Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 27
Invisible : 0
Total : 27
13198 membres inscrits

Montréal: 4 mars 04:31:05
Paris: 4 mars 10:31:05
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Lettres ouvertes :: La dérive de l'amour ... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Une-Seule-Larme


Pourquoi? Quelle question à la con.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
20 poèmes Liste
83 commentaires
Membre depuis
11 juillet 2007
Dernière connexion
15 août 2010
  Publié: 17 déc 2008 à 11:50
Modifié:  17 déc 2008 à 15:05 par Mencita Monoï Angel
Citer     Aller en bas de page

" J’ai pas vraiment voulu tomber amoureuse. Je pensais même pas que c’était possible à mon âge. Que j’étais beaucoup trop jeune. Et pourtant c’est arrivé. Ça a pénétré en moi. Sans que je m’y attende, sans demander quoi que ce soit. Au début, c’était bien. Je ne ressentais que de l’excitation à ce sentiment totalement inconnu. Franchement, je me sentais toute légère. Comme inconsciente de l’après. Comment aurai-je pu savoir que ça allait me briser ? Non, moi je vivais au jour le jour avec ce si beau sentiment. J’étais vraiment heureuse de pouvoir t’aimer. Toi une personne si exceptionnelle. Si unique, si présente. Comment je pouvais deviner que tu provoquerais ma chute. Mais au fond tu savais pas. C’était pas ta faute. Faut se dire ça. Ça rassure. J’ai dû t’aimer un peu trop. Je n’ai même pas pensé que tu pouvais être réticent. Que tu ne pouvais pas satisfaire mes sentiments. Mais j’étais inconsciente. J’étais dans mon univers, sur mon petit nuage rose. Je ne me doutais pas que j’étais en train de construire mon chemin vers les enfers. Je t’aimais, c’était tout ce qui m’importait. Je ne pensais qu’à toi. J’étais dans mes bons jours. Mais ça n’a pas duré quand j’ai compris que ça ne marchait pas comme ça. Que l’amour pouvait être cruel, injuste. Qu’il n’était pas forcément réciproque. Qu’il n’en faisait qu’à sa tête. Oui, je t’aimais d’un amour sans égal, sans limites… mais pas toi. J’ai mis du temps à l’accepter. Non, car fond je me prends toujours à espérer qu’un jour, peut-être…
Aujourd’hui encore, on se parle, on fait semblant de ne pas voir qu’un cœur est en train de sombrer. Le mien. Mais on s’en fout, ce n’est que moi après tout. Tant que toi, tu es heureux, alors tout va bien. Continuons de jouer, de faire semblant… Et le jour où je ne pourrai plus supporter tout ça, où mon âme sera trouée de partout, où mon cœur n’aura plus assez de larmes pour pleurer, on fera comme si je ne suis pas en train de tomber. On aura qu’à se dire que c’est facile de se relever, quand on y croit tout devient possible hein ? Seulement si on n’y croit pas vraiment. Qu’on a plus la force de croire en quelque chose. On tombe, on sombre et c’est tout. Il ne nous reste plus rien. Même pas de quoi avoir une raison de vivre…"

 
Une-Seule-Larme


Pourquoi? Quelle question à la con.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
20 poèmes Liste
83 commentaires
Membre depuis
11 juillet 2007
Dernière connexion
15 août 2010
  Publié: 17 déc 2008 à 12:37 Citer     Aller en bas de page

Tes mots suffisent déjà Merci

 
Une-Seule-Larme


Pourquoi? Quelle question à la con.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
20 poèmes Liste
83 commentaires
Membre depuis
11 juillet 2007
Dernière connexion
15 août 2010
  Publié: 18 déc 2008 à 14:50 Citer     Aller en bas de page

Ooh tes mots me touchent! Ils atteignent et transpercent mon coeur à une vitesse c'est fou Merci, c'est si joliment dit ce que tu me dis! Merci beaucoup, j'ai courage je me remets petit à petit, mais je me remets.

Bisous,

 
Mustang (libre) Cet utilisateur est un membre privilège
Impossible d'afficher l'image
Tais toi et danse...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
3360 commentaires
Membre depuis
22 novembre 2008
Dernière connexion
25 janvier
  Publié: 19 déc 2008 à 12:19 Citer     Aller en bas de page

Situation que j'ai (trop) souvent connue...Des personnes qui te trouvent des tas de qualités,mais jamais suffisamment pour dépasser le stade de l'amitié...Et qui viendront raconter en détails leurs histoires de couples...

Si tu as besoin d'une oreille...


Amitiés...

  Toute action entraine une réaction...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1222
Réponses: 3
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0177] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.