Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 3
Invisible : 0
Total : 4
· Luciole321
13323 membres inscrits

Montréal: 13 mai 23:17:49
Paris: 14 mai 05:17:49
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Mon coeur nous hait. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Julie


Rien n'est plus vrai que ce que je ne dis pas...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
748 commentaires
Membre depuis
19 juin 2005
Dernière connexion
15 mars 2013
  Publié: 2 oct 2006 à 09:39
Modifié:  21 sept 2009 à 18:23 par Lunastrelle
Citer     Aller en bas de page

Mon coeur nous hait.

Tant bourrine le rouge
Que la cruche se casse
Qu'elle laisse son mari
Boire un peu la tasse
Tremper son biscuit
Jusqu'à c'qu'il s'fracasse
Dans l'oubli.

Tambourine le rouge
A mes tempes
Que ton image s'estompe.
Brouillée de larmes.

Et pourtant
Je m'exécute.

À-coups brutaux
De tes reins.
Pendu à mes tresses
A cheval sur ma carcasse
Tes yeux sur ses saints.
Oh, prie ta déesse !
Je n'serai plus là demain.

Ta main, crayon sans dessein,
Dessine son corps sur le mien.
A deux doigts... Trois mouvements
Tu m'effaces. Tu t'en lasses.

Tant souffre la cruche
Qu'elle se casse.
Complètement fêlée.
En mille morceaux de verre épars.

Mon coeur nous hait
Quand je suis sans toi.

  Savoir qu'on n'a plus rien à espérer n'empêche pas de continuer à attendre.
Amandarine


De l'aube claire jusqu'à la fin du jour...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
204 poèmes Liste
3866 commentaires
Membre depuis
24 mars 2006
Dernière connexion
17 avril
  Publié: 2 oct 2006 à 09:55 Citer     Aller en bas de page

J'aime beaucoup l'ambiguïté de ce poème...
Ton "jeu" qui lie le sens aux sons...
Bref : un coup de coeur pour moi !

Bisous toi

 
unknown
Impossible d'afficher l'image
E non ci sarà più Dio, perchè ci sono io.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
7 poèmes Liste
31 commentaires
Membre depuis
22 septembre 2006
Dernière connexion
4 mars 2010
  Publié: 2 oct 2006 à 10:25 Citer     Aller en bas de page

"Mon coeur nous hait
Quand je suis sans toi"

C'est très beau mais je ne comprends pas vraiment le sens de la phrase !

J'aime ce poème !

  Poésie : Texte où chaque ligne commence par une majuscule.
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Pourrait-on rêver mieux comme ultime lecture Que le livre infini de tes lèvres qui tremblent ? (@Chimay)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
297 poèmes Liste
18899 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
13 mai
  Publié: 2 oct 2006 à 15:47 Citer     Aller en bas de page

Sublime ...

Bisous
Vinie

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Julie


Rien n'est plus vrai que ce que je ne dis pas...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
748 commentaires
Membre depuis
19 juin 2005
Dernière connexion
15 mars 2013
  Publié: 5 oct 2006 à 06:12 Citer     Aller en bas de page

Amandarine, merci beaucoup d'être passée, ça me fait plaisir

Unknown, merci, je vais essayé d'expliquer à peu près ça.

"Mon coeur nous hait
Quand je suis sans toi"

C'est à dire que "je" n'aime pas ce "nous" amoureux quand l'autre n'est plus là pour en faire partie réellement. Et qu'on se retrouve finalement seul. Le "quand je suis sans toi" pour dire que je l'aime à la base, mais que je le déteste quand il me trompe et qu'il s'éloigne.

J'ai laissé tel quel le bazar du poème, mais en principe, je voulais partir sur le fait d'être trompée, de détester et d'aimer à la fois, d'hésiter à partir, de rester, de se faire du mal...

Bref. Je ne sais pas si je me suis bien expliquée, et je pense qu'on peut le prendre un peu comme on veut étant donné que je n'ai pas forcément réfléchi à tout ce qu'il y a dans ce que j'ai écris.

Et puis en même temps pour la dernière phrase, ça peut aussi donner :

"mon coeur noué
Quand je suis sans toi"

C'est à dire la peine qu'on peut ressentir quand l'homme qu'on aime part (réellement, ou simplement s'éloigne, ne nous aime plus).

Voilà, merci à toi d'être venu

Aurore, merci, vraiment

Vinie, contente de te revoir par ici et merci


Amicalement,
Julie.

  Savoir qu'on n'a plus rien à espérer n'empêche pas de continuer à attendre.
StEf-AnY

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
20 poèmes Liste
60 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2006
Dernière connexion
22 octobre 2008
  Publié: 18 oct 2006 à 13:31 Citer     Aller en bas de page

Un tango passionné et violent qu'est ce poème.

J'adore!

Tu as une très jolie plume, continu d'écrire!

