Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 90
Invisible : 1
Total : 94
· M@ry Re@d · Mijae'te · Jules Vieille Cabane
13207 membres inscrits

Montréal: 26 sept 16:00:43
Paris: 26 sept 22:00:43
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Poèmes d'amour :: Souvenirs de sable vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
lilo1


la
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
23 commentaires
Membre depuis
3 avril 2007
Dernière connexion
18 février 2016
  Publié: 18 avr 2007 à 17:28
Modifié:  18 avr 2007 à 17:37 par (...)
Citer vertical_align_bottom

Femme expatriée
Tu croyais retourner
Dans ton site aimé
Aux contours ensablés
Mais il t’a oubliée.
Tant de fois tu as pleuré
Ta famille décimée
Tu étais infirmière
Et les hommes et leur guerre
T’ont emmenée dans ce pays
Si près et si loin d’ici.
Trahie par ta destinée,
Tu t’es sentie abandonnée.
Les yeux rêveurs
A la limite des pleurs,
Tu nous racontes ton père,
Ta famille,le désert.
Des fois tu prépares
Nous parlant de ton départ,
Des plats au goût de soleil
Chebbakia,et corne de gazelle,
M’ karat,roses des sables au miel
Harira,tout un air de merveille.
Tout chez toi est félin,
Malgré ces années qui te vont si bien,
Tu vis en France depuis des décennies
Zagora est bien loin de ta vie.

  Aimer la vie,c'est avant tout s'aimer.
Joey


Ce ne sont pas les choses qui nous troublent, mais nos opinions (Epictète)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
1441 commentaires
Membre depuis
19 février 2007
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 19 avr 2007 à 09:30
Modifié:  20 avr 2007 à 09:09 par Joey
Citer vertical_align_bottom

Coucou Arpège, on te vois ici touchée par l'histoire
d'une personne, et tu nous la fais transparaître
avec une note de nostalgie et d'affliction.
On ressent ainsi
à notre tour cette histoire, on ressent un peu de toi aussi en émotion..
je l'ai trouvé bien écrit

Jonathan

PS : ha ! quel c.. heu c'est pour AL hein ?
très très joli encore.. oui oui

 
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16149 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
8 mars
  Publié: 5 mai 2007 à 05:21 Citer vertical_align_bottom

Au Maroc et aussi à tous ces oubliés, détenus arbitrairement et que l'on nourrie de simples olives....

ton poème est très touchant...

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 15 juin 2008 à 22:43 Citer vertical_align_bottom

Bonsoir Lilo, tu défends très bien les coeurs qui souffrent, j'ai aimé te lire car tu écris avec sagesse et des mots qui viennent du coeur. c'coeur. Amitié de ton Okana...

  Nicole chaput. *Okana *...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1252
Réponses: 3
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0191] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.