Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 120
Invisible : 0
Total : 123
· Jevousaime · Saoirse · Debusatie
13208 membres inscrits

Montréal: 28 sept 12:25:44
Paris: 28 sept 18:25:44
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: les mots-alcools, la vie-océan vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Balzak
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
27 poèmes Liste
1219 commentaires
Membre depuis
7 mars 2011
Dernière connexion
12 juin
  Publié: 7 mars 2011 à 09:14
Modifié:  18 févr 2012 à 16:01 par Balzak
Citer vertical_align_bottom

Les mots-alcools, la vie-océan



Les mots sont un alcool enivrant
Ils paraissent une délivrance
Ce qui me rend ivre
C’est de remplir des livres
Il y en a qui se noient sous la Vodka
Faisant de leurs vies un mélodrame
Moi je plonge dans mes mots
Comme eux je veux soigner mes maux
Avec aussi les mêmes conséquences
On plonge dans la même démence
Les mots déforment la réalité
T’approchent de l’idéalité
Mais ce n’est qu’un mensonge
Dans l’illusion ils t’enfoncent
Celui qui les utilise devient dépendant
Ils exercent sur lui un ascendant
Deviennent sa drogue
Ils sont l’inespérée pirogue
Apparue à ce naufragé
Seul n’ayant plus la force de nager
Sur le point de succomber
Il monte sur cette embarcation
Pour éviter la damnation
Pour traverser cet océan qu’est la vie
Pour traverser notre routinière maladie
Il vit en fonction de la direction du vent
Il vit complètement éperdument
Mais la pirogue lui permet juste de flotter
Sous le froid il continue à grelotter
Elle ne lui a pas donné sa force perdue
A un fil il reste suspendu
Il ne navigue pas il chavire.
Les mots ne lui ont pas permis de construire son navire
Ils sont juste une fragile construction
Où il ne maîtrise plus la situation
Vu qu’il ne peut plus pagayer
Qu’il n’a jamais voulu pagayer
Qu’il n’a jamais eu la force de ramer
Un jour la pirogue commence à cramer
Les mots l’ont lâché il retourne se noyer
Les mots ont aidé la vie à mieux le broyer
Un jour on lui dit pourquoi vous vous faîtes souffrir
Votre motivation on souhaite découvrir
Il répond vous avez fait de moi un poète
Je veux être un bon poète alors complète
Doit être ma description des hommes
Les choses moches il ne faut pas que je gomme
Mais puis-je retranscrire la vie si je ne l’ai pas vécue
Je dois me laver de mes idées reçues
Certains disent connaître l’océan
Mais qu’ont-ils vu de son néant
Ils l’ont traversé durant des mois
Il a certainement imprégné leur mémoire
Mais moi je ne connais l’océan qu’en m’y noyant
L’eau qui emplit mes poumons me rend clairvoyant
Alors pour retranscrire la douleur
Il faut ressentir la douleur
Alors je me laisse fouetter
Sans le regretter
Par l’océan-vie et ses vagues
Dans le cœur m’enfoncer une dague
Pour que mes feuilles ne soient plus blanches
Certains disent connaître l’océan après une courte lune de miel
Ils n’ont en eu qu’une vision superficielle
Moi il me faut côtoyer ses dangers
Pour que ma peur vienne se mélanger
A ma curiosité
Même si je dois plonger dans la morosité
Tant que cela donne à mes poèmes de la virtuosité
Je laisserai l’océan-vie m’embrasser
Les profondeurs de l’existence j’irai caresser
Si l’aventure est trop douloureuse
Je manierai des rimes savoureuses
Et je retomberai dans mon illusion
Je mettrai court à cette fusion
Je ferai appel à mes mots-alcool
Mots-pirogue jusqu’à ce qu'elle crame
… … … .. .. . .. . . . . . . . .

 
espérance


Ne baisses pas les bras, tu risques de le faire deux secondes avant le miracle. (proverbe arabe)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
11 poèmes Liste
29 commentaires
Membre depuis
1er mars 2011
Dernière connexion
4 septembre 2011
  Publié: 7 mars 2011 à 12:43 Citer vertical_align_bottom

J'adore, j'en ai des frissons...
Quelle émotion!!!

  La vie est un théâtre, soyons acteur et non spectateur.
marchepascal


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
366 poèmes Liste
3039 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
28 septembre
  Publié: 18 févr 2012 à 13:34 Citer vertical_align_bottom

Oui, exactement ça m'plaît!!

Merci de ce partage des mots




    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
Jeanne


Les mots savent de nous ce que nous ignorons d'eux. René Char
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
1213 commentaires
Membre depuis
15 février 2012
Dernière connexion
12 janvier
  Publié: 22 févr 2012 à 08:10 Citer vertical_align_bottom

Belle dépendance que celle avec les mots !
Merci
Blottie

 
Balzak
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
27 poèmes Liste
1219 commentaires
Membre depuis
7 mars 2011
Dernière connexion
12 juin
  Publié: 23 févr 2012 à 15:43
Modifié:  6 avr 2012 à 10:08 par Balzak
Citer vertical_align_bottom

La seule qui soit belle (il y a peut être l'amour aussi ...) ! Merci à toi pour ton passage et ton commentaire.

 
Sidonie Cet utilisateur est un membre privilège


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
4060 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
24 février
  Publié: 31 mars 2012 à 03:26 Citer vertical_align_bottom

C'est que tes mots.. à toi..
(il n'y a pas d'émoticone pour essayer d'expliquer...)
Souvent, je ne peux mettre de commentaires sous tes textes..
Ils sont alcoolisés et comment..
Mais surtout n'arrête pas d'écrire..
Une dépendance qui enivre en se faisant du bien, qui libère les maux par des mots..
Lâche tout.
Amitiés.

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
ARABESQUES
Impossible d'afficher l'image
Les poètes portent en eux les secrets qui lient la Terre aux astres: Bonnard
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
5977 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
21 décembre 2012
  Publié: 15 avr 2012 à 15:30 Citer vertical_align_bottom

Bonsoir Balzak,

Fichtre quelle lecture! . On se laisse emporter sur ton océan de mots, on plonge au cœur de ton intime bleu-nuit , on coule, on revient à la surface et on continue le voyage...

"Je ferai appel à mes mots-alcool
Mots-pirogue jusqu’à ce qu'elle crame"

belle chute. Merci pour ce partage

Bonne soirée à toi Balzak

Martine

  Un grand voyage commence toujours par un...premier pas
Emelle
Impossible d'afficher l'image
courage à tous ceux qui souffre, accrochez-vous à ce que vous pouvez, il y a des gens qui se battent
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
251 poèmes Liste
542 commentaires
Membre depuis
20 mars 2010
Dernière connexion
21 juin 2016
  Publié: 26 avr 2012 à 08:35 Citer vertical_align_bottom

Bonjour Balzac, j'aime, une belle journée, Emelle.

  Emelle
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1317
Réponses: 7
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0296] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.