Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 1080
Invisible : 0
Total : 1080
13327 membres inscrits

Montréal: 1er mars 18:01:31
Paris: 2 mars 00:01:31
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: L'éther sulfureux Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Drakkar
Impossible d'afficher l'image
Rêver est le seul pont vers un seul paradi se trouvant sur terre.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
691 commentaires
Membre depuis
13 mai 2007
Dernière connexion
6 septembre 2020
  Publié: 27 juin 2009 à 19:41
Modifié:  28 juin 2009 à 10:25 par Drakkar
Citer     Aller en bas de page

L'éther sulfureux



L'éther sulfureux de la médiocrité
Ce ventre bleu passion, page de nos mémoires
Où, l'envie ressuscite nos cadavres
Où, en lieux, l'enfer est plage habitée
Où, nos maux se sont parlés d'un havre

Cet endroit c'est encore le nôtre...

Par la voix qui t'appelle à effacer la mienne
Pour la tombe sur laquelle je ne voudrais d'hommages
Laisses y seulement une carte et ta peine
J'attendrai que la pluie en change l'image.

Pas besoin d'un sourire d'étincelles vêtu
Essoufflé dans l'étau d'orageux souvenirs
D'émeraudes en poussières sur des lunes émues
Pour qu'enfle sa lueur d'un mortel soupir.

L'été c'est mon hiver qu'on me jette par poignées
En poudre de fleurs qui, jadis était verre
Où l'éther sulfureux de la médiocrité
Me crève les yeux quand les nuits sont claires.


Martin.

  Avec l'ombre d'une épée tous les coups sont permis
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
812 poèmes Liste
22948 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
28 février
  Publié: 28 juin 2009 à 04:48 Citer     Aller en bas de page

Ce poème est vraiment magnifique, je suis très émue par ma lecture. Tu es un Drakkar qui nous emporte.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20765 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
14 janvier
  Publié: 28 juin 2009 à 05:49 Citer     Aller en bas de page

Merci... Ca fait du bien de te lire...

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Nine


Elle avait tout fait pour le retenir. Mais parfois tout n'est pas suffisant..
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
21 poèmes Liste
753 commentaires
Membre depuis
20 mai 2009
Dernière connexion
27 février 2012
  Publié: 28 juin 2009 à 08:30 Citer     Aller en bas de page

Poème très émouvant et très beau

  Je brulerai en enfer pour te protéger..
Drakkar
Impossible d'afficher l'image
Rêver est le seul pont vers un seul paradi se trouvant sur terre.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
691 commentaires
Membre depuis
13 mai 2007
Dernière connexion
6 septembre 2020
  Publié: 28 juin 2009 à 10:31 Citer     Aller en bas de page

Aude, Ériune, Nostalgique, Nine, Malika.

Merci beaucoup.

  Avec l'ombre d'une épée tous les coups sont permis
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
301 poèmes Liste
15552 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
26 février
  Publié: 28 juin 2009 à 13:05 Citer     Aller en bas de page

beau et un coup de coeur pour:

"Pas besoin d'un sourire d'étincelles vêtu
Essoufflé dans l'étau d'orageux souvenirs
D'émeraudes en poussières sur des lunes émues
Pour qu'enfle sa lueur d'un mortel soupir."

Alex

 
Echo


"le bonheur n'est jamais grandiose" On verra bien...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
38 poèmes Liste
1068 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2008
Dernière connexion
9 juin 2013
  Publié: 28 juin 2009 à 13:36 Citer     Aller en bas de page

des images de dingue
superbe lecture

  Là où l'on brûle les livres on finira bien par brûler les hommes...
Drakkar
Impossible d'afficher l'image
Rêver est le seul pont vers un seul paradi se trouvant sur terre.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
691 commentaires
Membre depuis
13 mai 2007
Dernière connexion
6 septembre 2020
  Publié: 28 juin 2009 à 14:44
Modifié:  28 juin 2009 à 14:45 par Drakkar
Citer     Aller en bas de page

Alex: Merci beaucoup et surtout merci d'avoir souligné la strophe qui vous a plu le plus. toujours agréable d'avoir l'avis du lecteur à ce niveau.


Écho: Merci d'être passé. Les images vont bien avec moi alors ?
:

Martin

  Avec l'ombre d'une épée tous les coups sont permis
saldday


Lorsque souvent au fond de mon coeur penetre comme un trait le souvenir de tes mots....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
2351 commentaires
Membre depuis
28 août 2007
Dernière connexion
17 février
  Publié: 28 juin 2009 à 18:53 Citer     Aller en bas de page


Du début jusqu'à la fin...Scotchée!!

Là ce du Drakkar et malgré la douleur et
la mélancolie ...


Saldday

  Nous sommes le temps qui nous reste.
Reflexion


La paix est un mensonge. Il n'y a que la passion.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
3 poèmes Liste
17 commentaires
Membre depuis
28 juin 2009
Dernière connexion
12 juillet 2010
  Publié: 28 juin 2009 à 21:10 Citer     Aller en bas de page

Bravo Martin ! Je suis touché.

  Par la victoire, mes chaînes se brisent.
Aeshne

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
200 poèmes Liste
2871 commentaires
Membre depuis
22 mars 2008
Dernière connexion
10 avril 2020
  Publié: 30 juin 2009 à 14:11 Citer     Aller en bas de page

J'aime beaucoup...

 
Corwin


Le poète est semblable au prince des nuées. Ses ailes de géant l'empêchent de marcher. Baudelaire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
1218 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
1er mai 2012
  Publié: 1er juil 2009 à 17:06 Citer     Aller en bas de page

j'ai du mal avec la première strophe, mais je suis accroché par les images originales finales.

"L'été c'est mon hiver qu'on me jette par poignées
En poudre de fleurs qui, jadis était verre
Où l'éther sulfureux de la médiocrité
Me crève les yeux quand les nuits sont claires."

  De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent. P. Desprosges
Drakkar
Impossible d'afficher l'image
Rêver est le seul pont vers un seul paradi se trouvant sur terre.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
691 commentaires
Membre depuis
13 mai 2007
Dernière connexion
6 septembre 2020
  Publié: 5 juil 2009 à 09:35 Citer     Aller en bas de page

Réflexion,Crépuscule, merci beaucoup !

Corwin: Je peu comprendre ta difficulté avec les premières strophes mais, on me reproche souvent d'écrire de façon trop hermétique j'ai juste voulu faire différent pour une fois.


Merci pour le commentaire.

Martin.

  Avec l'ombre d'une épée tous les coups sont permis
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2128
Réponses: 12
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

L'echo des silences... (Poèmes par thèmes)
Auteur : Alphonse BLAISE.
Mendiante de rêves ( cc ) (Autres)
Auteur : ARABESQUES
Mon jardin extraordinaire....( repost- modifié) (Autres)
Auteur : Alphonse BLAISE.
Méridienne (Textes érotiques)
Auteur : pitchi.ôl
la clé oubliée (Poèmes par thèmes)
Auteur : Eylork
Ils s'aimaient d'un amour bizarre (Amitié)
Auteur : yorassilem
Baiser papillon (Acrostiches)
Auteur : erualena
La gueuse (Contes fantastiques)
Auteur : intertato
La Parade des Cerfs-volants (Autres)
Auteur : Mademoiselle Phébus
Il paraît qu'on meurt seul... (Autres)
Auteur : Tysha'Na
Lightning Crashe's (Lettres ouvertes)
Auteur : Bo

 

 
Cette page a été générée en [0,0321] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.