Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 12
Invisible : 0
Total : 13
· Le Chercheur
13326 membres inscrits

Montréal: 27 févr 22:32:11
Paris: 28 févr 04:32:11
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes loufoques :: la peau lisse se court Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
6137 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
6 janvier
  Publié: 30 mai 2009 à 11:03
Modifié:  30 mai 2009 à 11:05 par rimarien
Citer     Aller en bas de page

Un de mes voisins du dessus
Dans la police rend sert vices
Sa tendre moitié me reçut
Pendant qu’il était en sévices.

Ce soir là, elle est aussi nue
Qu’Adam quand il parut à Eve
M’invite à tomber la tenue
Ce que je fais en bon élève.

J’effleure à peine sa peau lisse
Qu’elle me prend sans fioriture
Entrouvrant ses immenses cuisses
A mon éminente nature.

Sa frénésie me rappela
Les rues du printemps soixante-huit
Quand les poulets sans tralala
Tabassaient à la moindre fuite.

J’en vins à mon procès-verbal
Objet premier de ma visite
Qu’illico elle ouvrit le bal
Sa main descendant un peu vite.

La moiteur du soir nous surprit
Feuilletant l’album de famille
Un peu plus tard j’avais compris
Que j’eus affaire avec la fille.

J’appris qu’il était impuissant
Que son grand-père était gendarme
Mort dans une mare de sang
Que son frangin dealait des armes.

Il est temps de prendre congé
Ma contravention sous le bras
Je me sens bien, presque obligé
De lui promettre l’opéra.

J’y suis retourné pour la mère
Ce soir là, elle est toute nue
Plus nue qu’un lombric ou mes vers,
Rien faire eut été malvenu.

Lui, s’est fait sauter le caisson
Elle, a fait sauter mes PV
Puis, en sautant sur l’occasion
S’est entraînée pour le pavé.

JCE 1991

 
Titane
Impossible d'afficher l'image
Il y a de la beaute dans tout, mais pas tout le monde la voit. (Confucius)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
7 poèmes Liste
411 commentaires
Membre depuis
30 mars 2009
Dernière connexion
1er mars 2013
  Publié: 31 mai 2009 à 06:49 Citer     Aller en bas de page

Ton histoire originale m'a amusé. J'ai passe un bon moment.
Merci pour le sourire.

 
Jocsim
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
886 commentaires
Membre depuis
30 mai 2004
Dernière connexion
12 décembre 2015
  Publié: 31 mai 2009 à 09:09 Citer     Aller en bas de page



1991… Ben dis donc, la frénésie de tes vers ne date pas d’hier ! Et personne ne t’a encore diagnostiqué ?

Grand merci à toi, amuseur public d’LPDP. Tes prouesses de mots sont un art. Tu en es le maître.

Un plaisir à lire, comme toujours.

Jocsim

  La tendresse est princière; je veux être son roi.
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
762 poèmes Liste
10443 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
21 avril 2020
  Publié: 31 mai 2009 à 17:24 Citer     Aller en bas de page

Dis donc tonton JC qu'est ce qu'il ne faut pas faire pour faire sauter une contravention en bonne et dû forme, l'essentiel c'est que tu aies pris ton pied autant que moi en te lisant lol


Mystic

 
Kaissy Tadrim


Faites l'humour, pas la gueule!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
101 poèmes Liste
2040 commentaires
Membre depuis
18 mai 2009
Dernière connexion
27 septembre 2011
  Publié: 1er juin 2009 à 06:19 Citer     Aller en bas de page

Délicieux, mais j'aurais aimé une happy end, du genre:

Le poli scié cocu ayant eu vent du machin de la chose
Se prit d'amitié pour le philanthrope faiseur de proses
Et lui proposa de toujours sauter ses contraventions
S'il consent à sauter sa moitié, la belle-doche en option

Amitiés

  Viridiane, jamais je ne t'oublierai!
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
118 poèmes Liste
5904 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
23 février
  Publié: 2 juin 2009 à 05:07 Citer     Aller en bas de page

Ah... ça mais... 1991? En voilà un bien sympathique sorti tout droit de ta cave grimoires. J'ai dégusté et maintenant j'ai Brassens en tête pour toute la journée... "Voir le nombril d'la femme d'un flic..."C'est malin !
L'oncle

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
6137 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
6 janvier
  Publié: 2 juin 2009 à 20:44 Citer     Aller en bas de page

M’enfin Demon, tremper c’est moins grave que tromper non?
Surtout que je l’avoue j’ai fait trempette sans sortir la trompette

Comment ca que tu dis la toi Katia, embrouilles??? C’est juste que j’m’a gourre de lubrique, j’voulais le mettre dans poeme d’amour, cet ecrit est-il plus au taux bio degradable qu’auto bio graphique?

