Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 36
Invisible : 0
Total : 37
· In Poésie
13266 membres inscrits

Montréal: 22 sept 11:02:47
Paris: 22 sept 17:02:47
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Sexualité Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] :: Répondre
Essence-fugace


Entre draps et ciel, deux corps en suspension...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
453 commentaires
Membre depuis
22 avril 2004
Dernière connexion
21 décembre 2017
  Publié: 22 déc 2006 à 10:40
Modifié:  22 déc 2006 à 10:50 par Essence-fugace
Citer     Aller en bas de page

J’ai cherché tes caresses, toi mes griffures,
Douces marques de notre exquise luxure.

Je t’abandonne mon corps quand tu me touches,
Et j’oublie la décence quand tu me couches.

Mon cœur, viens redessiner mon corps de tes doigts,
Ecris à l’encre blanche ce que dit ta voix.

Je tremble, mes frissons excitent ta fureur,
Mes soupirs sont des louanges en ta faveur.

Tu as mis en moi de féroces appétits,
Achève ton œuvre, apaise mes envies.

On se murmure d’indécentes tendresses,
Qui aiguisent notre obsédante ivresse.

Mon ange, mon ange, reste là où tu es,
Arrache ces cris que je te cache exprès.

Mon chéri, je viens te prendre le dernier spasme…
Mon amour, oui, c’était nous, toi, moi et l’orgasme…



Si jamais vous trouvez que ce poème très cru n'a pas sa place dans cette rubrique (malgré le signal de texte pour public averti), dîtes-le-moi que je le retire, je ne veux choquer personne et je n'aimerai pas être virée de LPDP . Merci d'avance !

  Misère et Décadence d'une Vie [ que je voulais ] Sans Présence
alex26


Brisé d'incertitude, un mystère de trop, ton attitude (fleur de lys)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
50 poèmes Liste
656 commentaires
Membre depuis
22 mai 2006
Dernière connexion
29 août 2016
  Publié: 22 déc 2006 à 11:57 Citer     Aller en bas de page

Il est super !!!

  Alex !
Essence-fugace


Entre draps et ciel, deux corps en suspension...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
453 commentaires
Membre depuis
22 avril 2004
Dernière connexion
21 décembre 2017
  Publié: 23 déc 2006 à 17:43 Citer     Aller en bas de page

eh bien.... merci tout le monde ^^ ! :p

  Misère et Décadence d'une Vie [ que je voulais ] Sans Présence
Mo CuiSha


Le bonheur est tellement loin que pour le voir, je louche! (La Fouine)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
69 poèmes Liste
403 commentaires
Membre depuis
8 décembre 2006
Dernière connexion
18 mai 2016
  Publié: 25 déc 2006 à 17:30 Citer     Aller en bas de page

SUPER, c'est de l'amour à l'état pure rien à dire!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!



Coyote...

  Par delà mes mots, je tenterais d'apaiser vos maux...
Poete-Anonyme


"L'amour est une pierre si precieuse que tous la taille devenant ainsi la haine miserable caillou.."
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
3 poèmes Liste
23 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2007
Dernière connexion
21 novembre 2009
  Publié: 7 jan 2007 à 10:13 Citer     Aller en bas de page

J'ai beaucoup apprécier la lecture su texte .. Continue comme ça !

  Poète_Anonyme
cartouche


… Mais la voix me console et dit : Garde tes songes
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
178 poèmes Liste
1191 commentaires
Membre depuis
19 mars 2005
Dernière connexion
26 juillet
  Publié: 28 juin 2007 à 03:03 Citer     Aller en bas de page

Il y a de vrai trésor, il y a de pur joyaux ...
On assemble parfois des mots qui parlent à l'âme, au corps, aux sens ....

Celui-ci me parle à moi !

Ton écriture me devient indispensable !




Ce poème figurera parmi mes favoris !

Amicalement

  Cartouche
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 6131
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0228] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.