Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 100
Invisible : 0
Total : 102
· Jevousaime · redtigers01
13210 membres inscrits

Montréal: 1er oct 19:57:48
Paris: 2 oct 01:57:48
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: Le Poète Débutant vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
attic
Impossible d'afficher l'image
La chouette de minerve prend son envol au crépuscule (Hegel)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
11 poèmes Liste
56 commentaires
Membre depuis
10 décembre 2008
Dernière connexion
18 janvier 2009
  Publié: 27 déc 2008 à 02:38
Modifié:  28 déc 2008 à 03:09 par Tilou8897
Citer vertical_align_bottom

Dans les ombres des grands, un soir de lune pleine,

Je crus qu’une muse se glissait dans ma veine.


Allons quoi, mon garçon, ça n’est pas compliqué

De faire rimer deux mots qui finissent par É !


Je n’en connais pas moins que ce fameux Verlaine

Dont on me gâte l’esprit, la bile et l’haleine.

Et à bien y penser, je parie que Hugo

Se servait très souvent de son petit dico.

Assurément, deux minutes de réflexion

Suffisent amplement pour passer à l’action.

Trempons donc la plume et commençons la chose.


Il faut en premier lieu inventer quelque chose

À dire, un sujet, quoi. Un peu tendre, un peu beau,

Un tantinet triste, donc pas trop rigolo…

Parlons de l’amour, voilà, c’est ce qu’il me faut.

Pour en trouver la rime, il faut être Rimbaud?

Tout le monde le sait : après, on met « toujours ».

Point n’est besoin de rentrer dans des longs discours.

Amour et toujours. Que peut-on trouver de plus riche?

Tout cela est facile! À croire que je triche!

(J’ai peur que l’on croit que j’ai copié Baudelaire.)

Mais qu’importe, après tout, l’important est de plaire.

Et à rimer si bien, je devine un bonheur :

Sous peu je dînerai chez un grand éditeur.

Allons, continuons donc. Je tiens déjà la fin.

Et pour boucher les trous, il faut être malin.

Évoquons les oiseaux puisque Dame Nature

Et poésie font ménage, la chose est sure!

Et pour gagner du temps, adieu l’alexandrin.

Les modernes n’en font pas, cela est certain.

Même les Japonais, en faisant des Haïku

En font un minimum mais assurent le coup.

Voila, j’ai fini. Mais ajoutons du soleil

Avant de présenter cette pure merveille.


Les oiseaux font l’amour

Au soleil toujours.


C’est beau, non?

Ah bon?

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
70 poèmes Liste
6519 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
1er octobre
  Publié: 27 déc 2008 à 04:33 Citer vertical_align_bottom

Un constat loufoque qui reflète pourtant bien une réalité
amicalement
jc

  Bannir en poésie comme antan on brûlait les hérétiques
kafal86
Impossible d'afficher l'image
fils du monde
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
11 poèmes Liste
9 commentaires
Membre depuis
2 décembre 2008
Dernière connexion
5 mai 2012
  Publié: 27 déc 2008 à 07:08 Citer vertical_align_bottom

très beau poème.
amicalement kafal86

  le baobab de sifié
fransua


Parce que les mots sont ma passion copyright00044468
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
899 commentaires
Membre depuis
19 mai 2008
Dernière connexion
23 mars 2011
  Publié: 27 déc 2008 à 08:46 Citer vertical_align_bottom

j'ai bien aimé ma lecture et la vision n'est pas si fausse que cela

  Les amis sont des anges silencieux qui nous remettent sur nos pieds quand nos ailes ne se rappellent pas comment voler !
attic
Impossible d'afficher l'image
La chouette de minerve prend son envol au crépuscule (Hegel)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
11 poèmes Liste
56 commentaires
Membre depuis
10 décembre 2008
Dernière connexion
18 janvier 2009
  Publié: 28 déc 2008 à 01:19 Citer vertical_align_bottom

Merci de vos commentaires.
c'était juste une petite farce . Pour rappeler que nous n'avons pas ces "ailes de géant" qui nous "empêchent de marcher", comme disait l'autre.

 
attic
Impossible d'afficher l'image
La chouette de minerve prend son envol au crépuscule (Hegel)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
11 poèmes Liste
56 commentaires
Membre depuis
10 décembre 2008
Dernière connexion
18 janvier 2009
  Publié: 29 déc 2008 à 08:02 Citer vertical_align_bottom

merci kajak.

merci ristretto. de plus tu me fais découvrir un Queneau que je ne connaissais pas.

 
Fontclaire


C'est ce qui divise les hommes qui multiplie leurs différents
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
78 poèmes Liste
542 commentaires
Membre depuis
30 juillet 2006
Dernière connexion
10 juin 2016
  Publié: 29 déc 2008 à 10:57 Citer vertical_align_bottom

Eh oui! c'est bien comme ça que ça se passe!
Quand même une choses m'intrigue:
-Les oiseaux font l'amour
-au soleil toujours.
Demandes à la plupart des hommes: leur oiseau fait l'amour, la nuit et dans l'obscurité!

  fontclaire
attic
Impossible d'afficher l'image
La chouette de minerve prend son envol au crépuscule (Hegel)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
11 poèmes Liste
56 commentaires
Membre depuis
10 décembre 2008
Dernière connexion
18 janvier 2009
  Publié: 29 déc 2008 à 11:08 Citer vertical_align_bottom

pauvres hommes qui ne font ça que la nuit. Ont-ils des oiseaux nocturnes? Des chouettes peut-être.
amitiés,Fontclaire et merci de ton passage.

 
Montaron Tran


Jouons!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
58 poèmes Liste
275 commentaires
Membre depuis
8 novembre 2008
Dernière connexion
27 mars
  Publié: 30 déc 2008 à 07:48 Citer vertical_align_bottom

En lisant j'ai commencé à sourire puis j'ai bien ri.

Bel exercice que je trouve parfaitement réalisé.
Bravo.

Amitiés.

 
attic
Impossible d'afficher l'image
La chouette de minerve prend son envol au crépuscule (Hegel)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
11 poèmes Liste
56 commentaires
Membre depuis
10 décembre 2008
Dernière connexion
18 janvier 2009
  Publié: 30 déc 2008 à 08:09 Citer vertical_align_bottom

Heureux de t'avoir fait rire de cette blague.
amitiés.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 5066
Réponses: 9
Réponses uniques: 6
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0249] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.