Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 21
Invisible : 0
Total : 23
· JYL · Jean-Claude
13217 membres inscrits

Montréal: 2 déc 14:10:59
Paris: 2 déc 20:10:59
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Journal :: Ta tombe, pas celle d'un autre vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
AllantVers Cet utilisateur est un membre privilège

Correctrice


Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. Léon Tolstoï
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
129 poèmes Liste
1283 commentaires
Membre depuis
3 novembre 2019
Dernière connexion
10 novembre
  Publié: 1er nov 2020 à 03:59
Modifié:  1er nov 2020 à 04:04 par AllantVers
Citer vertical_align_bottom

Je suis allée au cimetière, il y a deux ou trois jours. Rien à voir avec la Toussaint, tout ça. J'y suis allée pour montrer enfin ta tombe à la petite sœur de notre fille, je lui en ai tellement parlé, et puis tu es le papa de sa grande sœur, elle sait combien tu comptes.
Cette tombe j'ai voulu qu'elle impose aux visiteurs de s'arrêter devant avec curiosité, pour en savoir plus sur celui qui y repose. De ton vivant les gens dans la rue se retournaient sur ton passage : ton allure, ton charisme. J'ai voulu cet effet pour ta tombe. Tu mérites une œuvre d'art, audacieuse et imaginative comme tu l'étais dans tes propres créations. J'ai voulu qu'elle soit conçue par des artistes qui t'ont connu et aimé. Michel et Maïté m'ont aidée à réaliser ce vœu.
De tout le cimetière ta tombe est la seule qui soit une création originale, conçue et réalisée par des artistes amis du défunt, j'en suis d'ailleurs étonnée, fière aussi, comme j'étais fière d'avoir été choisie par toi.
Mais une chose est sûre, lorsqu'on passe devant cette œuvre elle éveille la curiosité, suscite une émotion esthétique, et inspire le désir et la force de se battre du côté de la vie.
À ton image.

  Photo de profil : Alvaro Dominguez
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
546 poèmes Liste
11189 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
2 décembre
  Publié: 1er nov 2020 à 14:19 Citer vertical_align_bottom

MariePaule,

Ce portrait dépeint une personne qui semblait irradier de toute sa personne. Tu lui as rendu un bel homme-âge. Comme quoi, il faut avoir quelque audace pour soi et pour perpétuer l'âme de certaines personnalités.

Je t'embrasse

 
In Poésie


Il suffit d'oser
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
6948 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2014
Dernière connexion
2 décembre
  Publié: 3 nov 2020 à 09:55 Citer vertical_align_bottom

J'ignorais tout ceci.
Touché encore, par celui dont je connais si peu l'histoire à travers le peu que tu m'en as dit.

Bizzz JB

  La vie commence à chaque instant.
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
366 poèmes Liste
11765 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
1er décembre
  Publié: 4 nov 2020 à 03:32 Citer vertical_align_bottom

ne sois pas vexée, mais ta confidence m'a fait penser à cette histoire.
un homme (prénommé "incroyable") juste avant de mourir, a demander à sa femme de ne pas mettre son prénom sur la pierre tombale.
elle fit inscrire:
"si git un homme qui aima sa femme toute sa vie, et la rendit heureuse"
et les passants devant de dire: "c'est incroyable".

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 556
Réponses: 3

Page : [1]

 

 
Cette page a été générée en [0,0182] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.