Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 25
Invisible : 0
Total : 26
Équipe de gestion
· Nitrox
13355 membres inscrits

Montréal: 18 oct 05:40:24
Paris: 18 oct 11:40:24
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Lettres ouvertes :: l'ange de ma nuit Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
martine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
69 commentaires
Membre depuis
2 juin 2008
Dernière connexion
19 avril 2011
  Publié: 15 jan 2009 à 15:39
Modifié:  16 jan 2009 à 17:01 par Lunastrelle
Citer     Aller en bas de page

L’ange de la nuit a annoncé la bonne nouvelle, la naissance de la vie
L’ange de la nuit a chanté la bonne nouvelle, la richesse des plus pauvres
L’ange de la nuit a annoncé en chantant, la gloire est sur la terre…..
Mais moi, l’ange de ma nuit, n’annonçait rien d’autre que sa mort prochaine
Ne chantait rien d’autre que la pauvreté des riches
Ne reflétait rien d’autre que la misère est sur la terre

L’ange de ma nuit, n’avait que 3 mois
Et il avait froid…il pleuvait sur son corps, neigeait dans son cœur
L’ange de ma nuit, n’avait que 3 mois
Et il avait peur….peur de mourir sans avoir compris pourquoi il a déjà vécu, peur de mourir sans avoir commencé à vivre
L’ange de ma nuit, n’avait que 3 mois
Et il avait faim, faim de la gentillesse et de la chaleur des autres, faim de la nourriture des hommes

L’ange de ma nuit a éclairé ma nuit alors qu’il fait si sombre en lui
L’ange de ma nuit a assouvi mon âme, alors que rien ne pouvait rassasier sa faim
L’ange de ma nuit n’avait que 3 mois, mais il m’a fait mûrir de 30 ans

Toi,petit ange de ma nuit, toi que la vie a fait de toi orphelin avant même d’être un fils, toi que la misère a fait de toi un mendiant avant d’être un bébé….toi qui as poussé ton premier cri avant même ta naissance, le jour où, au creux du ventre de ta maman tu as perdu ton papa
Tu mérites un grand merci
Merci d’avoir pu, toi qui n’as soufflé que 3 mois de vie, de me souffler tant de vie
Merci d’avoir éclairé, toi qui n’as jamais connu de lumière, les pénombres de ma nuit
Merci d’avoir réchauffé, toi qui n’as jamais connu de feu, les igloos de mon cœur
Merci d’avoir assouvi, toi qui n’as jamais connu du pain, la famine de mon esprit
Merci d’être apparu sur mon chemin
et d’avoir mendié de mon amour

 
opium
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
1708 commentaires
Membre depuis
9 septembre 2007
Dernière connexion
8 novembre 2020
  Publié: 15 jan 2009 à 16:34 Citer     Aller en bas de page

Je ne sais pas si j'ai bien compris, mais si c'est le passage d'une vie en toi et la trace que cela laisse même lorsque cela ne reste qu'à un état d'embryon, oui c'est magnifique et ton texte est un beau témoignage de l'éphémère qui peut nous faire changer un peu aussi.

Kiss

 
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
1597 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
18 mai
  Publié: 16 jan 2009 à 04:52 Citer     Aller en bas de page

Que d'émotions dans vos mots...
J'hésite entre métaphore et réel pour l'interpréter, mais peu importe, il n'est nul besoin d'explications lorsque l'on ressent ce poème avec autant de force.

J'ai beaucoup aimé cette lecture, merci.



LYKAN

 
martine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
69 commentaires
Membre depuis
2 juin 2008
Dernière connexion
19 avril 2011
  Publié: 19 jan 2009 à 12:27 Citer     Aller en bas de page

merci pour vos commentaires
en fait non il ne s'agit pas de mon embryon, je suis enceinte et mon bébé est fort de vie.... mais il s'agit d'un bébé de 3 mois que j'ai retrouve jeté dans la nuit transi de froid avec une lettre expliquant la mort de son père et le malheur de la mère, c'était juste avant Noël.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 985
Réponses: 3
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0184] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.