Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 54
Invisible : 0
Total : 55
· Cidnos
13738 membres inscrits

Montréal: 31 juil 03:51:22
Paris: 31 juil 09:51:22
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Dépression d'un sonnet classique Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Mr Barnabooth


Je suis mon régicide et ma propre victime
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
47 poèmes Liste
1543 commentaires
Membre depuis
27 novembre 2008
Dernière connexion
2 août 2013
  Publié: 11 déc 2010 à 23:15
Modifié:  3 août 2011 à 05:27 par Mr Barnabooth
Citer     Aller en bas de page

Dépression d'un sonnet classique


Dans l’ennui de ses vers précieux, le sonnet
Qui a vu les pendus des bourreaux du classique
Vieillir dans la folie d’une même musique,
De l’amour d’une rose au chant du sansonnet,

S’ennuie donc à mourir puisqu’un petit minet
L’empêche de dormir dans son sommeil antique,
De rêver des génies à la plume magique,
L’oblige à se lever jauni comme un genêt.

Et il peut contempler par sa vieille fenêtre
Toute la poésie qu’il a vu depuis naître
Quand ses vers sont noyés dans de la redondance.

Aucun alexandrin ne lui dit : liberté,
Et lui rêve à présent de la folle insouciance,
Dégueuler tout l’amour pour trouver la beauté.


© Mr B.
11/12/10
"Le Poème défiguré"


Note : la diérèse dans le premier vers est voulue, elle doit donc être prononcée comme telle, tout le reste n'est que faribole ...

  Si tu copy mes textes, je te casse la gueule ! ... Right, mec ?
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
576 poèmes Liste
25622 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
31 juillet
  Publié: 12 déc 2010 à 04:09 Citer     Aller en bas de page

Diérèse ou pas , moi je trouve ce sonnet bien joli.
Amitiés ODE 3117

" De l'amour d'une rose , au chant du sansonnet "....
" Aucun alexandrin ne lui dit : liberté "

" Ben ! Toi l'alexandrin , du coup....J'te sens sonné ( humour )

  OM
Mr Barnabooth


Je suis mon régicide et ma propre victime
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
47 poèmes Liste
1543 commentaires
Membre depuis
27 novembre 2008
Dernière connexion
2 août 2013
  Publié: 12 déc 2010 à 07:21
Modifié:  12 déc 2010 à 07:23 par Mr Barnabooth
Citer     Aller en bas de page

Merci Ode ...

Juste un peu ras le cul de lire toujours ce même papier peint rose au milieu de tas de vers ...

Et envie de dénoncer ... La poésie classique ne se compose pas essentiellement de la tactique formulée dans ses règles ...

Franchement, si les gens n'ont rien à dire, ce n'est pas la règle qui portera le message ...

Toutes mes amitiés, très chère Ode

  Si tu copy mes textes, je te casse la gueule ! ... Right, mec ?
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Pourrait-on rêver mieux comme ultime lecture Que le livre infini de tes lèvres qui tremblent ? (@Chimay)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
299 poèmes Liste
18983 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
30 juillet
  Publié: 12 déc 2010 à 14:34 Citer     Aller en bas de page

J'adore l'idée du sonnet qui veut sortir de son carcan
M'enfin, moi je l'aime bien tel qu'il est et tu lui rends un bien bel hommage

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
L'Architecte


Entre beauté stylistique, profondeur émotive et subtilité métaphorique
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
1514 commentaires
Membre depuis
6 juin 2010
Dernière connexion
18 janvier 2018
  Publié: 12 déc 2010 à 16:25 Citer     Aller en bas de page

Mr Barnabooth... on dirait que vous en vouliez à la forme classique J'avais pu lire les discussions que vous aviez soulevé en privilégiant le rythme au détriment des règles classiques. Perso, si je préfère la forme classique que je ne maîtrise certainement pas à la perfection, c'est uniquement par le fait qu'il est plus contraignant c'est pour ainsi dire que je n'aime pas les formes simplifiées . C'est sans doute lié au fait que j'ai l'habitude de m'imposer des défis en calligraphie pour voir jusqu'où je peux aller, bien entendu je ne néglige jamais les autres aspects. Mais qu'importe la forme, le rythme et de même que "le déclencheur" du (des) ressenti(s), des émotions doivent être au rendez-vous.
En tout cas, merci pour cette plaisante lecture.
Mdmgba, L'Architecte Démo
Mes chaleureuses amitiés

 
Textes protégés sous Copyright numéro 00049021
Rabab


"Si Dieu n'avait pas fait la femme, il n'aurait pas fait la fleur..."
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
1520 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2010
Dernière connexion
3 août 2020
  Publié: 13 déc 2010 à 15:25 Citer     Aller en bas de page

Ingénieuse l'idée du sonnet qui s'ennuie...

