Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 763
Invisible : 0
Total : 764
· ode3117
13254 membres inscrits

Montréal: 12 mai 03:27:23
Paris: 12 mai 09:27:23
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Je t'ai aimée Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 3 :: Répondre
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 15 mai 2009 à 18:55 Citer     Aller en bas de page

Je t’ai aimée

Un rêve naissait, ce matin d’été
Comme une tempête de sable….
Et mon âme triste s’élevait
Lentement vers ton cœur affable

Ton visage céleste fixait la nuit
Sur mes songes d’inespérance
Et seul, demeura le doux bruit
D’une grive rieuse en partance.

Ô sombre silence, ô fardeau !
J’ai plié ma peine à ton sourire
Car le vent a brisé le roseau
Sur mon cœur, qui a su mourir.


Pierre 05/09

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
Mustang (libre) Cet utilisateur est un membre privilège
Impossible d'afficher l'image
Tais toi et danse...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
3360 commentaires
Membre depuis
22 novembre 2008
Dernière connexion
5 mai
  Publié: 15 mai 2009 à 19:32
Modifié:  15 mai 2009 à 19:32 par Mustang (libre)
Citer     Aller en bas de page

*soupir*...Un écrit duquel émane une certaine nostalgie.




Amitiés.

  Toute action entraine une réaction...
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
762 poèmes Liste
10443 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
21 avril 2020
  Publié: 16 mai 2009 à 05:16 Citer     Aller en bas de page

, tres beau, un coup coeur pour cette strophe qui porte enb elle de belles images qui me parent meme si j'aime le tout :

"Ô sombre silence, ô fardeau !
J’ai plié ma peine à ton sourire
Car le vent a brisé le roseau
Sur mon cœur, qui a su mourir."

Mystic



 
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
301 poèmes Liste
15573 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
11 mai
  Publié: 16 mai 2009 à 05:50 Citer     Aller en bas de page

Un très beau poème, nostalgique avec des accents lamartiniens..... Alex

 
Titane
Impossible d'afficher l'image
Il y a de la beaute dans tout, mais pas tout le monde la voit. (Confucius)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
7 poèmes Liste
411 commentaires
Membre depuis
30 mars 2009
Dernière connexion
1er mars 2013
  Publié: 16 mai 2009 à 08:00 Citer     Aller en bas de page

Très romantique, très beau!!!
Amities

 
Echo


"le bonheur n'est jamais grandiose" On verra bien...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
1068 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2008
Dernière connexion
9 juin 2013
  Publié: 16 mai 2009 à 08:41 Citer     Aller en bas de page

Et cette touche de mélancolie
Comme une goutte de couleur dans la pureté et la limpidité de tes mots
Belle lecture

  Là où l'on brûle les livres on finira bien par brûler les hommes...
Lysée


L'Amitié est un Joyau si rare que le Coeur seul peut lui servir d'Ecrin!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
159 poèmes Liste
1676 commentaires
Membre depuis
20 mai 2007
Dernière connexion
31 mars
  Publié: 16 mai 2009 à 10:22 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,

Première lecture envers tes écrits ..

et ... chapeau bas ! Je te qualifierai de Grand .. aussi talentueux que nos Poètes d 'Hier !

Je reviendrai te lire plus tard ... au plaisir ..

  Lysée
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16145 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
22 octobre 2020
  Publié: 16 mai 2009 à 11:26 Citer     Aller en bas de page

A tout te dire et sans flagornerie, aucune

je viens de lire de la poésie...

PS: Pourtant le roseau plie mais ne rompt pas....

Amicalement

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 16 mai 2009 à 16:01 Citer     Aller en bas de page

@ Mustang : oui, un poème réécrit avec un soupçon de nostalgie …..
Amitiés

@ Chantal : Oui Chantal, j’ai longtemps hésité de recopier ce poème écrit en 1975, après avoir rompu mes liens affectives avec cette personne que j’avais aimée profondément ….

On n'oublie rien de rien
On n'oublie rien du tout
On n'oublie rien de rien
On s'habitue c'est tout J. Brel
Je t’embrasse très amicalement

@ Purdou : oui, ce fut effectivement une rupture bien douloureuse
Amitiés,

@ Zacmako : merci beaucoup pour ton passage, oui il reste un peu de mélancolie en moi-même, malgré les longues années ….
Amitiés,.

@ * Mystic* : je suis content que ce petit poème t’aie bien plu et te remercie pour ton éloge
Gros bisou

@ Alexandra : ma chère Alex, merci pour ta fidélité et ton gentil commentaire élogieux qui me fait un peu rougir de confusion
Je t’embrasse très amicalement

@ Katia : Merci infiniment chère Katia pour ta fidélité et ton gentil commentaire que j’apprécie beaucoup, ainsi que ta grande gentillesse …..