Stéphanie

  StEf-AnY
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 18 oct 2006 à 13:38 Citer     Aller en bas de page

J'aime quand tu joues avec les maux... et tu joues tellement bien... Je ne l'avais pas vu passer, je suis heureuse de le découvrir... Merci tite souris...


  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Julie


Rien n'est plus vrai que ce que je ne dis pas...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
748 commentaires
Membre depuis
19 juin 2005
Dernière connexion
15 mars 2013
  Publié: 19 oct 2006 à 15:45 Citer     Aller en bas de page

StEf-AnY, merci beaucoup (j'aime bien cette comparaison que tu fais avec le tango)

Ptitebulle, inutile de te dire que je suis ravie du passage, ça me fait plaisir, contente que tu aimes

  Savoir qu'on n'a plus rien à espérer n'empêche pas de continuer à attendre.
Julie


Rien n'est plus vrai que ce que je ne dis pas...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
748 commentaires
Membre depuis
19 juin 2005
Dernière connexion
15 mars 2013
  Publié: 20 oct 2006 à 11:16 Citer     Aller en bas de page

**MarYjo**, ravie d'avoir pu te toucher
Merci

  Savoir qu'on n'a plus rien à espérer n'empêche pas de continuer à attendre.
dav


Je fais mourir de faim l'amour pour qu'il dévore ce qu'il trouve. (Octavio Paz)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
171 poèmes Liste
3319 commentaires
Membre depuis
14 mars 2005
Dernière connexion
9 septembre 2020
  Publié: 20 oct 2006 à 17:27 Citer     Aller en bas de page


Un beau texte chargé d'une violence contenue, ambigüe.

J'ai aimé.

  L'Art du guerrier consiste à équilibrer la terreur d'être un Homme, avec la merveille d'être un Homme. (assAssin)
Julie


Rien n'est plus vrai que ce que je ne dis pas...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
748 commentaires
Membre depuis
19 juin 2005
Dernière connexion
15 mars 2013
  Publié: 1er nov 2006 à 16:37 Citer     Aller en bas de page

Merci dav

  Savoir qu'on n'a plus rien à espérer n'empêche pas de continuer à attendre.
IciOuLa

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
98 poèmes Liste
1474 commentaires
Membre depuis
21 octobre 2004
Dernière connexion
18 avril
  Publié: 9 nov 2006 à 15:00 Citer     Aller en bas de page

Un petit mot sous ce très joli texte qui me touche beaucoup...

 
betty-kristy


Si la vie m'a appris quelque chose , c'est qu'il faut aimer pour vivre et vivre pour aimer ,hors l'A
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
436 commentaires
Membre depuis
21 avril 2006
Dernière connexion
1er mars 2011
  Publié: 16 nov 2006 à 17:15 Citer     Aller en bas de page

Décidément, toi, tu me fais des misères quand je passe te lire tard (trop!).M'a fallu le lire et le relire 3 fois avant de comprendre pourquoi il me faisait si mal aux tripes. Un petit bijou de sentiments en vrac, vrais, vivants, qui résonnent , éclatent, vibrent d'une vie propre, bouleversante. Bravo à toi. Je ne suis pas près d'arrêter de te lire: j'AIME trop!!!!!
Marie

  Betty-Kristy
Julie


Rien n'est plus vrai que ce que je ne dis pas...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
748 commentaires
Membre depuis
19 juin 2005
Dernière connexion
15 mars 2013
  Publié: 9 jan 2007 à 09:48
Modifié:  9 jan 2007 à 09:48 par Julie
Citer     Aller en bas de page

IciOuLa, merci pour ce petit commentaire, qui me touche également beaucoup. C'est toujours un plaisir de te croiser.

Betty-kristy, oui, j'avoue que celui là, est assez "dérangé" si j'ose dire, avec plein de trucs et de bidules plus ou moins en vrac. J'espère que tu ne t'y es pas trop perdue !
Merci beaucoup d'avoir mis le nez dans ces mots là.

  Savoir qu'on n'a plus rien à espérer n'empêche pas de continuer à attendre.
Julie


Rien n'est plus vrai que ce que je ne dis pas...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
748 commentaires
Membre depuis
19 juin 2005
Dernière connexion
15 mars 2013
  Publié: 21 jan 2007 à 06:40 Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup Kajak, contente de susciter quelques interrogations...

Amicalement,
Julie.

  Savoir qu'on n'a plus rien à espérer n'empêche pas de continuer à attendre.
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
23695 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
13 mai
  Publié: 28 févr 2007 à 11:56 Citer     Aller en bas de page

magnifique ton poème avec tes jeux de mots
délicieusement bien écrit !

bises je nomine

james

  Membre de la Société des poètes Français.
Julie


Rien n'est plus vrai que ce que je ne dis pas...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
748 commentaires
Membre depuis
19 juin 2005
Dernière connexion
15 mars 2013
  Publié: 1er mars 2007 à 13:21 Citer     Aller en bas de page

Je te remercie beaucoup james

  Savoir qu'on n'a plus rien à espérer n'empêche pas de continuer à attendre.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1977
Réponses: 16
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0323] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.