Joli poème comme toujours, j'ai adoré

Amitiés,
rabab

  Tout ce qui brille, offre à l'âme... Son parfum ou sa couleur... Si Dieu n'avait fait la femme, Il n'aurait pas fait la fleur... (V. Hugo)
Mr Barnabooth


Je suis mon régicide et ma propre victime
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
47 poèmes Liste
1543 commentaires
Membre depuis
27 novembre 2008
Dernière connexion
2 août 2013
  Publié: 14 déc 2010 à 03:51 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous ...

Et je n'ai rien contre l'alexandrin ... J'ai juste un problème avec tous ceux qui privilégient la règle et le cliché, au lieu de la musique et de la poésie ...

Amitiés de Mr B.

  Si tu copy mes textes, je te casse la gueule ! ... Right, mec ?
lastexit Cet utilisateur est un membre privilège


A chaque Page Blanche sa Dame Noire
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
545 commentaires
Membre depuis
11 juillet 2010
Dernière connexion
5 juillet
  Publié: 24 juil 2011 à 19:05
Modifié:  24 juil 2011 à 19:38 par lastexit
Citer     Aller en bas de page


Mr B !

Citation de Mr Barnabooth

... Dégueuler tout l’amour pour trouver la beauté.


Ce me fait penser au poème de Baudelaire : « une charogne ».
Sans doute une similitude dans la problématique qu'il soulève.

Citation de lastexit

...trop souvent, le poème, pour une rime, ne rime à rien. Hélas !


Il nous faut reconstruire ce que la règle détruit trop souvent : le corps, le message.
Rien de mieux qu'une décompostion du classique pour une recomposition moderne
de la Beauté.

Citation de Mr Barnabooth

... De l’amour d’une rose au chant du sansonnet,


J'apprécie grandement l'ironie et le cynisme de cet alexandrin.

« cent sonnets sans sonner »


Amitiés, éric


  ~ S'aimer ! C'est s'appartenir sans jamais se posséder. ~ Tous textes déposés par Huissier de Justice en Tribunal de Grande Instance ~ Demande de N° ISBN & Dépôt légal à la BNF : dans un avenir proche ~
Mr Barnabooth


Je suis mon régicide et ma propre victime
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
47 poèmes Liste
1543 commentaires
Membre depuis
27 novembre 2008
Dernière connexion
2 août 2013
  Publié: 25 juil 2011 à 04:39 Citer     Aller en bas de page

Merci Poète, âme sauvage au pelage noir ...

  Si tu copy mes textes, je te casse la gueule ! ... Right, mec ?
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2774
Réponses: 8
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

(Poèmes par thèmes)
Auteur :
(Poèmes par thèmes)
Auteur :
Dame France (Textes d'opinion)
Auteur : rosnoir
Nul besoin d'un alcool (Tristes)
Auteur : Mr Barnabooth
Sonnet à propos de la géométrie (Poèmes par thèmes)
Auteur : Mr Barnabooth
Osmose... (Autres)
Auteur : Alphonse BLAISE.
La nuit entre mes cils (Autres)
Auteur : Celle qui rêve
Le luxe délicat de ta bouche amarante... (Amour)
Auteur : Aeshne
Derrière la lune (Autres)
Auteur : gisp
Viendras-tu ? (Autres)
Auteur : Tilou8897
Rester, partir ou fuir ( Aude Doiderose & Alalea) (Collectifs)
Auteur : alalea
Pour toi l’inconnu du cimetière, (Amour)
Auteur : mon ange
"sans Interdit" (Autres)
Auteur : Mr Barnabooth
La vasière (Nouvelles littéraires)
Auteur : LeVentQuiSeLève
On a fait l'amour, comme certains font la guerre. (Amour)
Auteur : Aeshne

 

 
Cette page a été générée en [0,0361] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.