Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 10
Invisible : 0
Total : 10
13687 membres inscrits

Montréal: 25 juin 08:51:34
Paris: 25 juin 14:51:34
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Lettres ouvertes :: L'équilibriste Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Semeur d'Amour


En amour, il y a les jardiniers et les fleuristes
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
116 poèmes Liste
2241 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
20 novembre 2016
  Publié: 22 juin 2009 à 08:23
Modifié:  23 juin 2009 à 02:39 par Semeur d'Amour
Citer     Aller en bas de page





Seul remède, à mes yeux bigleux, pour les aveugles du paraître
A la lueur de cette bougie intérieure, tu t’imposeras en maître.
Grand prophète ou mini poète, parfait érudit ou courageux autodidacte trouvent
En toi le secret des mille et une nuits, les mystères de l’ouest et de l’est réunis: Sagesse.
Sachant que dans ton obscurité, toutes tes couleurs s’accordent et se découvrent
Silencieusement, tu m’éblouis par ta lumière des projecteurs de vérité
Et progressivement, ta clarté s’estompe pour mieux révéler ta pureté.

L’autre nuit, je te cherchais, errant dans cet énorme labyrinthe
As-tu seulement vu que j’étais perdu, as-tu entendu ma plainte ?
Un peu plus loin, je me suis posé pour enfin pouvoir replonger
Tête baissée dans tes bienfaits, y trouver tes vérités, ma liberté.
Hors du temps, éternelle et sereine, tu t’ouvre et offre si gracieusement
Energie et réconfort, réalisme et lucidité, aphorismes des sages d’antan :
Nietzsche et La Rochefoucault, Gracian et Epicure, Gibran et André Téchinet
Tout tourbillonne d’une douce alchimie et ma tête bouillonne de vos pensées
Inayat Khan, Herman Hesse, Gurvkyana, Garcia Lorca et même le Dalaï-lama…
Quand je perds ma foi, pour une recommandation, quand je doute : vous êtes là
Unis dans cette vision du monde qui rassemble et qui ressemble tant au verbe aimer…
Enfin je suis près pour une belle journée avec mon baluchon à arpenter vos sentiers !

Plus sure de moi, je marche les yeux fermés et deviens cet équilibriste vivant
Risquant à chaque instant de me blesser, d’hésiter ou tomber de ce fil de vie
Offrant un peu de moi, insufflant un peu vers toi, un brin d’esprit de ce vent
Fidèle à mes convictions, mais sachant foncièrement que c’est toi qui choisit.
On ne peut pas ignorer quelqu’un qui souffre, ni se détourner simplement,
Ni se dire que quelqu’un d’autre sera là pour aider ou habiller un mendiant…
Demain ce mendiant, c’est toi ou moi : tous les 2 ravis de trouver celui qui osera
Ecouter, ressentir, personnaliser, réfléchir, conseiller et offrir néanmoins
Un instant suspendu, une parole réconfortante, un avis qui tombe à point…
Rien ne me fera trembler plus que je ne dois, pour donner toujours de bonne foi

Déterminé par ce choix, je ne peux m’empêcher d’essayer au risque de saouler
Et ceux que je gave de doutes me font plaisir à se détourner de ces mots enflammés

Croire ou douter, comprendre ou éprouver, vivre ou suivre? Pour moi c'est tout trouvé
Offrir ou demander? Etre ou paraître ? Aimer ou être aimé ? Faut-il se questionner ?
Ecrire l’amour ou le lire ? Concrétiser ses rêves ou se contenter de rêver ? Dur choix…
Unique dans nos pensées, nous possédons tous la science innée mais il faut parfois
Rester authentique de cœur, oser la questionner, et surtout l’écouter avec SAGESSE



"Il est plus aisé d'être sage pour les autres que de l'être pour soi-même."
(Réflexions ou Sentences et Maximes morales- La Rochefoucault)

Image libre de droits

 
Idou

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
189 poèmes Liste
3746 commentaires
Membre depuis
1er octobre 2008
Dernière connexion
22 mars 2017
  Publié: 22 juin 2009 à 18:55 Citer     Aller en bas de page

critique .. non c'est pas mon truc ..

je m'arrête juste quand les mots m'évoquent une émotion, une image, une vérité, un sourire !

ici j'ai vu ...

un volume d'alvéoles sûres et complexes et l'errance d'un nébuleux charismatique... oui l'âme poète a souvent beaucoup d'un nuage ... par ce besoin de capter la lumière et de la transformer en poussières d'amour !

merci , c'est beau ...

c'est vivant !

