Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 28
Invisible : 0
Total : 29
· AllantVers
13330 membres inscrits

Montréal: 13 avr 07:20:24
Paris: 13 avr 13:20:24
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: la mort de la prairie Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
mourad


nul n'a écrit, peint ou sculpté que pour sortir de l'enfer (artaud)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
64 poèmes Liste
656 commentaires
Membre depuis
1er mai 2008
Dernière connexion
2 avril 2015
  Publié: 4 nov 2008 à 16:16
Modifié:  4 nov 2008 à 17:28 par mourad
Citer     Aller en bas de page


la mort de la prairie

Je suis en voyage….et comme toujours…je voyage en train…de mon compartiment où je suis assis…seul… entre l’éveil et la rêverie…tout près du verre de la fenêtre…une prairie apparaît à ma vision ….


Il y a l’herbe de la prairie
Tout frais tout doux
Tout enflammé que je suis
Je la brûle
D’un seul regard
Comme l’eau qui brûle
Le feu….sans fumée..
Ou la fumée taciturne
Qui blâme les nuées…
Il n’y a plus d’herbe dans la prairie….
Il n’y a plus de prairie…

Il y a l’ombre de la prairie…
Toute seule, sans arbres…sans fleurs
Et sans nuit à repousser…
Par les promesses des amoureux…
Sans corps à inonder..
Par la lumière qu'elle rebaptise..
Sur une quelconque peau..
Ou une quelconque branche…
Sur une quelconque tombe..
Elle cherche là à respirer…
Ce qui aurait pu survivre
De ces promesses… à tout jamais
Ce qui aurait pu revivre …
D’un rêve…
Qu’on a semé dans la prairie…
Et qu’on a oublié
Comme on oublie les ombres …

Il y a le vent de la prairie…
Qui souffle là je ne sais où…
ces mots qu’on sème au vent…
tandis que les corps ne disent rien
dans le langage des humains !
tandis que les corps ne laissent rien..
pour un vent qui s’asphyxie déjà..
par tout ce qu’il a du porter
pour rien hélas…pour rien hélas !
le malheureux….pourtant..
il trouvera bien ou jeter ça…
dans une prairie…
qui n’existerait plus…. !


il y a le ruisseau de la prairie…
qui continue à ruisseler
car il ne croit pas aux ombres…
car il n’a pas besoin d’ombre
ni de lumière….pour conter le temps…
d’un grand sourire….d’un chaud baiser
d’un petit : partir….qui continue…
il finira bien par croire…à son rocher..
que personne remarque…
qu’on ne remarquera jamais…
mais qui restera…le sépulcre
après la mort de la prairie…



mais le train est déjà loin………. !






  un jour tu vies, un jour tu meurs, un jour tu ries, un jour tu pleurs, c'est ça la vie...c'est ça l'amour
Idou

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
189 poèmes Liste
3746 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2008
Dernière connexion
22 mars 2017
  Publié: 4 nov 2008 à 16:28 Citer     Aller en bas de page

bravo mon ami ... un très beau texte ...
c'est si vrai ... le train inspire la tristesse

  Seirén - ©
mourad


nul n'a écrit, peint ou sculpté que pour sortir de l'enfer (artaud)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
64 poèmes Liste
656 commentaires
Membre depuis
1er mai 2008
Dernière connexion
2 avril 2015
  Publié: 4 nov 2008 à 17:37 Citer     Aller en bas de page

merci sam...Merci ida....
je continue toujours à vous remercier...mais jamais assez

  un jour tu vies, un jour tu meurs, un jour tu ries, un jour tu pleurs, c'est ça la vie...c'est ça l'amour
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
23607 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
12 avril
  Publié: 5 nov 2008 à 05:53 Citer     Aller en bas de page

merci Mourad pour ce voyage

il est magnifique !

james

  Membre de la Société des poètes Français.
Echo


"le bonheur n'est jamais grandiose" On verra bien...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
1068 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2008
Dernière connexion
9 juin 2013
  Publié: 5 nov 2008 à 14:18 Citer     Aller en bas de page

Beau texte!
J'y vois comme un jeu d'ombre et de lumière qui offre un joli contraste.
J'aime beaucoup.
Echo

  Là où l'on brûle les livres on finira bien par brûler les hommes...
mourad


nul n'a écrit, peint ou sculpté que pour sortir de l'enfer (artaud)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
64 poèmes Liste
656 commentaires
Membre depuis
1er mai 2008
Dernière connexion
2 avril 2015
  Publié: 8 nov 2008 à 19:34 Citer     Aller en bas de page

james: merci cher ami...pour ton passage...qui n'est pas le premier...et qui est hautement apprécié....merci beaucoup
Echo: avoir l'écho de ta pensée dans ton comentaire me fait grand plaisir...merci beaucoup

  un jour tu vies, un jour tu meurs, un jour tu ries, un jour tu pleurs, c'est ça la vie...c'est ça l'amour
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1138
Réponses: 5
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0202] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.