Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 48
Invisible : 0
Total : 52
· In Poésie · Luciole321 · Jean-Claude
Équipe de gestion
· Catwoman
13545 membres inscrits

Montréal: 19 juin 12:28:07
Paris: 19 juin 18:28:07
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes tristes :: cher petit oiseau du passé Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
TOUTA
Impossible d'afficher l'image
LAISSEZ AU TEMPS LE TEMPS D'AGIR...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
54 poèmes Liste
268 commentaires
Membre depuis
11 mai 2008
Dernière connexion
11 juillet 2015
  Publié: 31 mars 2010 à 17:11
Modifié:  31 mars 2010 à 17:29 par Tilou8897
Citer     Aller en bas de page

Cher petit oiseau du passé -5-

Cher petit oiseau du passé
Salut ! m’as-tu oubliée ?
Essaye de te souvenir et de te rappeler
De la jeune fille qui ne visait
Qu’un seul but : aimer et être aimée.
C’est moi, la jeune fille qui te parlait
De ses histoires d’amour ratées.
Je suis celle qui espérait
Que la vie va bien lui réserver
De beaux moments de joie et surtout de sérénité…

Cher petit oiseau du passé
Enfin mon rêve s’est réalisé
Et cette fois-ci il est vraiment vrai
J’aime quelqu’un et je suis aimée…
Je n’ai plus peur de me réveiller
Et de constater que l’amour est
exclusif aux princesses des contes de fées.
Non, je suis certaine qu’il est une vérité,
Tout au fond de notre cœur cachée
Et qu’il suffit d’y croire et d’y espérer…

Cher petit oiseau du passé
C’est fou, tu ne pourrais pas imaginer
Qu’avec cet immense amour que je cherchais
Qu’avec cet agréable amour que j’ai trouvé
Mes yeux n’arrêtent pas de pleurer
Et mon cœur ne cesse pas de sangloter,
Il est triste et en anxiété…
Maman, ce grand amour qui m’a engendrée
Cette grande douceur qui m’a élevée,
Maman, a délibérément refusé mon amour tant aimé
Et se trouve obligée
De m’empêcher de vivre à ses cotés.

Cher petit oiseau du passé
Oh, si tu savais comme j’ai de la peine à surmonter
Ce fossé de conflits dans lequel je suis plongée.
Je n’arrive pas à me décider qui des deux je dois quitter…
C’est comme si l’on me demande de me priver
De manger, de boire et de respirer…
Oublient-ils que je pourrais ainsi suffoquer ?
Non, non… je ne le pourrais jamais…

Comment vivre sans l’amour maternel à mes cotés ?
Cet amour qui m’a accompagnée ?
Cet amour qui m’a guidée ?
Cet amour qui sans lui, je n’aurais jamais
Connu l’amour, le vrai
Comment pourrais-je ainsi l’ignorer
Et d’un seul coup le jeter ?

Et cet amour, le vrai, enfin trouvé
Après de longues expériences ratées
Puis-je comme ça le délaisser ?
Le maudire et le considérer
Comme une simple période passée
Qui ne pourrait pas se conjuguer ?
Pourrais-je ainsi oublier
Ce seul amour qui m’a élevé
Et très haut vers le ciel m’a emmenée ?

Cher petit oiseau du passé
Mes larmes ne suffisent pas à exprimer
Toute la peine qui est en train de me ronger.
Je commence à détester le jour où il faut se réveiller
Et réaliser que ce cauchemar est une vérité…
N’aurais-je donc pas le droit d’aimer ?
N’aurais-je pas droit à la sérénité ???

Cher petit oiseau du passé
Aide moi
Je l’aime, je ne veux pas le quitter.
Mais que faire de maman ma bien aimée ?
Parfois j’évite même de la regarder
Parfois j’évite même de la saluer.
J’ai peur de voir ses yeux pleurer
J’ai horreur de savoir qu’elle est attristée.
Je me mets à me culpabiliser
Et crois moi je commence à déprimer
Car parfois, même la prière ne peut plus m’apaiser
Et trop souvent, je me retrouve seule sans un ami à mes cotés prêt à m’écouter, m’aider ou me consoler…

Cher petit oiseau du passé
Dis moi, faut-il vraiment souffrir pour aimer ?
Serait-ce une manière de prouver
Mon amour et son intensité ?
Ne pourrais-je donc jamais l’affirmer
D’une façon plus belle et plus gaie ?

Cher petit oiseau du passé
De grâce,
PITIÉ…

  RITA
BONASSE


Aimer, c'est accepter de voyager et de faire voyager
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
17 poèmes Liste
145 commentaires
Membre depuis
20 février 2010
Dernière connexion
3 juin 2018
  Publié: 1er avr 2010 à 10:32 Citer     Aller en bas de page

Je mentirai si je vous dis n'avoir versé de larmes a votre lecture.
vous m'avez, par votre écrit,ému.
Je peut prétendre savoir les réponses a vos interrogations seule le saurez trouver.Cherchez.
Non le petit oiseau ne vous pas oubliez.c'est qui vous a mit sur son chemin.Il à juste fait ce que vous lui avez demandé et le reste c'est vous et le destin et les cieux qui allez le faire.
l'amour ne connaît ni les frontières religieuses ni raciales.C'est l'humain qui les pose.
Love, No Limits
BONASSE

  Love Change Heats
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 907
Réponses: 1
Réponses uniques: 1
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0174] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.