  Seirén - ©
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 22 juin 2009 à 18:57
Modifié:  22 juin 2009 à 19:01 par (...)
Citer     Aller en bas de page

T'as pas mis le CC dans le titre et l'autocom est interdit

Mais vais dire ce que j'en pense..

Déjà je trouve tes phrases trop longues.. m'y suis un peu perdue..
Aussi, pourquoi faire des rimes ?
Peut-être que laisser à tes réflexions plus de liberté les aurait étoffées.. (même avec l'acrostiche, c'est possible, si tu y tiens vraiment..)

Et pourquoi pas ces pensées en lettre ouverte... d'une manière plus fluide, comme elles viennent naturellement (sans forcer la rime donc...) ... je n'y vois pas un poème pour ma part... mais des pensées en fait..

Au final, si le fond peut séduire dans ce qu'il a à dire, la forme est un peu hard à suivre .. à mon goût perso hein ? Qu'un bataillon de défense vienne pas me taper là...

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Semeur d'Amour


En amour, il y a les jardiniers et les fleuristes
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
116 poèmes Liste
2241 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
20 novembre 2016
  Publié: 23 juin 2009 à 02:17
Modifié:  23 juin 2009 à 02:18 par Semeur d'Amour
Citer     Aller en bas de page

Hé ben voilà !!! c'était pas si compliqué Merci pour ces commentaires constructifs et bien fondés...

Ptitbulle: les phrases trop longues (en opposition avec l'acrostiche) qui sont mon principal défaut, la possibilité de zapper les rimes contraignantes parfois, une forme et une section mal choisis
Merci pour ces bonnes suggestions.
Pour info, j'avais placé ce "poème" dans autres poèmes avant que la gestion ne le remette dans acrostiches, sachant que le message en acrostiche n'est pas important, il est juste là pour le fun. Le fond est en effet une pensée, pas très fluide et un peu décousue: la sagesse, où te caches tu, comment je te retrouve, pourquoi je me plonge en toi...

Idou: on est bien les seuls à en sortir quelque chose et je crois que tu as perçu le message de fond de ce texte malgré la forme. Ce n'est pas une leçon de morale à la con, mais bien le partage d'une solution pour prendre un pas de recul et se ressourcer quand on est secoué... considérant le timing mouvementé, j'avais besoin de "lui" dire merci à ma façon. et merci à toi d'être toujours là authentique et unique.

Ors: merci d'oser et navré que tu n'es rien ressentis parce que j'essaie de toujours mettre un point d'honneur au sentiment. Je crois que cette fois ci, c'était vraiment un tête à tête personnel avec mon âme, un texte qui à la fin osait donner un conseil à ceux qui parfois se perdent, comme moi... Dommage que le réflexion soit devenu indigeste par la forme. Cordialement.

 
Semeur d'Amour


En amour, il y a les jardiniers et les fleuristes
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
116 poèmes Liste
2241 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
20 novembre 2016
  Publié: 23 juin 2009 à 13:36
Modifié:  24 juin 2009 à 06:06 par Semeur d'Amour
Citer     Aller en bas de page

Mon Ami Franck,

Merci pour ton commentaire, ta franchise / sincérité et ton intégrité... c'est ce qui fait de toi (entre autres), une personne chère à mes yeux sur ce site.

Avec du recul, c'est clair que les contraintes que je me suis imposé sur un texte qui se voulait "semi-profond" n'était pas une bonne idée : au final, ma forme fracasse le fond... en attendant d'améliorer mon style / écriture, je reviendrai plus simplement / librement aborder ces thèmes qui me sont chers depuis que j'ai 20 ans... çà commence à dater

En attendant mes prochaines tentatives, je te remercie sincèrement pour ce commentaire constructif...

Amitié d'un frère d'armes J'M

ps: on est tous là pour apprendre, et si on n'essaie pas... on ne progresse pas

 
Semeur d'Amour


En amour, il y a les jardiniers et les fleuristes
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
116 poèmes Liste
2241 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
20 novembre 2016
  Publié: 24 juin 2009 à 17:29 Citer     Aller en bas de page

Odile: juste un gros bisous... je ferai mieux la prochaine fois mais content que tu apprécies ce que j'ai tenté maladroitement de retranscrire... un simple merci à cet autre gardien, qui de temps en temps me prends par la main.

