Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 26
Invisible : 0
Total : 29
· Marc53 · Luciole123 · Lykan
13326 membres inscrits

Montréal: 27 févr 16:35:06
Paris: 27 févr 22:35:06
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Lettres ouvertes :: « Ma poitrine ne rendra pas ses morts » Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Rouge


Ex-Érosion
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
4048 commentaires
Membre depuis
4 novembre 2006
Dernière connexion
8 décembre 2012
  Publié: 13 mai 2009 à 16:20 Citer     Aller en bas de page


« Pour ce qui est de David et de son intention de prendre de la distance... je ne sais pas. Je crois qu'il est dans une impasse et qu'il ne sait pas quoi faire. Déchiré entre son envie d'être avec moi et le sentiment d'emprisonnement qu'il a lorsqu'il est en relation. Je ne sais pas. Et - honnêtement - je m'en câlice pas mal. Je m'en câlice parce que j'ai réalisé certaines choses en fin de semaine, et qu'au final, c'est cette prise de conscience là qui fait le plus mal. Je réalise que David est pas ce que je recherche chez quelqu'un. J'ai ben beau l"aimer" (même si cet amour est tellement tombé en lambeaux de décrépitude qu'il ne peut nécessairement plus s'appeler amour), ça fait pas de lui quelqu'un avec qui je veux être.

David est pas capable de prendre soin de quelqu'un. C'est tout juste s'il arrive à prendre soin de lui-même. c'est comme si je lançais des millions de caresses et de baisers dans les airs et qu'il retombaient sans jamais n'avoir connu rien d'autre qu'un refus ou qu'un aveuglement total de sa part. C'est à un point tel que parfois je m'approche de sa bouche pour l'embrasser, il se tourne, je lui demande : pourquoi tu me fuis ? pour ensuite réaliser qu'il s'était même pas rendu compte de mon geste, alors que c'était CLAIR que c'était une tentative de baiser. C'est pas qu'il me fuit et a peur de l'admettre ; parce que quand ça arrive il s'excuse et m'embrasse à son tour.

Je ne le comprends pas. David aime quand ça lui tente d'aimer sinon, basta. Il est comme un gros bébé. J'ai jamais vu ça.
Enfin oui, mais jamais à ce point.

J'ai l'impression qu'il est tellement pris avec son mal-être de merde qu'il s'enlise dans un misérabilisme égocentrique qui l'empêche de penser à autre chose qu'à lui-même.
Et je ne veux pas de ça. Je ne veux pas de ça parce que j'ai eu assez mal au nom de relations semblables avec des garçons semblables, pour vouloir souffrir encore une fois, et pour quoi, au final ? Pour rien. Pour rien, parce qu'il n'a pas conscience de ce qui l'entoure. Il n'a pas conscience des gens qui l'aiment et qui seraient prêts à se couper un bras pour le voir ne serait-ce que sourire une seule fois. Il est tellement déconnecté du monde, seulement pris dans sa petite bulle, sa petite vie, ses petites réflexions, qu'il n'y a de place pour personne d'autre à ses côtés.

Tant mieux.

Je ne suis pas fâchée après lui. Je suis triste.
Je suis triste parce qu'il ne semble pas apprendre de fois en fois. Il faut qu'il comprenne qu'une relation amoureuse n'est qu'un pansement temporaire sur une plaie qui ne guérira jamais si on ne la soigne pas avant tout. Il a des choses à régler avec lui-même et j'espère qu'il va réussir. Mais je serais prête à parier qu'il va s'engager ailleurs avant d'être complètement nettoyé. Et ça me rend triste. Triste pour lui et pour la pauvre fille peut-être émotionnellement instable qu'il va crisser par terre encore une fois.

Il faudrait qu'il puisse doser. Doser chaque sphère de sa vie comme on devrait le faire à son âge.
Il ne sait pas le faire. Il met son attention et son énergie aux mauvaises places, et se surprend plus tard de tout foutre en l'air un peu partout.

J'espère sincèrement qu'il va grandir émotionnellement. C'est cave à dire, surtout lorsqu'on a 4 ans de plus jeune que lui, mais c'est ça.
Le pire c'est qu'il semble se rendre compte de tout ce que je t'ai dit là. Mais il change rien. Pas la volonté. Trop pris dans son apitoiement - je ne sais pas.
Mais je ne veux pas d'un amoureux - encore moins d'un amant - qui soit comme ça.
Et je ne veux pas continuer à baiser quelqu'un qui fait semblant de m'aimer.

