Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 23
Invisible : 0
Total : 27
· Maya2550 · Xuyozi · zouzou31 · ode3117
13741 membres inscrits

Montréal: 3 août 09:12:09
Paris: 3 août 15:12:09
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Les mouches ont gravé la pierre Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
OuLiPoMad
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
923 commentaires
Membre depuis
19 janvier 2009
Dernière connexion
9 août 2013
  Publié: 12 févr 2010 à 08:54
Modifié:  2 févr 2011 à 03:32 par OuLiPoMad
Citer     Aller en bas de page

Je te suivrai jusqu'au bout ou peut-être pas
J'ai voulu te retrouver pour te parler
Je n'ai rencontré que des êtres différents
Et encore plus loin des initiales gravées sur un mur

Voyant virevolter des mouches j'ai haussé les épaules
Comme si j'inspirais une forte dose de courage
N'aie pas peur martelait mon cerveau mal assuré
Je ne discernais plus vraiment l'espace ton espace

Je voudrais que rien ne fut arrivé tout va trop vite
Mais le temps semble jouer un début de marche funèbre
Et mon coeur et mes tempes de scander des notes graves
Celles des instants tragiques encouragés par la rythmique

Devant moi le sol se met à trembler un homme s'écroule
Il halète les yeux mi-clos je ne le regarde pas
Seule une lumière blanche palpite à travers mes sensations
Rendant fracassante la musique qui continue de jouer

Puis plus de son plus de note plus un souffle
Juste tes initiales gravées sur le marbre
Et ton corps à mes pieds
Pour l'éternité

 
Kaissy Tadrim


Faites l'humour, pas la gueule!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
101 poèmes Liste
2040 commentaires
Membre depuis
18 mai 2009
Dernière connexion
27 septembre 2011
  Publié: 12 févr 2010 à 12:32 Citer     Aller en bas de page

Urne funéraire peut-être, puisque le poème, superbe par ailleurs, ressemble à une épitaphe.
J'adore ces vers superbes de chagrin mesuré, tenu en laisse en quelque sorte. L'ensemble m'a envoûté. Le vocabulaire un rien désabusé comporte quand même un brin d'humour en filigrane.
Bravo

  Viridiane, jamais je ne t'oublierai!
OuLiPoMad
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
923 commentaires
Membre depuis
19 janvier 2009
Dernière connexion
9 août 2013
  Publié: 12 févr 2010 à 17:24 Citer     Aller en bas de page

Figurez-vous que je n'avais pas remarqué l'urne, si ça c'est pas de la transmission d'ondes magiques, je m'enduis de crème à Thouars.
Merci à tous.

Kaissy : Epitaphe effectivement mais imaginaire, je croise les doigts.

 
Narcissange


emia t ej tnat seniev sem snad sap semusnoc et en ut ùo ruoj nu sap tse n lI
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
153 poèmes Liste
2182 commentaires
Membre depuis
23 novembre 2008
Dernière connexion
18 septembre 2016
  Publié: 13 févr 2010 à 06:02 Citer     Aller en bas de page

je suis touchée tout simplement... merci du partage

  ma971
Naig


On est tous égaux devant la douleur..
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
2561 commentaires
Membre depuis
23 août 2006
Dernière connexion
28 mars 2013
  Publié: 14 févr 2010 à 03:25 Citer     Aller en bas de page

Ton poeme est très prenant et beau
Amitiés.

  En route vers Miaou Land... le courage c'est savoir dire stop a certains moments de sa vie... la lacheté ce n'est pas renoncer, simplement laisser faire. une prise de décision est toujours une forme de courage...
Kaissy Tadrim


Faites l'humour, pas la gueule!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
101 poèmes Liste
2040 commentaires
Membre depuis
18 mai 2009
Dernière connexion
27 septembre 2011
  Publié: 1er mars 2010 à 17:54 Citer     Aller en bas de page

Citation de OuLiPo MaD
Figurez-vous que je n'avais pas remarqué l'urne, si ça c'est pas de la transmission d'ondes magiques, je m'enduis de crème à Thouars.
Merci à tous.

Kaissy : Epitaphe effectivement mais imaginaire, je croise les doigts.



Comment peux-tu croiser les doigts, divine Samothrace
Alors que ta victoire manque de bras, surtout qu'en face
Les plateaux écrémés de Thouars jouent à pile ou face?
O lie-pommade, ton côté Mad va refaire surface!

  Viridiane, jamais je ne t'oublierai!
OuLiPoMad
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
923 commentaires
Membre depuis
19 janvier 2009
Dernière connexion
9 août 2013
  Publié: 2 mars 2010 à 02:10 Citer     Aller en bas de page

oh oh, je m'emploie justement à redevenir moi.

 
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16145 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
27 février
  Publié: 15 mai 2010 à 12:06 Citer     Aller en bas de page

Comment se fait-ce que je n'ai point vu ce texte avant ?

C'est bien toi là...ton syle, tes mots et l'ordre dans lequel
tu les ranges afin de leur donner encore plus d'impact
un beau poème car les sentiments sont saillants
de la belle expression comme je l'aime
magré la profondeur du fond...

desmais pas en épitaphe

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
OuLiPoMad
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
923 commentaires
Membre depuis
19 janvier 2009
Dernière connexion
9 août 2013
  Publié: 15 mai 2010 à 17:43 Citer     Aller en bas de page



QUOI !!!!
trois mois pour laisser un com, de qui te moques-tu Gouido ?

 
SélénaéLaLouveFéline

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9826 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
23 juin
  Publié: 15 mai 2010 à 18:08 Citer     Aller en bas de page

OuLiPo M

Moi aussi

Mais pour être venue le lire plusieurs fois, ne sachant pas trop le commenter parce que trop d'émotion...et ce manque de toi me touche profondément ....

On dit " il est jamais trop tard...." Sans regret bien-sûr..

Et Merci pour ce beau partage

Sélénaé

 
OuLiPoMad
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
923 commentaires
Membre depuis
19 janvier 2009
Dernière connexion
9 août 2013
  Publié: 15 mai 2010 à 18:16 Citer     Aller en bas de page

Il ne faut pas se justifier d'une faute que l'on n'a pas commise
Sélénaé
Et si l'absence de commentaire refléte la survenue de sentiments pour le lecteur, le pari est gagné par l'auteur qui même s'il n'en sait rien aura réussi à transmettre de l'émotion.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1981
Réponses: 10
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0306] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.