Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 21
Invisible : 0
Total : 25
· Filiquier · cro · Lafleurquirime
Équipe de gestion
· Emme
13355 membres inscrits

Montréal: 18 oct 04:02:46
Paris: 18 oct 10:02:46
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: On a sunday afternoon Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Cαlliσpee


«La porcelaine, le soleil et l'azur qui s'échappent d'entre vos lèvres.»
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
89 commentaires
Membre depuis
8 mai 2008
Dernière connexion
7 juin 2013
  Publié: 14 mai 2010 à 23:09
Modifié:  14 mai 2010 à 23:10 par Cαlliσpee
Citer     Aller en bas de page

***

Les voitures gazouillent à l’est de l’horizon,
Les arbres bercés par la corde des herbes.

**


Tranchantes, les feuilles récalcitrantes, pointées de la crête du bleu.
Ciel, les maisons s’entassent parfois avec leurs nuages rêches.


*

Les visages, boursouflés de rayons mielleux,
Les fenêtres noires, blanches, courbées sous les feus du vent.

L’ourlet régulier des briques rouges, écrasées d’une toiture bouillante.


**

La carrure des roseaux, taillés à la perfection, encadrés de tulipes et de paillettes.

Brindilles chaudes, saillantes, aux coulis du tronc des arbres.
Aux pieds des souches récalcitrantes. Ma folie.


*


Les racines de danses froides, enliassées aux brisures de la terre.


*

La fenêtre de mon demi, sous le sol.
Les échancrures de soleil et les couleurs fades d’un dimanche après-midi.
Dans l’intervalle des lattes de bois séchées de mes rideaux boisés.

Et le cadre blanchâtre de ma toile du monde.

*


Le mur cramoisi de ma cuisine, le feuillage bombé de mes plantes.
Coupe de vin vide, livres ouverts-fermés, clés et papiers froissés.
L’écran qui se joue de moi, mes mains ne se pardonnent pas.


**


Elles veulent s’obnubiler du clavier.
Et étamper leurs cicatrices noires sur l’opale des musiques à l’écran.


**



* Un dimanche soir

  Cαlliσpe℮. Irréєlle, vαgabonde.
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
1597 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
18 mai
  Publié: 15 mai 2010 à 07:05 Citer     Aller en bas de page

Que dire ? Difficile à analyser. Est-ce utile d'ailleurs ?
Juste une lecture qui ne m'a pas laissé de marbre, le rythme est entraînant et les mots fort bien choisis. Une étrange sensation se dégage de ce poème.
Très intéressant.

LYKAN

 
Cαlliσpee


«La porcelaine, le soleil et l'azur qui s'échappent d'entre vos lèvres.»
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
89 commentaires
Membre depuis
8 mai 2008
Dernière connexion
7 juin 2013
  Publié: 15 mai 2010 à 08:26 Citer     Aller en bas de page


Merci beaucoup! Ton commentaire est très constructif puisque, moi-même, je trouve ce poème bien étrange. Il ne ressemble pas à ce que je fais d'habitude... je m'étais imprégnée d'un dimanche après-midi et c'est exactement ce qu'il me faisait ressentir.

Merci encore!

  Cαlliσpe℮. Irréєlle, vαgabonde.
Cαlliσpee


«La porcelaine, le soleil et l'azur qui s'échappent d'entre vos lèvres.»
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
89 commentaires
Membre depuis
8 mai 2008
Dernière connexion
7 juin 2013
  Publié: 15 mai 2010 à 19:12 Citer     Aller en bas de page


Merci beaucoup!
Ce que tu dis est tellement vrai... c'est comme du surréalisme...
Je l'aime bien, finalement, ce poème!

  Cαlliσpe℮. Irréєlle, vαgabonde.
Cαlliσpee


«La porcelaine, le soleil et l'azur qui s'échappent d'entre vos lèvres.»
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
89 commentaires
Membre depuis
8 mai 2008
Dernière connexion
7 juin 2013
  Publié: 19 mai 2010 à 17:01 Citer     Aller en bas de page


Oui, c'est juste... j'ai un peu perdu le fil de mon écriture à la fin du poème.
J'avais trop puisé dans mes idées et puis... il y en avait plus...
Merci beaucoup pour ton commentaire! ^^

  Cαlliσpe℮. Irréєlle, vαgabonde.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1080
Réponses: 4
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0195] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.