Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 11
Invisible : 0
Total : 13
· Jean-Claude · Bombadil
13346 membres inscrits

Montréal: 17 mai 00:28:52
Paris: 17 mai 06:28:52
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes collectifs :: Souvenirs enchanteurs (duo Guido - Bestiole) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Pourrait-on rêver mieux comme ultime lecture Que le livre infini de tes lèvres qui tremblent ? (@Chimay)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
297 poèmes Liste
18903 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
15 mai
  Publié: 2 nov 2007 à 15:47
Modifié:  2 nov 2007 à 16:14 par Bestiole
Citer     Aller en bas de page

Te souviens tu de ces plages
Que nos rires me ravagent.
Le temps était si souvent doux
Il n'y avait vraiment que nous...

Je me souviens de ce rivage
De la beauté de ce visage
Là ! Complètement étendue
Ce corps tout chaud à demi nu.

Ah c'était la belle époque
Ton corps aussi fort tel un roc
Ici au milieu des rochers
A ton désir je m'accrochais

A toi l’enfant, à toi la femme,
Je prononçais ton nom de braise,
Brûlais en toi, petite flamme,
Prenais tes lèvres au goût de fraise.

Le soleil nous dévisageait
Sur qu'il devait nous jalouser
Nos deux coeurs se répondaient
Sous la pluie fine parfumée

Alors fébriles, tes mains s’agitent
Sur mon corps, il veut s’évader,
Retrouver le tien en son gîte,
Par nos deux corps entrelacés.

De nos folies naissent des vagues
Qui s’entrechoquent, moi je divague.
Là au creux d'arides paysages
Nos corps s'envolent, quel doux présage.

De notre union si magnifique,
De doux mouvements érotiques,
Nous sommes ensemble dans nos rêves,
Entre-nous plus rien d’éphémère.


30 mai 2004
Duo Lion/Gazelle

Juste en souvenir

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16145 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
22 octobre 2020
  Publié: 3 nov 2007 à 11:15 Citer     Aller en bas de page

Dans la rubrique "souvenirs-souvenirs"....voila qui permet de mesurer le temps écoulé depuis ce texte, mais aussi et surtout de constater que le Lion et la Gazelle gambadent toujours autant à la lisière de la poésie...et de l'amitié...

plein de Vinie

Spliny,

Merci de ta visite

Amitiés

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1039 poèmes Liste
16774 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
12 mai
  Publié: 6 nov 2007 à 06:28 Citer     Aller en bas de page

grand,puissant...quel duo !
vous nous avez régalés guido et bestiole,j en reste émerveillé....c'est le premier poème que je lis dans cette journée,et je crois que je ne vais pas l'oublier de sitôt.
merci à vous pour ce partage.
amitiés sincères à vous deux.
pyc.

 
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16145 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
22 octobre 2020
  Publié: 8 nov 2007 à 12:47 Citer     Aller en bas de page

pyc,
je devine que ta journée fut exceptionnelle compte tenu de son entame....LOL
nous ne l'avons pas oublier non plus, la preuve, ce texte a quelques années, il a veilli en même temps que nous tous

Amicalement...





headache,
il nous plait qu'il te plaise...

Poétiquement

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16145 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
22 octobre 2020
  Publié: 8 nov 2007 à 15:39 Citer     Aller en bas de page

Mélusine,

J'ai joué à saute-mouton et j'ai oublié de te remercier pour ton passage sous notre duo...

Encore un grand merci

Des charmés

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
301 poèmes Liste
15574 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
16 mai
  Publié: 9 nov 2007 à 10:54 Citer     Aller en bas de page

Coucou, vous deux, très beau et très imagé poème...Vous en avez d'autres comme cela.... merci et Alex à tous les deux.

 
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Pourrait-on rêver mieux comme ultime lecture Que le livre infini de tes lèvres qui tremblent ? (@Chimay)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
297 poèmes Liste
18903 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
15 mai
  Publié: 11 nov 2007 à 05:34 Citer     Aller en bas de page

Merci Spliny

Lion, que de chemin parcouru en effet ça commence à faire un sacré bail et depuis la savane s'est beaucoup peuplé d'autres gazelles que le Lion a voulu croquer bisous

Merci Melusine

Merci Pyc, quel commentaire ... franchement on aurait pu mieux faire question sauvagerie, c'est notre coté fleur bleue là merci d'avoir apprécié

Ravie qu'il te plaise Headache, merci

Alex, merci de ton passage, et non il s'agit de l'unique duo entre nous, nous en avions un autre de prévu y'a un bail mais d'autres gazelles étaient plus au gout du Lion à ce moment là, alors moi je suis allée pavaner devant d'autres félins Bisous

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16145 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
22 octobre 2020
  Publié: 11 nov 2007 à 07:03
Modifié:  13 nov 2007 à 02:22 par Guid'Ô
Citer     Aller en bas de page

Petit inventaire des gazelles croquées, ce qui m'a occasionné des griffes et des dents un peu érodées....





