Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 37
Invisible : 0
Total : 39
· ode3117 · Avraham
13208 membres inscrits

Montréal: 25 sept 02:04:51
Paris: 25 sept 08:04:51
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes : :: Folie !? vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] 2 :: Répondre
Naej  Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
3773 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2008
Dernière connexion
2 septembre
  Publié: 20 mai 2008 à 09:06
Modifié:  21 mai 2008 à 18:17 par colline
Citer vertical_align_bottom

Folie !


Elle était jeune et belle
Et la vie lui souriait
Aucun destin cruel
Ne menaçait sa paix

Quelle souffrance enfouie au tréfonds de son âme
Vînt troubler sa gaieté vînt changer son destin ?
Elle avait en son sein deux cœurs comme oriflamme
Qui devaient prendre vie au bel été de juin…

Elle était jeune et belle
Et la vie lui souriait
Mais le destin cruel
L’a prise au mois de mai

Je ne puis retenir les relents de colère
Me venant à l’esprit devant un tel gâchis
De voir ainsi partir deux enfants et leur mère
Trois vies s’en sont allées d’un geste irréfléchi…

Elle était jeune et belle
Et la vie lui souriait
Puis elle s’est perdue
Quand elle s’est pendue…


Naej 20 mai 2008




Texte protégé par Copyright

n° 00043414





  Carpe diem...
Hassan
Impossible d'afficher l'image
La mort se borne à Golgotha.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
517 poèmes Liste
5407 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2006
Dernière connexion
22 octobre 2018
  Publié: 20 mai 2008 à 09:09
Modifié:  20 mai 2008 à 09:11 par Hassan
Citer vertical_align_bottom

Des mots très tristes sous les élans d'une plume vraiment éblouissante et poétique.

Très touché, mon poète

Poétiquement, ton lecteur

 
Serge

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
322 poèmes Liste
2523 commentaires
Membre depuis
5 janvier 2008
Dernière connexion
23 juin
  Publié: 20 mai 2008 à 09:25 Citer vertical_align_bottom

Il est de ces folies qui nous rendent... fous.... quand nous les découvrons !
Amitiés serge

 
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
302 poèmes Liste
15625 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
24 septembre
  Publié: 20 mai 2008 à 09:55 Citer vertical_align_bottom

Un très beau poème avec des mots choisis pour une triste réalité.... Alex

 
Naej  Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
3773 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2008
Dernière connexion
2 septembre
  Publié: 20 mai 2008 à 10:05
Modifié:  20 mai 2008 à 10:13 par colline
Citer vertical_align_bottom

Oui Alex, une triste réalité... Hélas.. Je suis sous le choc, abasourdi ne pouvant y croire malgré tout... Il s'agit d'une jeune femme (32 ans !) avec qui j'ai travaillé... Elle effectuait des remplacements dans le foyer où je "sévissais" en tant qu'Educ... J'avais été séduit par sa gaieté, son optimisme, son professionnalisme, son empathie pour les "handicapés"... Je me disais qu'elle ferait une excellente Educ... Puis je l'ai perdu de vue car elle est partie ailleurs... et hier, j'apprends "ça"...
Je savais qu'elle était enceinte de jumeaux... Je connais son père un chanteur breton... Je suis anéanti et j'imagine ce qu'il en est pour ses proches... Quelle connerie la vie quand elle est "aussi" ça ....

Manon
Serge
Anne
Hassan
Fairy Tales
Vero


Merci....

  Carpe diem...
véro29


L'air est plein du frisson des choses qui s'ennuient. Charles Baudelaire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
82 commentaires
Membre depuis
29 avril 2008
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 20 mai 2008 à 10:07 Citer vertical_align_bottom

Je ne sais quoi dire devant tant de sensibilité sinon que je suis touchée au coeur, et par l'écrit, et par le ressenti.
Je t'embrasse,
Amitiés sincères
Véro

  véro29
J'oséphine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
1839 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2007
Dernière connexion
17 juin 2019
  Publié: 20 mai 2008 à 11:04 Citer vertical_align_bottom


Quelle tragédie tu nous apprends là, Naej.

