Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 70
Invisible : 1
Total : 73
· zouzou31 · André
13741 membres inscrits

Montréal: 3 août 13:57:00
Paris: 3 août 19:57:00
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes collectifs :: Un soir à Paris - Bernylys & Ashimati Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Ashimati

Modérateur

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
343 poèmes Liste
7534 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
3 août
  Publié: 28 avr à 05:50 Citer     Aller en bas de page

Un soir à Paris


Ses doigts virevoltaient sur les touches sacrées
Maelström musical, secret et ténébreux.
Ce prélude annonçait un lundi soir fiévreux
Jusqu’au fond du verger sur les fleurs folâtrées.

Dans l’ombre de la nuit qui couvre la terrasse,
Un brandy à la main, je revois tout ce temps,
Vestige clandestin dans mon cœur de gitan
Que même le mistral ou le levant n’efface.

Alors que mon regard à l’horizon se porte,
Ton souffle dans mon cou dissipe mes douleurs ;
L’âpreté du chemin est réellement morte.

Sous un ciel constellé, dans un brin de douceur,
Tu détiens le pouvoir, sur le chant de Paname,
En m’offrant ce baiser, de ranimer ma flamme.

Avril 2021

 
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
576 poèmes Liste
25654 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
3 août
  Publié: 29 avr à 01:24 Citer     Aller en bas de page

Un soir à Paris, qui aurait pu se passer ailleurs, mais j'ai bien ressenti et interprété cette image d'une infinie douceur et le charme de ce baiser.
Merci à tous deux
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
Pichardin


Rien n’est impossible à l’homme surtout s’il a décidé de ne rien faire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
435 poèmes Liste
4916 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2013
Dernière connexion
25 juillet
  Publié: 29 avr à 02:25 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Bernylys et Ashimati,
soirée romantique à Paris. Vos deux plumes ont su, à merveille, restituer ce doux moment.
Amicalement
Pierre

  Pichardin
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
219 poèmes Liste
4192 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
7 juillet
  Publié: 1er mai à 11:41 Citer     Aller en bas de page

Joli tout plein votre Duo


Lady

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
Bernylys


"L'écriture déploie ses ailes là où l'âme prend son envol" Bernadette Edelweiss
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
4355 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
27 juin
  Publié: 8 mai à 09:05 Citer     Aller en bas de page

Merci Thierry d'avoir mêlé à nouveau ta plume à la mienne. C'est toujours un plaisir.

Merci Daniel, Ode, Pierre et Lady d'avoir apprécié ce sonnet en duo et d'y avoir laissé votre empreinte.

  Mes deux recueils : "Aux tréfonds de mon âme" et "Sérénade à la vie" - Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
336 poèmes Liste
10561 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
2 août
  Publié: 12 juin à 05:22 Citer     Aller en bas de page

bonjour Ashimati
mes yeux ont écouté cet assemblage de mots,
ça sonnet beau et fort.
à bientôt de Sam.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 186
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0250] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.