Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 155
Invisible : 0
Total : 158
· Lafleurquirime · Bombadil · AllantVers
13354 membres inscrits

Montréal: 25 sept 03:24:08
Paris: 25 sept 09:24:08
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: l'eau est rendue denrée Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
aigle royal


Le face vient simplement appuyer le côter fort du pile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
1027 commentaires
Membre depuis
16 novembre 2008
Dernière connexion
28 juillet 2019
  Publié: 15 juin 2009 à 19:38
Modifié:  16 juin 2009 à 00:18 par Mencita Monoï Angel
Citer     Aller en bas de page

L’eau est rendue denrée.

L’eau est rendue denrée, matière de rareté.
Nous en avons trop abusé. Trop dépensé.
Chaque goutte est vénérée, avalée aussitôt.
Plus rien n’est créé, nous conservons notre eau.

Les guerres éclatent, les morts même pas pleurés.
Les fermiers n’existent plus, nous n’avons pas d’eau.
Dans les grandes villes, les vampires font fléaux.
Le cannibalisme domine, pour rester.

La population mondiale n’est rien qu’un mot.
Cent habitants exactement, rien de plus beau.
Deux enfants, ils sont trop faciles à attraper!
Nous buvons tous du sang rouge pour progresser.

Océans asséchés, nous pouvons traverser!
Quelques carcasses marins sur chaque côté.
Jamais de nouvelle pluie, plus de renouveau.
La nappe phréatique vidée de son eau.

Végétation morte, toute vie aspirée!
Sucer jusqu’à la sève, arrête de respirer.
Notre intoxication viendra bientôt.


À suivre…



  La vérité apparaît toujours à ceux qui savent attendre.
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
23704 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
6 juin
  Publié: 16 juin 2009 à 06:12 Citer     Aller en bas de page

une très belle poésie que j'ai aimé lire

merci pour ce très bon moment de lecture

amitiés
james

  Membre de la Société des poètes Français.
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1039 poèmes Liste
16776 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
13 septembre
  Publié: 16 juin 2009 à 11:29 Citer     Aller en bas de page

un constat alarmant se dessine au travers de ces vers...a l 'heure où l'écologie reprend du sens, nous rappeler que l'eau est fragile n'est pas bête du tout !
triste société qui suggère ces mots !
une lecture très appréciée.
amitiés sincères à toi.
pyc.

 
aigle royal


Le face vient simplement appuyer le côter fort du pile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
1027 commentaires
Membre depuis
16 novembre 2008
Dernière connexion
28 juillet 2019
  Publié: 16 juin 2009 à 17:50 Citer     Aller en bas de page

merci à tous pour vos commentaires.

James: merci d'être passé par ici. Heureux que tu es apprécié ta lecture.

pyc: merci à toi pour tes mots. Oui j'ai essayer d'imaginer un monde complètement vidé d'eau... et le résultat ma bien alarmé. Puisque l'eau est vital... et que la planète, même si elle meure, personne n'en prendra réellement conscience. sans eau nous ne sommes plus rien. Heureux que t'ai apprécié ta lecture.

insoumise: merci à toi d'être venu par ici l'insoumise. Oui effectivement, plusieurs mots ne sont pas vu souvent ensemble. si c'est ce que tu voulais dire. sinon et bien effectivement, j'ai mis quelques espaces entre les lettres
Heureux d'avoir écris quelque chose qui choque assez pour donner une conscience. Merci à toi l'insoumise pour ton commentaire.

Katia: tristement réaliste? parfois, j'imagine, quoi que tout le long j'ai sûrement poussé la sauce, juste un petit peu. merci à toi pour ton commentaire. Et bien... dans mon histoire... c'est honorifique... pour les cents qui ont survécuent... eux sont rendu fort... ils ont l'honneur d'être en vie... heureux que tu as apprécié ta lecture.


merci à vous tous d'être passé par ici.

aigle royal

  La vérité apparaît toujours à ceux qui savent attendre.
aigle royal


Le face vient simplement appuyer le côter fort du pile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
1027 commentaires
Membre depuis
16 novembre 2008
Dernière connexion
28 juillet 2019
  Publié: 16 juin 2009 à 18:45 Citer     Aller en bas de page

as bien. heureux que la lecture t'es plus.

ton commentaire ma fait un peu rire, cette douce vérité... quoi que je n'avais pas imaginer être doux dans ce texte, mais bon si c'est ce que ça ta inspiré alors.

merci à toi d'être venu par ici.

  La vérité apparaît toujours à ceux qui savent attendre.
Idou

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
189 poèmes Liste
3746 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2008
Dernière connexion
22 mars 2017
  Publié: 17 juin 2009 à 04:15 Citer     Aller en bas de page

oui merci un cri de vérité ... qu'il fait bon de garder en écho pour se souvenir et réagir !

  Seirén - ©
aigle royal


Le face vient simplement appuyer le côter fort du pile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
1027 commentaires
Membre depuis
16 novembre 2008
Dernière connexion
28 juillet 2019
  Publié: 17 juin 2009 à 11:06 Citer     Aller en bas de page

merci à toi de venir par ici.

c'est sûr qu'il vaut mieux prévenir que guérir.

merci de ton commentaire.

aigle royal

  La vérité apparaît toujours à ceux qui savent attendre.
ARABESQUES
Impossible d'afficher l'image
Les poètes portent en eux les secrets qui lient la Terre aux astres: Bonnard
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
5977 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
21 décembre 2012
  Publié: 5 juil 2009 à 02:11 Citer     Aller en bas de page

Tu as tristement raison Aigle Royal. Un volonté politique inexistante. Crime contre l'humanité? Triste avenir.
Merci pour ton cri d'alarme bien rythmé.
Amicalement
Martine

  Un grand voyage commence toujours par un...premier pas
aigle royal


Le face vient simplement appuyer le côter fort du pile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
1027 commentaires
Membre depuis
16 novembre 2008
Dernière connexion
28 juillet 2019
  Publié: 5 juil 2009 à 11:59 Citer     Aller en bas de page

merci à toi martine d'être venue par ici.


merci pour ton commentaire.

toi aussi sa t'effraie cet avenir?

ouf je ne suis pas le seul.

mais je pense j'ai légèrement exagéré mais bon c'est des détails.

merci de ton passage

  La vérité apparaît toujours à ceux qui savent attendre.
SélénaéLaLouveFéline

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9826 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
13 septembre
  Publié: 24 juil 2009 à 23:12 Citer     Aller en bas de page



Aigle Royal

Triste réalité

Malheureux ceux qui souffrent de soif et de faim

Sélénaé

 
aigle royal


Le face vient simplement appuyer le côter fort du pile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
1027 commentaires
Membre depuis
16 novembre 2008
Dernière connexion
28 juillet 2019
  Publié: 24 juil 2009 à 23:19 Citer     Aller en bas de page

c'est sûr.

c'est dommage pour eux, mais c'est dommage surtout car on pourrait peut être faire de quoi mais on bouge pas car donner notre eau aux autres nous rapportes pas de $$$... donc pas d'argent à faire, on bouge pas.

merci de ton commentaire.

a.r.

  La vérité apparaît toujours à ceux qui savent attendre.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1155
Réponses: 10
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0294] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.