Mais le vieux lion garde un souvenir attachant de ce beau moment de partage

plein des


  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
671 poèmes Liste
18649 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
16 mai
  Publié: 11 nov 2007 à 08:16 Citer     Aller en bas de page


Me suis perdu dès le "te souviens-tu"qui m'a rappelé des "tu te rappelles" personnels... Et voilà, j'ai vogué sur les rimes une rame de chaque côté... Jusqu'au "juste en souvenir"... Qui laisse un sentiment apaisé que l'on cherche souvent... Sans jamais le trouver....

Erf... je m'étale, je m'étale...

En tout cas merci... pour celui-ci


Amicalement,


Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
°Atalanta°


Il est des sourires qui ne savent qu'avouer la tristesse du coeur.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
119 poèmes Liste
1978 commentaires
Membre depuis
28 février 2006
Dernière connexion
10 novembre 2014
  Publié: 12 nov 2007 à 13:12 Citer     Aller en bas de page

Le Lion et la Gazelle... ben dis donc !!!
Un très beau texte, très agréable à lire... et me transportant dans quelques souvenirs !!!

Mes amitiés à vous deux***

°Atalanta°

  Exister, c'est aussi s'opposer, ne pas toujours suivre l'opinion générale.
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16145 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
22 octobre 2020
  Publié: 13 nov 2007 à 02:36 Citer     Aller en bas de page

Tilou,
J'espère que ton embarcation n'a pas pris l'eau...

Sympa d'être passé par nos vers





JB,
Bien qu'ayant revêtu la peau d'animal sauvage
nos vers ont su restés sages
Mais que de belles images....n'est-ce pas ?

Et je ne connais rien de plus élégant qu'une gazelle dans la savane....j'me rattrape là
Bizzz





Atalanta,
Ben oui, comme quoi tout est possible
le Lion ne mange pas toutes les Gazelles
Je t'embrasse

Guido

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 14 nov 2007 à 02:06
Modifié:  14 nov 2007 à 22:14 par okana
Citer     Aller en bas de page

Impossible de ne pas s'arrêter sur un duo entre des plumes aussi belles, à tous les deux je vous remercie pour ce partage.Okana.

  Nicole chaput. *Okana *...
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16145 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
22 octobre 2020
  Publié: 17 nov 2007 à 14:03 Citer     Aller en bas de page

Nicole,

Comme tu as raison...c'est "impossible"

des tout à fait possibles

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
Lysée


L'Amitié est un Joyau si rare que le Coeur seul peut lui servir d'Ecrin!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
159 poèmes Liste
1676 commentaires
Membre depuis
20 mai 2007
Dernière connexion
31 mars
  Publié: 13 déc 2007 à 15:54 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir !

Il est parfois utile de butiner ici et là....

J'allais louper ce bijou d'écriture!

à tous les deux !

Les mots renvoient de ces images... un délice!

MAGNIFIQUE !

Pas mal, le Lion et son reflet.......

Bises à tous les deux, au plaisir, Lysée!

  Lysée
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16145 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
22 octobre 2020
  Publié: 15 déc 2007 à 07:44 Citer     Aller en bas de page

LOUNNA, Lysée,

merci de vos passages et de Joyeuses Fêtes de fin d'année...


  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Pourrait-on rêver mieux comme ultime lecture Que le livre infini de tes lèvres qui tremblent ? (@Chimay)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
297 poèmes Liste
18903 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
15 mai
  Publié: 16 mai 2008 à 10:53 Citer     Aller en bas de page

Moi aussi Lion, moi aussi

Tilou, j'espère que c'était de bons souvenirs, merci de ton ressenti

Mrd JB, tu crois tout savoir sur tout ? Vi vi on a duoté même que ça fait 4 ans qu'on se connait quand meme Lion et moi ... Oui on est très sages oui bisous à toi

Atalanta merci de ton passage, je suppose que vu ton sourire les souvenirs étaient délicieux , nous voilà comblés

Merci Nicole, nos deux plumes sauvageonnes te remercient

Merci Lysée, ouais t'as vu comment il se la pète dans le miroir, mais ce qu'il dit pas c'est que la gazelle est plus rapide que lui hein

Merci encore Lion , tu vois je mets du retard mais mon coeur est toujours là quand je réponds
bisous et merci à toi encore

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2864
Réponses: 15
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Points par points (Autres)
Auteur : Guid'Ô
Chut... (Nouvelles littéraires)
Auteur : Billie
S'aimer à deux (sayuri & guido) (Collectifs)
Auteur : Guid'Ô
Comme en semant (Amour)
Auteur : Guid'Ô
Autrement (Amour)
Auteur : Guid'Ô
Fureur d'aimer (Textes érotiques)
Auteur : Guid'Ô
A demain, Madame. (Cit. perso. & courts)
Auteur : Guid'Ô
Des roses pour Sandra... *mélusine* / Alphonse Blaise. (Poèmes par thèmes)
Auteur : Alphonse BLAISE.
Prémices du temps (duo Alhéna & Guido) (Collectifs)
Auteur : Guid'Ô

 

 
Cette page a été générée en [0,0338] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.