Je t’embrasse très amicalement

@ Titane : merci pour ton passage et ton gentil commentaire qui m’a fait très plaisir.
Gros bisou

@ Rimeur : merci infiniment cher poète pour ton passage et ton gentil commentaire, mais je ne sais si je mérite tant d’éloges….
Amitiés,

@ Echo : merci infiniment pour ta lecture et ton gentil commentaire fort sympathique.
Gros bisou

@ Amendine : merci infiniment pour ta lecture et ta gentille appréciation
Gros bisou

@ Lysée : merci de tout cœur car je suis vraiment très flatté par ton gentil commentaire qui me fait beaucoup d’honneur… j’en suis confus par tant d’éloges, c’est vraiment très sympa… au passage je me permets de te dire que j’apprécie énormément ton texte sur l’amitié, en dessous de ton avatar …. C’est très beau !
Gros bisou

@ Guid’Ô : merci infiniment pour ton très gentil commentaire et ta fidélité cher poète…. Oui, dans mon cas le roseau fut bien fragile, il avait poussé dans un jardin d’amour naissant et une tempête a su le briser après s’être ployé durant de longs mois …..
Amitiés,

Avec toute mon entière amitié pour vous tous

Pierre





  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
Athenea


quand l'élève est prêt, le maître apparait.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
2526 commentaires
Membre depuis
4 août 2008
Dernière connexion
7 décembre 2015
  Publié: 16 mai 2009 à 16:48 Citer     Aller en bas de page



Cher Pierre,

Tout a déjà été dit ou presque, sur ton poème qui est à fleur de peau ; les mots vont donc droit au coeur.

C'est un coeur qui a souffert puis grandit qui parle à travers tes mots.

Superbe lecture

Amitiés

Athénéa

  L'essentiel est invisible avec les yeux
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 16 mai 2009 à 18:09 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir mon ami Pierre, je suis émue par tes vers, j'ai ressenti de la nostalgie d'un amour perdu trop vite. Je te fais des câlins d'amitié et de tendresse..Okana.

  Nicole chaput. *Okana *...
Mustang (libre) Cet utilisateur est un membre privilège
Impossible d'afficher l'image
Tais toi et danse...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
3360 commentaires
Membre depuis
22 novembre 2008
Dernière connexion
5 mai
  Publié: 16 mai 2009 à 18:16 Citer     Aller en bas de page

Ce poème me fait penser au duo Hélène Ségarra/Laura Pausini:"On oublie rien,on vit avec"...




  Toute action entraine une réaction...
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 17 mai 2009 à 03:55 Citer     Aller en bas de page

@ Camyvon : Merci pour ton passage et ton gentil commentaire. Je suis par ailleurs très honoré que ce poème figure parmi tes favoris, je te remercie infiniment cher Yvon. Peut être que mon cœur a du porter un poids de tourments au long de sa vie, pour qu’il ait trouvé cette élégance sur son chemin ….. L’homme est un apprenti et la souffrance est son maître, a dit le poète…..
Amitiés,

@ Athénéa : merci ma chère poétesse pour ta lecture, ta fidélité.
Il est vrai que mon cœur avait souffert pour cette rupture avec cette personne dont je n’ai plus jamais eu des nouvelles que je n’oublierai jamais…..
Je t’embrasse très amicalement

@ Okana : merci à toi chère Nicole pour ton passage et pour ton gentil commentaire. Quand on aime, et que cet amour se brise, on se trouvait dans un bateau qui a coulé, puis en regagnant la rive à la nage, on n’oublie jamais sa fatigue…..
Je t’embrasse très amicalement

@ Mustang : on oublie jamais rien et on vit avec……. Oui cher Mustang, cette chanson peut s’adapter un peu à mon histoire, car que je n’oublierai jamais cette amour passion … ( j’avais gardé très longtemps une petite mèche de ses cheveux qu’elle m’avait remise lors des adieux, que j’avais gardé très longtemps….. voilà un peu pour mon histoire…..)
Amitiés,

Et avec toute mon entière amitié

Pierre



  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
Estro

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
3 poèmes Liste
166 commentaires
Membre depuis
20 mai 2008
Dernière connexion
4 janvier 2010
  Publié: 17 mai 2009 à 06:34 Citer     Aller en bas de page

l'amour perdu de la personne que l'on aime, nous amène a des douleurs insoupçonné

merci de se très beau partage et très poignant

Amitié Estro

 
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 17 mai 2009 à 10:30 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Estro et merci pour ton passage sous ma plume..... oui il y des blessures qui guérissent, mais leurs cicatrices demeurent éternelles .....

