Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 86
Invisible : 0
Total : 87
· Mijae'te
13207 membres inscrits

Montréal: 26 sept 14:38:48
Paris: 26 sept 20:38:48
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Tu es...mon tout vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
lilo1


la
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
23 commentaires
Membre depuis
3 avril 2007
Dernière connexion
18 février 2016
  Publié: 9 mai 2007 à 14:49 Citer vertical_align_bottom


Comme les grains de sable assemblés par milliers
Nos plaisirs, nos joies ne peuvent être comptés,
Ils sont enfermés là, juste au creux de mon âme
Rien ne peut les ternir, ne serait-ce des larmes
Sur des dunes d’argent, tu régnais en vizir
Parfumant de bonheur alizés et zéphyr.
Narines ouvertes aux vents, nous découvrions des mers
Aux senteurs de sirènes, nymphes, filles d’Homère.
En maître chevauchant l’animal indocile,
Tu assurais mes gestes indomptés, malhabiles.
La vie t’appartenait et tu nous la donnais,
Pour des milles ans je crois, elle restera gravée.
Dessinant de la main des contours au désert,
Tu façonnais le monde, décimant les chimères.
Il restera en moi ce respect infini,
Que tu montrais toujours aux esprits trop petits.
Quand Sokar ourlera le contour de tes yeux
Tous les dieux de l’olympe ré ouvriront les cieux
Et c’est un chant de pleurs qui t’accompagnera
Des regrets sur des fleurs que personne ne lira.


  Aimer la vie,c'est avant tout s'aimer.
LE PASSANT
Impossible d'afficher l'image
La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
145 poèmes Liste
3087 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
23 septembre
  Publié: 9 mai 2007 à 18:18 Citer vertical_align_bottom


Un poème que j'ai eu grand plaisir à lire...

Merci de l'avoir écrit...

A bientôt pour vous relire

mes amitiés

Yvon

 
Idem


C'est beau un arbre dans un cimetière : on dirait un cercueil qui pousse
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
2032 commentaires
Membre depuis
19 juin 2002
Dernière connexion
1er février
  Publié: 10 mai 2007 à 03:04 Citer vertical_align_bottom

idem pour moi...
Ce fut plaisant à souhait

  Ne vous emmerdez plus, emmerdez les autres.
Joey


Ce ne sont pas les choses qui nous troublent, mais nos opinions (Epictète)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
1441 commentaires
Membre depuis
19 février 2007
Dernière connexion
25 juin
  Publié: 10 mai 2007 à 14:36 Citer vertical_align_bottom

Je le trouve grand ce poème, bien écrit, j'aime beaucoup,
vais te le nominer parce qu'il le mérite.
Jonathan

 
Mariesarah

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
3769 commentaires
Membre depuis
6 février 2007
Dernière connexion
20 octobre 2010
  Publié: 11 mai 2007 à 09:05 Citer vertical_align_bottom

Ouaisssssss je l'aime beaucoup ce poème, je sens les fleurs jusqu'au Québec.

Merci de ce très beau poème,

Amicalement, Mariesarah

  ... et si je m'en vais avant toi, dis toi bien que je serai là, j'épouserai la pluie le vent, le soleil et les éléments pour te caresser tout le temps (Francoise Hardy) merci M-Paule (comme une brise bise de mes aimés sur ma joue)
kiriyama


Chacun a une ame pure a la naissance, il la transforme et s'en sert comme il le sent.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
21 commentaires
Membre depuis
20 mars 2007
Dernière connexion
10 octobre 2008
  Publié: 12 mai 2007 à 03:23 Citer vertical_align_bottom

Je dois avouer que ton poème est magnifique!!!! Je ne peut rien faire a part le vénéré et le nominer d'office!!! !!!

  Si le battement d'aile d'un papillon pourrait réellement provoquer une tornade alors que pourrait créer notre amour???
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 15 juin 2008 à 22:53 Citer vertical_align_bottom

Bonsoir ma Lilo, j'ai fais le tour de ta poésie et je sais que tu devais écrire depuis longtemps car tu as une parfaite maîtrise des mots, un talent à continuer d'explorer avec les connaissances de plusieurs pays et langues , tu vas en avoir à raconter. Gros câlins de tendresse de ta Okana qui est fan de ta poésie à vie. Prends bien soin de toi et je serai là pour toi toujours. kikou. .c'coeur

  Nicole chaput. *Okana *...
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 23 juin 2008 à 15:16 Citer vertical_align_bottom

Si jamais tu passes tu seras que je ne t'ai pas oublier mon amie, j'ai fait tous les sites pour te souhaiter un bel anniversaire avec tes amis les plus chers à ton coeur... Bonne soirée... Nicole tendresse... Ta Okana à toi...

  Nicole chaput. *Okana *...
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 23 juin 2008 à 15:16 Citer vertical_align_bottom

Si jamais tu passes tu seras que je ne t'ai pas oublier mon amie, j'ai fait tous les sites pour te souhaiter un bel anniversaire avec tes amis les plus chers à ton coeur... Bonne soirée... Nicole tendresse... Ta Okana à toi...

  Nicole chaput. *Okana *...
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 23 juin 2008 à 15:16 Citer vertical_align_bottom

Si jamais tu passes tu seras que je ne t'ai pas oublier mon amie, j'ai fait tous les sites pour te souhaiter un bel anniversaire avec tes amis les plus chers à ton coeur... Bonne soirée... Nicole tendresse... Ta Okana à toi...

  Nicole chaput. *Okana *...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1514
Réponses: 9
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0251] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.