Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 37
Invisible : 0
Total : 37
13208 membres inscrits

Montréal: 25 sept 01:22:03
Paris: 25 sept 07:22:03
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Mon cher et bel amour vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Nuages


Rien n'est sérieux pour l'esprit; tout peut le devenir pour le coeur. (J. Rostand)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
91 poèmes Liste
3656 commentaires
Membre depuis
15 février 2004
Dernière connexion
19 mai
  Publié: 29 nov 2006 à 14:48 Citer vertical_align_bottom

Mon cher et bel amour

Je suis Schéhérazade,
Viens parmi mes jasmins
Y noyer tous tes spleens.
Viens plus près, viens tout près,
Souviens toi que tu es
Un animal astral.
Cette nuit je veux t’expliquer
Les mille et un Mystères
Oui,je veux te montrer
L’éclat de ce trésor
Que le baiser recèle
Tu n’en connais que le dixième,
Moi j’en sais la totalité
Je veux te dire
De quel soleil du ciel
Est fait ce feu qui brûle
Dans le vert de mes yeux
Comment vivre des siècles
Dans cette prison d’or
D’une seconde si légère
Savant de l’inutile
Enterre tes angoisses
Sois le bois parfumé
Qui rend le feu plus vif.
La flamme de l’émeraude
Dans mes cheveux de blé…
J’abrite dans mon coeur
La signification du tout.
Je suis le cri Lyrique
Enthousiasmant le monde…
Je suis Schéhérazade,
La femme qui sait tout,
Et toi le Roi terrible
Qui ne sait rien du tout.
Animal sidéral,
Mon bel et cher amour…
Viens parmi mes jasmins
Y noyer tous tes spleens.

Nuages
Oct 2005

  Eve Lindep
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Qu'ai je su de la vie à l'étreinte étouffée, la connaissance ultime, cyclone aux yeux de jade. Bavant nos deux matières en un lit de soies d'ombres.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
305 poèmes Liste
19463 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 29 nov 2006 à 16:22 Citer vertical_align_bottom

"Je veux te dire
De quel soleil du ciel
Est fait ce feu qui brûle "

Quelle invitation ...
La femme qui sait tout ... prometteur
Touchée par cette ambiance Eve !

Bisous
Vinie

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 30 nov 2006 à 06:22 Citer vertical_align_bottom

Ralala il me rappelle des souvenirs ce texte !
Je suis plus qu'heureuse que tu l'aies reposté ici...
C'est ce style-là qui te convient le mieux (pas taper).. se laisser porter par les mots, les sensations.. dériver encore et toujours... au service des émotions... du rêve...

Mad'moiselle s'est servie, elle ne chantera pas le blues aujourd'hui...

Merci ma beauté...


"Sois le bois parfumé
Qui rend le feu plus vif.
La flamme de l’émeraude
Dans mes cheveux de blé… "


  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Nuages


Rien n'est sérieux pour l'esprit; tout peut le devenir pour le coeur. (J. Rostand)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
91 poèmes Liste
3656 commentaires
Membre depuis
15 février 2004
Dernière connexion
19 mai
  Publié: 30 nov 2006 à 16:18 Citer vertical_align_bottom

Vinie, Ambre,

Deux superbes plumes sont venues se poser sur mes mots,

merci et c'est toujours un plaisir que de faire plaisir

Nuages

  Eve Lindep
Nuages


Rien n'est sérieux pour l'esprit; tout peut le devenir pour le coeur. (J. Rostand)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
91 poèmes Liste
3656 commentaires
Membre depuis
15 février 2004
Dernière connexion
19 mai
  Publié: 2 déc 2006 à 06:50 Citer vertical_align_bottom


Mary jo,

Un poème qui fait partie de mes préférés, merci pour ce com, et pour la nomination.

Mil besos

Nuages

  Eve Lindep
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16149 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
8 mars
  Publié: 3 déc 2006 à 03:55 Citer vertical_align_bottom

la est toute méritée
j'ai bien aimé les images mélodieuses et parfumées
et aussi cet envie de devenir Roi, dans une autre vie
Des

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
Nuages


Rien n'est sérieux pour l'esprit; tout peut le devenir pour le coeur. (J. Rostand)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
91 poèmes Liste
3656 commentaires
Membre depuis
15 février 2004
Dernière connexion
19 mai
  Publié: 5 déc 2006 à 18:05 Citer vertical_align_bottom

Merci ami , je suis contente de partager ces mots avec toi
Bisous

Nuages

  Eve Lindep
Idem


C'est beau un arbre dans un cimetière : on dirait un cercueil qui pousse
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
2032 commentaires
Membre depuis
19 juin 2002
Dernière connexion
1er février
  Publié: 6 déc 2006 à 05:16 Citer vertical_align_bottom

a s'y noyer en effet... j'ai aimé mais alors bcp aimé et quand j'aime... je nomine !

  Ne vous emmerdez plus, emmerdez les autres.
Nuages


Rien n'est sérieux pour l'esprit; tout peut le devenir pour le coeur. (J. Rostand)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
91 poèmes Liste
3656 commentaires
Membre depuis
15 février 2004
Dernière connexion
19 mai
  Publié: 7 déc 2006 à 17:00 Citer vertical_align_bottom

merci Idem quand j'aime je nomine aussi, au moins un sentiment qui ne demande pas réflexion, j'aime

Merci Idem
Bisous


Nuages

  Eve Lindep
Jocsim
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
886 commentaires
Membre depuis
30 mai 2004
Dernière connexion
12 décembre 2015
  Publié: 8 déc 2006 à 08:02 Citer vertical_align_bottom

J’adore…

« Je veux te dire
De quel soleil du ciel
Est fait ce feu qui brûle
Dans le vert de mes yeux »

« La flamme de l’émeraude
Dans mes cheveux de blé… »


et tout le reste de ce chapelet de perles poétiques!

Et cette reprise, à la fin, des vers du début.

Bravo, Nuages, et merci de nous offrir ce bel écrit.

Jocsim

  La tendresse est princière; je veux être son roi.
Nuages


Rien n'est sérieux pour l'esprit; tout peut le devenir pour le coeur. (J. Rostand)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
91 poèmes Liste
3656 commentaires
Membre depuis
15 février 2004
Dernière connexion
19 mai
  Publié: 8 déc 2006 à 15:10 Citer vertical_align_bottom

Jocsim,
Merci de venir partager mes saveurs orientales, une Schéhérazade qui aime séduire par les mots

amitiés

Nuages

  Eve Lindep
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2594
Réponses: 10
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0266] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.