Voilà. c'est. dit.
Je l'ai écrit avec une boule dans la gorge, mais j'ai pas versé une larme. C'est ma raison qui a eut raison de mes sentiments.
Parfois c'est elle qui dit vrai - souvent même. On l'écoute pas assez mais on devrait.

Je te laisse sur cette morale à la con, pour égayer ta journée/nuit ? ou pour l'ennuager, je l'ignore. Mais tu penseras à moi et ce sera suffisant.

Ah et tu diras à David que c'est moi qui avait raison, lorsqu'on parlait de la place que doivent occuper la raison et la passion dans la tête des amoureux.
Tu lui diras que sans raison ça fonctionne pas et qu'on en a la preuve. Que sans raison, on devient fou et qu'on rend les gens fous comme il me rend folle.
Que sans raison, on devient ce monstre dont on a peur la nuit, enfant, parce qu'il s'emballe après tout et après rien, sans sembler lui-même savoir qu'il se trouve sous notre lit plutôt que dessus.
Tu lui diras ça. Ou pas. Ou bien montre-lui ce mail, je m'en fiche. Fais ce que tu juges être bien et bon et qui ne corrompt pas l'esprit. Je ne sais pas de quoi je parle.

Merci à ton oreille. J'en ai déballé pas mal d'un coup et bordel que ça libère mes épaules meurtries.
Je lui ai écrit un poème quand je suis partie dimanche matin. Fallait que quelque chose sorte. Je te le montrerai si tu veux. Je l'aime bien. le poème.


Myriam »



Le titre est un vers d'un poème de Marina Tsvétaïeva

 
Tizen

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
105 commentaires
Membre depuis
16 mars 2009
Dernière connexion
25 août 2020
  Publié: 13 mai 2009 à 17:31 Citer     Aller en bas de page

particulièrement touchant..
il y a toutes ces choses qui se reconnaissent..

ça m'a laissé une boule vide au ventre.. une espèce de sensation désagréable qu'on se méprise de ressentir sans pouvoir vraiment y faire..

..

ventre de merde
il faudrait s'excuser pour tout ça.. mais ça n'aurait ni de sens ni d'intérêt..

juste essayer

 
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23541 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
26 février
  Publié: 14 mai 2009 à 07:38 Citer     Aller en bas de page

merci pour ce moment de lecture j'ai passé un très bon moment

amitiés
james

  Membre de la Société des poètes Français.
SiMpLy PsYcO
Impossible d'afficher l'image
Je veux Vivre de ta musique, mon ange, ma vie...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
379 commentaires
Membre depuis
3 avril 2004
Dernière connexion
14 juillet 2013
  Publié: 14 mai 2009 à 08:19 Citer     Aller en bas de page

texte qui démontre d'une grande maturité d'âme...
les gens ne changeront jamais à la demande de quelqu'un... ils changeront parce qu'ils le veulent bien, pour certain cela signifie jamais...
alors ils passeront leurs vie a se question, et leurs confiance en eux en sera fortement ébranlé
j'ai adoré ton texte!

Bien a toi
-Joanie
Alias SiMpLy PsYcO

  SiMpLy PsYco
Nullepart (Ailleurs)


Tiens..une fleur...je vous l'offre! Tiens...un sourire...je vous l'offre aussi!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
2749 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2006
Dernière connexion
7 novembre 2013
  Publié: 16 mai 2009 à 20:50 Citer     Aller en bas de page

J'irai pas jusqu'à dire que j'ai passé un beau moment...
C'est le genre de lecture..qu'on lit pas 2 fois tellement ça a pris le cœur la première fois.
T'sais que j'ai jamais les mots pour dire....
Mais bon si j'ai pris le temps de lire, de laisser une trace mais surtout de ressentir c'est parce que ça en valait vraiment la peine Lumière....

  Faut brosser ses dents!
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1032 poèmes Liste
16673 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
17 février
  Publié: 5 nov 2011 à 15:57 Citer     Aller en bas de page

même si cet amour, pour toutes les raisons que tu exposes, semble mal engagé et sur le déclin, je retiens quand même que tu portes un regard très intelligent sur ce garçon, et même si tu dis être plus jeune que lui, la finesse de ton analyse pourrait faire penser que tu serais assez âgée....certains passages m'ont vraiment parlé, je n'irais pas jusqu'à dire que je m'y suis identifié, mais je me pose quand même des questions sur ma façon d'être !
mais si je fais une introspection grâce à cette lettre, c'est aussi parce qu'elle est très bien écrite.
amicalement.
pyc.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1260
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0238] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.