Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 77
Invisible : 0
Total : 81
· Avraham · Jevousaime
Équipe de gestion
· Nitrox · Ashimati
13210 membres inscrits

Montréal: 2 oct 12:55:39
Paris: 2 oct 18:55:39
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Journal :: émoti-conne vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Shangri-La Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
457 poèmes Liste
15221 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
2 octobre
  Publié: 9 févr 2020 à 03:37
Modifié:  9 févr 2020 à 03:38 par Shangri-La
Citer vertical_align_bottom

J'ai perdu mes mots, ceux qui me servaient à commenter, à offrir un retour sur les poèmes qui me parlaient ; à choisir une émoticône parce que même l'émoticône était un choix. Je suis anesthésiée. Le printemps reviendra et l'entrain également mais pour le moment mes mots ne sont rien. Je vous lis tous, toujours ; c'est mon rituel du matin : lire tous les poèmes manqués depuis la veille. Alors je mets dans ma liste de lecture ceux dont je sais qu'ils me procureront une émotion quand je serai redevenue vivante. Parce que c'est dur d'être vivante quand on a le cœur froid.

 
coldasice

Correcteur


Because we are already the past
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
1102 commentaires
Membre depuis
16 juin 2012
Dernière connexion
3 mai
  Publié: 10 févr 2020 à 00:32 Citer vertical_align_bottom

Mince, c'est le gang des 2012, d'être en panne de mots
Cela reviendra, bon pour moi, cela fait deux ans que je suis en panne

  ODH MAD
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
363 poèmes Liste
11710 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
27 septembre
  Publié: 10 févr 2020 à 09:44 Citer vertical_align_bottom

bonjour à vous deux, ADAMANTINE et COLDASICE (que je vais aller découvrir en lectures),
- moi, j'ai de temps en temps aussi ces genres de circonstances.
- ces moments je les appellent "être en jachères". (c'est parce que je ne nourris pas assez ces réservoirs de vécus, que je ne perds pas assez de temps à écouter, de temps pas pour lire, mais pour me laisser être ingéré par des offrandes en mots très souvent inattendues, et que mes réactivités se censurent par complaisances d'états de feignants ou par fascismes).
- je suis visité et productif, quand j'accepte de me mettre en disponibilités. (hors des agressions sonores ou de télévision)
- les sollicitations sont pourtant nombreuses. (tien ce n'est pas si bête, oui en tenant compte de mes décalages de pensées)
- et bien souvent ce sont les temps, ce sont les moyens, ou ce sont les outils, pour sauvegarder ces titillements qui font défauts, et les non sauvegardes sont très vite oubliées. et quand elles osent revenir, elles sont moins riches et moins réelles que les précédentes.
merci ADAMANTINE de ce cadeau créateur de LPDP.

 
Argynne Aphrodite


Lorsqu'il est déjà bien trop tard pour dormir te kidnappe l'inspiration poétique. _Argynne
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
0 poèmes Liste
842 commentaires
Membre depuis
7 août 2019
Dernière connexion
15 novembre 2021
  Publié: 25 févr 2020 à 18:37 Citer vertical_align_bottom

oui le printemps te le réchauffera !

  Y A T'IL UN PASSAGE QUI VOUS A PIQUÉ AU COEUR ? ;-) Poètiquement vôtre, Argynne Aphrodite
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
140 poèmes Liste
6124 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
19 août
  Publié: 26 févr 2020 à 03:52 Citer vertical_align_bottom

Hiberner de temps à autres
c'est ressourçant et ça fait du bien !
A tout bientôt

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
363 poèmes Liste
11710 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
27 septembre
  Publié: 29 févr 2020 à 07:40 Citer vertical_align_bottom

qui veut une barre de "MARS" virtuelle bien sûr, puisque nous y sommes en mars.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 753
Réponses: 5

Page : [1]

 

 
Cette page a été générée en [0,0191] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.