 
Galaad


Les mots sont le miroir de l'âme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
88 poèmes Liste
3532 commentaires
Membre depuis
22 septembre 2006
Dernière connexion
21 janvier 2018
  Publié: 24 juin 2009 à 17:46 Citer     Aller en bas de page

"Ni se dire que quelqu’un d’autre sera là pour aider ou habiller un mendiant…
Demain ce mendiant, c’est toi ou moi : tous les 2 ravis de trouver celui qui osera "
La sagesse que j aime le plus c est celle du fou... Car lui il ne saura jamais qu il est fou.........

J aime bien ce que j ai lu, j aime bien le miroir que tu refletes...

Amitié

 
Semeur d'Amour


En amour, il y a les jardiniers et les fleuristes
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
116 poèmes Liste
2241 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
20 novembre 2016
  Publié: 24 juin 2009 à 18:01
Modifié:  29 juin 2009 à 16:02 par Semeur d'Amour
Citer     Aller en bas de page

Tristan... je ne suis pas surpris que quelques uns de ces mots aient touché le preux chevalier... l'homme de coeur qui donnera son manteau au mendiant.
Tu sais aussi que souvent il n'y a qu'une étroite frontière qui sépare le sage du fou... l'un des deux a basculé pour de bon... reste à savoir lequel
Prends soin de toi, prompt chevalier.

 
flèche enchantée
Impossible d'afficher l'image
Il n'y a de fuite que dans les songes
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1 poèmes Liste
130 commentaires
Membre depuis
4 janvier 2007
Dernière connexion
14 juin 2014
  Publié: 2 juil 2009 à 08:33 Citer     Aller en bas de page

je déteste autant le superlatif que le relatif,mais ces vers merveilleux montre que ma conscience ou douce folie un peu hard cors influence mes choix d'individu,pour ce que tu écrit et pense!!! coup de coeur vraiment merci a la détresse il y aura toujours la sagesse

  M-aatt
Semeur d'Amour


En amour, il y a les jardiniers et les fleuristes
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
116 poèmes Liste
2241 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
20 novembre 2016
  Publié: 2 juil 2009 à 18:24 Citer     Aller en bas de page

Merci Matthieu pour ton passage et content de voir que ce texte t'ai plu... tu as raison, face à la détresse, on peut toujours se tourner vers la sagesse écrite qui nous guide, ou vers des amis, des proches...
Amicalement,
J'M

 
Semeur d'Amour


En amour, il y a les jardiniers et les fleuristes
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
116 poèmes Liste
2241 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
20 novembre 2016
  Publié: 22 juil 2009 à 09:23
Modifié:  30 juil 2009 à 10:30 par Semeur d'Amour
Citer     Aller en bas de page

Merci pour ce gentil commentaire et pour ton passage... cette demande d'une critique constructive était initiale (quand personne n'avait posé de commentaire) mais elle reste d'actualité sur ce poème... je sais néanmoins comment le changer si je devais le refaire.
Merci encore
Amicalement,
J'M

 
SélénaéLaLouveFéline

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9826 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
11 juin
  Publié: 28 juil 2009 à 09:18 Citer     Aller en bas de page

Semeur d'Amour

Tous les sentiments transparaissent dans cet acrostiche

c'est tout simplement magnifique

"Sagesse l'authentique profondeur de cœur"

Rien que le titre est accrocheur, Normal pour un acrostiche......me direz vous....

Sélénaé

 
Semeur d'Amour


En amour, il y a les jardiniers et les fleuristes
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
116 poèmes Liste
2241 commentaires
Membre depuis
16 mai 2009
Dernière connexion
20 novembre 2016
  Publié: 3 août 2009 à 13:10 Citer     Aller en bas de page

Merci Sélénaé d'avoir apprécié cet acrostiche écrit dans un moment de troubles, de douleurs... un moment où j'avais besoin de me recadrer, de me recentrer...
Pleins de gros bisous et désolé pour cette réponse super tardive
A bientôt, le plaisir de te lire
Amicalement,
J'M

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1886
Réponses: 12
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0319] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.