l'oeil fourbu...tout fondu...
sous un arbre à cent milles branches.

je suis une fleur dans une branche...
et tout autour....que des faubourgs
un ciel comique au mille détours
et des nuages qui nous enserrent
comme tous les mots qu'on jettent par terre...
ou que l'on déterre...de sous la pierre..
de l'infini





  un jour tu vies, un jour tu meurs, un jour tu ries, un jour tu pleurs, c'est ça la vie...c'est ça l'amour
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 28 août 2008 à 20:18 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Mourad, j'ai adoré les images et tes vers . magifique poésie. Amitié. Okana tendresse...

  Nicole chaput. *Okana *...
mourad


nul n'a écrit, peint ou sculpté que pour sortir de l'enfer (artaud)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
64 poèmes Liste
656 commentaires
Membre depuis
1er mai 2008
Dernière connexion
2 avril 2015
  Publié: 28 août 2008 à 20:50 Citer     Aller en bas de page

Merci okana...je suis de toute joie que t'as aimé mon poème.
mes amitiés

  un jour tu vies, un jour tu meurs, un jour tu ries, un jour tu pleurs, c'est ça la vie...c'est ça l'amour
Tendresse54
Impossible d'afficher l'image
Nous ne voyons pas les choses comme elles sont, nous les voyons comme nous sommes. Anaïs Nin
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3229 commentaires
Membre depuis
9 mars 2006
Dernière connexion
28 novembre 2015
  Publié: 29 août 2008 à 09:25 Citer     Aller en bas de page

Très beau, je dirais même magnifique de sonorités, d'images et d'idées qui se transforment en une dune de murmure...


j'ai particulièrement aimé celle-ci :

pour vieillir encore.....et encore
chaque soir quand il redresse
son âme ridée.......est insonore.


Chantal tendresse

  ce qui embellit le désert, c'est qu'il cache un puits quelque part...
saldday


Lorsque souvent au fond de mon coeur penetre comme un trait le souvenir de tes mots....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
2351 commentaires
Membre depuis
28 août 2007
Dernière connexion
17 février
  Publié: 29 août 2008 à 17:06 Citer     Aller en bas de page


Un manège de pensés qui tournent
comme la vie elle même turne à l'infini

J'aime la façon de tes mots!

amicalement

Saldday

  Nous sommes le temps qui nous reste.
mourad


nul n'a écrit, peint ou sculpté que pour sortir de l'enfer (artaud)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
64 poèmes Liste
656 commentaires
Membre depuis
1er mai 2008
Dernière connexion
2 avril 2015
  Publié: 30 août 2008 à 18:38 Citer     Aller en bas de page

Re-création : merci ma soeur, ta compagnie sur ce site est inestimable joyeux Ramadan

tendresse51: Merci Chantal...je suis très heureux de ton passage par ici

Sirenegothik: merci notre sirène

ThE gReEn FaIrY : et comme toujours...je suis plus que heureux de ton passage Merci

saldday : Merci poétesse pour toute cette belle appréciation

  un jour tu vies, un jour tu meurs, un jour tu ries, un jour tu pleurs, c'est ça la vie...c'est ça l'amour
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
301 poèmes Liste
15556 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
11 avril
  Publié: 31 août 2008 à 13:56 Citer     Aller en bas de page

Comme les dunes modelées par le vent tes vers ondulent sur le papier... Alex

 
mourad


nul n'a écrit, peint ou sculpté que pour sortir de l'enfer (artaud)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
64 poèmes Liste
656 commentaires
Membre depuis
1er mai 2008
Dernière connexion
2 avril 2015
  Publié: 31 août 2008 à 21:49 Citer     Aller en bas de page

merci du fond du coeur poétesse
amicalement...Mourad

  un jour tu vies, un jour tu meurs, un jour tu ries, un jour tu pleurs, c'est ça la vie...c'est ça l'amour
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 784
Réponses: 7
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0207] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.