Quand quelqu'un choisit de mettre fin à ses jours, je crois que l'on tente de se rassurer en se disant que ce passage à l'acte n'a pu se produire que dans un moment de folie... Mais peut-être est-ce de la lucidité?
Ce qui fait encore plus mal, c'est de savoir qu'elle était enceinte... Comme sa douleur devait être grande pour supprimer trois vies d'un coup. Terrible gâchis, comme tu le dis, pour elle et ses bébés et, plus encore, pour tous ceux qui restent et vont devoir vivre avec toutes ces questions sans réponses...

Ton texte est beau. Et "juste".
Bisous






  Nul n'est une île...
Rêveuse de Bulle


Enfant des nuits noires.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
81 poèmes Liste
1617 commentaires
Membre depuis
9 novembre 2006
Dernière connexion
12 novembre 2012
  Publié: 20 mai 2008 à 11:49 Citer vertical_align_bottom

Je... Ne sais pas trop quoi dire
Toutes mes condoléances, semblerait approprié même si la formule est plate et maintes fois reprise.
Alors, je sais c'est idiot mais c'est la première chose qui me vient à l'esprit en lisant ton poème.

Peut-être que quelque chose la tracassait ou l'empêchait de parler...
C'est encore à dire mais, il faut oublier. Ne retenir que l'essentiel et ne pas juger son acte...
Ca peut nous arriver à tous et à toutes...

Prends soin de toi,
Yaël

  Ne contemple pas le sac pesant sur tes épaules, et fonce vers le chemin qu'il te reste à parcourir...
Naej  Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
3773 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2008
Dernière connexion
2 septembre
  Publié: 20 mai 2008 à 12:03 Citer vertical_align_bottom

Oh non, je ne la juge pas... je suis juste en colère que personne n'est rien vu... avant... Mais c'est toujours ce que l'on se dit... après...
Je suis en colère et malheureux de voir 3 vies détruites et plus encore car ceux qui restent ne se remettent jamais d'une telle épreuve...

L'Insoumise
Roseds
Yaël


Merci...

  Carpe diem...
JPH21
Impossible d'afficher l'image
Nous sommes nés pour mourir, Alors brûlons cette vie sans regrets
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
4761 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2003
Dernière connexion
20 octobre 2020
  Publié: 20 mai 2008 à 12:26 Citer vertical_align_bottom

J’aime beaucoup cette tristesse
Que tu nous fais partager,
Avec une poésie sensible.
Amitiés,
Jean-Paul

  Amoureux de la vie, des femmes et du vin (Car je suis fier d'être Bourguignon
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
302 poèmes Liste
15625 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
24 septembre
  Publié: 20 mai 2008 à 12:42 Citer vertical_align_bottom

tu sais Naej dans mon activité de thérapeute, je sais que la pendaison correspond à une acte de désespoir et de colère, pour moi, c'est le pire suicide...
je vais prier pour elle...

 
Mariesarah

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
3769 commentaires
Membre depuis
6 février 2007
Dernière connexion
20 octobre 2010
  Publié: 20 mai 2008 à 14:05 Citer vertical_align_bottom

Je suis très touchée....

Il y a quelques années une jeune amie de ma fille
s'est suicidée à 14 ans... et personne n'avait jamais rien vu.

Je suis vide de mots Naej.

Juste te dire que je suis passée et que je comprends la douleur que ça peut provoquer.