sincères amitiés

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
Amie plume


L'amitié, c'est la similitude des âmes (Alcuin)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
1035 commentaires
Membre depuis
16 mai 2008
Dernière connexion
6 janvier 2011
  Publié: 18 mai 2009 à 07:46 Citer     Aller en bas de page

Quel merveilleux poème mon Pierre...
Il s'en dégage une tristesse profonde mais il est si beau.
Je t'embrasse tout fort.
Thérèse

  «Il faut que la voix des hommes sans voix empêche les puissants de dormir.» Abbé Pierre
ocelline

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
30 poèmes Liste
156 commentaires
Membre depuis
23 mars 2009
Dernière connexion
15 octobre 2016
  Publié: 18 mai 2009 à 14:53 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir,Pierre ton texte est sublime tes mots s'entrelace dans une amitié et une tristesse qui fait boum dans mon coeur,ta pensée de nostalgie éternelle est belle dans dans se mélange d'émotion que je n'aurai plus de mot mes amitiés sincère et cordiale

  la jeune fille des poèmes
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 18 mai 2009 à 16:06 Citer     Aller en bas de page

@ Amie Plume : ma chère Thérèse, je suis bien content que ce petit poème t’aie plu… oui c’est vrai qu’il est triste ce poème, j’avais une telle profondeur envers cette personne que je ne saurai l’oublier ….. et parfois de notre séparation, dort une petite source de tristesse au fond de mon cœur, aujourd’hui encore ….
Je t’embrasse bien fort

@ Ocelline : merci beaucoup pour ta lecture et on très gentil commentaire sur ce petit poème …. Oui, le temps n’a pas pu tout effacer malgré les autres chemins que j’ai parcourus depuis ces nombreuses années….
Gros bisou

.. Et avec toute mon amitié

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 19 mai 2009 à 05:14 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Maureen, je te remercie pour avoir lu et gentimenet commenté ce poème que j'ai effectivement réécrit avec un peu de nostalgie en mon coeur....
merci particulièrement pour ta fidélité de tes lectures sous ma plume...

Je t'embrasse très amicalement

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1039 poèmes Liste
16774 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
10 mai
  Publié: 19 mai 2009 à 06:18 Citer     Aller en bas de page

Sur le fond, le sujet est triste et pourrait concerner bien des gens...Mais la forme que tu as donnée est si forte de poésie et d'amour en nostalgie qu'on ne peut rester de marbre devant ces mots...encore plus pour qui te connaît un peu et sait toute ta gentillesse et ton humanité !
Je suis triste pour toi que tu ais vécu et vive encore des choses difficiles, mais je suis heureux que tu ais publié. Te lire est un moment qui me touche à chaque fois.
amitiés sincères à toi.
pyc.

 
Angelylla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
99 poèmes Liste
267 commentaires
Membre depuis
10 mars 2009
Dernière connexion
4 décembre 2018
  Publié: 19 mai 2009 à 07:23 Citer     Aller en bas de page


Que j'aime quand les mots glissent dans ma bouche quand je les prononce !
ca voyage entre douce mélancolie et tendre nostalgie


Amicalement
Angelylla

  Angelylla
Page : [1] 2 3 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 4375
Réponses: 44
Réponses uniques: 24
Listes: 1 - Voir

Page : [1] 2 3

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Te souviens-tu...alphonse Blaise .& galaad (Collectifs)
Auteur : Galaad
La maison (Autres)
Auteur : ARABESQUES
Discours placentaire (Amitié)
Auteur : Kaissy Tadrim
ô j'ai aimé t'aimer ! (Amour)
Auteur : Idou
Laquelle Des Deux Aura L'esprit Serein (Amour)
Auteur : SélénaéLaLouveFéline
Calme ( cc ) (Autres)
Auteur : ARABESQUES
Kaissyyssiak...duo youyoubenz & Alphonse Blaise. (Collectifs)
Auteur : Alphonse BLAISE.
Métaphores (Amitié)
Auteur : ARABESQUES
Paisible ( cc ) (Autres)
Auteur : ARABESQUES
Guerre et Paix (Tristes)
Auteur : SélénaéLaLouveFéline
Blue alarme (Tristes)
Auteur : Lunastrelle
cour d'amour (haikus) (Amour)
Auteur : Hauteclaire
Je ne suis plus... (Tristes)
Auteur : Catalina
Je suis charmeur, ô belle! (Amour)
Auteur : Idou
Il fait froid dans mon coeur (Tristes)
Auteur : patrick dabard

 

 
Cette page a été générée en [0,0513] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.