Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 111
Invisible : 0
Total : 113
· ode3117 · monthery
13218 membres inscrits

Montréal: 10 déc 03:46:16
Paris: 10 déc 09:46:16
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Quand... vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Stegobulle


Entre mon ombre et sa lumière
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
142 poèmes Liste
341 commentaires
Membre depuis
11 décembre 2007
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 8 sept 2008 à 09:45
Modifié:  8 sept 2008 à 13:48 par Bestiole
Citer vertical_align_bottom

Quand l'ironie du soir sur le dos du cafard
Détruit les illusions contrefaites et usées
Il arrive parfois que ces monstres de foire
Vous ramènent aux abords d'un chemin défoncé

Les haines refoulés s'engluent dans le hasard
Elles hurlent souvent pour s'entendre mourir
Elles se montrent les dents au détour d'une histoire
Que l'amour à forgé, se privant de sourire

J'ai le cœur qui s'en va, et le temps qui s'en fout
Une herse se dresse au milieu de ma vie
J'ai le corps refroidi par l'hiver du dégoût
Qui empale les restes d’un sublime esprit

La lumière tourmentée éclairant les débris
Des souvenirs de pierre qui demandent un abri
Fracassés dans l'oubli d'un silence de vers
Ils s'échouent et se noient dans une odeur d'éther

Je relève les yeux pollués et visqueux
Translucides et amers aux contours charbonneux
Aveuglés par le jour qui déteint aux aveux
D'un futur délabré et puant à cent lieues

C'est en voulant mourir à la dette d'un vœu
Qui n'avait pas de but plus plaisant qu'être odieux
Que je vis le néant se défaire des dieux
Qui n'étant pas présents, mais jouaient de nous deux

Aujourd'hui il fait noir sur l'abjecte rictus
Il agonise ainsi dans le rêve marbré
D'un oiseau révélant mon plus mauvais cursus
Plus violent et plus âcre qu'une odeur de brûlé

  Quand on observe des ruines, on se dit qu'il n'y a que l'extérieur qui n'ait pas été rongé...
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Qu'ai je su de la vie à l'étreinte étouffée, la connaissance ultime, cyclone aux yeux de jade. Bavant nos deux matières en un lit de soies d'ombres.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
305 poèmes Liste
19523 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
4 décembre
  Publié: 8 sept 2008 à 13:48 Citer vertical_align_bottom

"J'ai le cœur qui s'en va, et le temps qui s'en fout "
"J'ai le corps refroidi par l'hiver du dégoût "

Les vers qui m'ont le plus touché, mais tout l'ensemble est fort

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
23748 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
24 janvier
  Publié: 8 sept 2008 à 15:56 Citer vertical_align_bottom

je trouve qu'il y a du talent dans ta plume !
sombre violent , mais ton encre est merveilleuses
elle peint des images que l'on n'oublient pas

amitiés
james

  Membre de la Société des poètes Français.
LE PASSANT
Impossible d'afficher l'image
La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
146 poèmes Liste
3092 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
6 novembre
  Publié: 8 sept 2008 à 16:31 Citer vertical_align_bottom


Un poème sombre il est vrai mais écrit avec grand talent...

Je retournerai te lire avec plaisir...

Mes amitiés Yvon

 
Ashimati

Administrateur

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
373 poèmes Liste
7806 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
9 décembre
  Publié: 9 sept 2008 à 03:58 Citer vertical_align_bottom

Un texte noir comme j'aime avec des mots puissants digne d'un grand écrivain.
Touché
Amitiés
Thierry

 
Stegobulle


Entre mon ombre et sa lumière
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
142 poèmes Liste
341 commentaires
Membre depuis
11 décembre 2007
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 8 oct 2008 à 15:18 Citer vertical_align_bottom

N'en jetez plus, la cour est pleine, et dieu sait que ça me gêne, je rougis mais...c'est très agréable, merci vraiment beaucoup à tous !

  Quand on observe des ruines, on se dit qu'il n'y a que l'extérieur qui n'ait pas été rongé...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2302
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Une histoire de Coeur...bigmoustache & Alphonse Blaise. (Collectifs)
Auteur : Alphonse BLAISE.
(Collectifs)
Auteur :
Okana, des bleus au coeur... (Amitié)
Auteur : Alphonse BLAISE.
2eme Gagnant : Les feux de pierres... (Poèmes par thèmes)
Auteur : (...)
Si loin ... mais si proche (Amour)
Auteur : Amoureux fou
Comment faire... (Autres)
Auteur : Alphonse BLAISE.
Duo Okana et Guido (Collectifs)
Auteur : okana
La douleur d'okana (Cit. perso. & courts)
Auteur : okana
I need time (Tristes)
Auteur : KiMiNiE
Laissez moi crier (Poèmes par thèmes)
Auteur : okana
Délires (Autres)
Auteur : okana
Ca vous est déjà arrivé d'être une chaussette ? (Lettres ouvertes)
Auteur : Audrey.
Le temps est près de nous (Amour)
Auteur : Serge
(Autres)
Auteur :

 

 
Cette page a été générée en [0,0255] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.