Toute mon amitié, Marie

  ... et si je m'en vais avant toi, dis toi bien que je serai là, j'épouserai la pluie le vent, le soleil et les éléments pour te caresser tout le temps (Francoise Hardy) merci M-Paule (comme une brise bise de mes aimés sur ma joue)
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
763 poèmes Liste
10473 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
3 décembre 2021
  Publié: 20 mai 2008 à 15:33 Citer vertical_align_bottom

 
Catalina


"Chaque matin est un jour de moins sans lui" Mystic
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
2416 commentaires
Membre depuis
6 juillet 2007
Dernière connexion
5 février 2017
  Publié: 20 mai 2008 à 15:36 Citer vertical_align_bottom

Justesse dans ces mots de colère et de tristesse mêlés....
ainsi va la vie mais pkoi ne l a t'on pas compris ? je ne sais pas.
Le plus dur cé pour ceux qui restent et qui ne comprennent pas et dont le sentiment de culpabilité de n'avoir rien vu les bouffera à jamais... je le connais trop bien celui là..
Alors juste touchée coulée
cathy

 
Ellea Lee
Impossible d'afficher l'image
Garde tes rêves, tu ne peux jamais savoir à quel moment tu en auras besoin ...(Carlos Zafon)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
69 poèmes Liste
1372 commentaires
Membre depuis
23 septembre 2007
Dernière connexion
27 juin
  Publié: 20 mai 2008 à 16:00 Citer vertical_align_bottom

Où s'arrête ? où commence la folie ?

Très poignant ...

Agnès

 
Estérak


Qui ne chute jamais ne sait pas rebondir
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
58 poèmes Liste
1175 commentaires
Membre depuis
31 août 2007
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 20 mai 2008 à 16:08 Citer vertical_align_bottom

Juste pour te dire que je suis vraiment de tout coeur avec toi , Naej. Sais pas trop quoi dire , sauf que la pendaison , c'est un choix assez rare, pour une femme. Il devait donc y avoir une sacrée dose de désespoir, derrière tout cela.Je te fais un gros câlin entre mecs.

  Estérak / La Vie n'est pas donnée ... il faut savoir la prendre
Naej  Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
3773 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2008
Dernière connexion
2 septembre
  Publié: 20 mai 2008 à 17:31 Citer vertical_align_bottom

Vraiment un grand merci à vous tous....

  Carpe diem...
Little stella


La sensibilité de chacun, c' est son génie. BAUDELAIRE
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
84 poèmes Liste
1616 commentaires
Membre depuis
1er mars 2007
Dernière connexion
6 janvier 2012
  Publié: 21 mai 2008 à 07:18 Citer vertical_align_bottom

J' ai lu et relu...

C' est la seule réponse qu' elle a trouvée à son schmilblic.

Pas d' approbation ni de désapprobation.

Je fais partie de ceux qui pensent à elle et qui t' entourent, Naej...

de So

  Little stella
Claire de lune


Chacun de nous est une lune avec une face cachée que personne ne voit
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
151 poèmes Liste
985 commentaires
Membre depuis
21 septembre 2007
Dernière connexion
6 janvier 2021
  Publié: 21 mai 2008 à 14:23 Citer vertical_align_bottom


Je connais, oui, je connais...un ami qui a mis fin à ses jours à cause d'un chagrin d'amour...comme ton amie, il avait la vie devant lui...personne n'a compris...
Folie ? peut être, les mystères de l'âme sont tellement obscures et celle de la folie encore plus.
Quoi qu'il en soit, il ne faut jamais se sentir coupable, ils n'auraient pas voulu ça...

Amicalement
Dark Moon

 
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
23748 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
24 janvier
  Publié: 22 mai 2008 à 06:34 Citer vertical_align_bottom

touché , ému ... je ne sais quoi dire

je suis désolé mon ami , la folie fait mal pour ceux qui restent , et surtout pour ceux qui aiment ces personnes

toutes mes amitiés
james

  Membre de la Société des poètes Français.
Mîm


Juste pour la vie et ses beautés.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
96 commentaires
Membre depuis
13 février 2008
Dernière connexion
25 juillet 2017
  Publié: 26 mai 2008 à 19:14 Citer vertical_align_bottom

Naej,

Je suis complètement chamboulée... et admirative envers cette force que tu as de transcrire en mots ces maux si intenses et si bouleversants.

Amitiés,

Mîm

  Mîm
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2256
Réponses: 24
Réponses uniques: 19
Listes: 0 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0494] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.