Facteur aggravant, la police sonne toujours deux fois alors le glas sonne, klaxonne
mais la caravane passe…..

j'suis au bureau sur qwerty beurk faut qu'je parte je viendrai repondre aux autres plus tard
merci de votre visite



 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
6137 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
6 janvier
  Publié: 2 juin 2009 à 23:55 Citer     Aller en bas de page

content que tu te sois amusee Titane

Diagnostique???? ils ont surtout tique, ca les a rendu fous mon manque d'ethique
a quoi bon cher Jocsim se demander si c'est de l'art ou du cochon, une chose est sure c'est que la fille avait un caractere de cochon, la mere encore plus cochonne mais dans le fond c'etait des gens bons
donc j'accepte d'aller me faire maitre mais stp pas chez les grecs

Hein Tic tic toi qui me connait un peu; j'ai fait tout ca par pur desinteressement, c'etait juste pour (me) rendre service.
non, non, je n'ai pas ose prendre mon pied de peur de perdre la tete

Mais, C'EST une happy end Kaissy, ta version est autrement plus retorse non
pis, moi pote avec un flic euh , ou alors faudrait vraiment que sa femme et sa belle doche soient canons, ou que lui me paie pleins de ptits canons


Eh, eh tonton tu vois que j'ai encore quelques vieilles
bouteilles a la cave, sauf que certaines doivent franchement avoir un serieux gout de vinaigre
salut mon ptit bouchon tout bichonne


merci a tous a plus tard
amities
jc

 
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 7 juin 2009 à 06:17 Citer     Aller en bas de page



Superbe ..... j'espère que tu as pu faire sauter ton PV en sautant par la même occasion la mémère ....

Un bon petit moment de plaisir que tu as offert, cher poète !



Bien amicalement .....

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
812 poèmes Liste
22947 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
27 février
  Publié: 8 juin 2009 à 13:24 Citer     Aller en bas de page

Excellent !

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
762 poèmes Liste
10443 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
21 avril 2020
  Publié: 8 juin 2009 à 16:49 Citer     Aller en bas de page

Puréééééééé tonton JC je viens de m'apercevoir en allant dans loufoques et en voyant le titre de ton poeme que ça faisait police secours, t'es trop fort , ouais je sais j'ai mis du temps à comprendre mais je suis blondasse
et fière de l'être


Mystic

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
6137 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
6 janvier
  Publié: 9 juin 2009 à 01:51 Citer     Aller en bas de page

Pierre, vi vivi, a poele , c'etait mieux pour la sauter elle toute retournee comme une crepe

Aude, excellent dis tu ben c'est normal je l'ai fait sous excel

sacree tic tic, il en faut hein, ya plus triste que blondasse 'cest blonde de la Das non?
t'en fous, les hommes preferent les blondes, parait

et merci a vous 3
jc

 
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
762 poèmes Liste
10443 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
21 avril 2020
  Publié: 15 juin 2009 à 17:34 Citer     Aller en bas de page

Citation de rimarien

sacree tic tic, il en faut hein, ya plus triste que blondasse 'cest blonde de la Das non?
t'en fous, les hommes preferent les blondes, parait

et merci a vous 3
jc



ah bin vi tonton JC j'en sais quelque chose mais tu vas te faire des ennemis alors faut dire

les brunes ne comptent pas pour des prunes

euh a quand un nouveau poeme, je m'impatiente

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
6137 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
6 janvier
  Publié: 15 juin 2009 à 20:55 Citer     Aller en bas de page

vi vi tic tic mais ne vaut-il pas mieux encore des ennemis que des amibiens
des poemes ce n'est pas ca qui manque , c'est l'envie de poster qui fait defaut.

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
6137 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
6 janvier
  Publié: 21 juin 2009 à 20:20 Citer     Aller en bas de page

Pascalou, j'apprecie a sa juste valeur ta clairvoyance pour avoir decele mon sens du sacrifice ma grandeur d'ame de sentiments distingues a l'egard de cette gente
matraquee par mes mots
ok, tu m diras quand meme qd c'est la saint glinglin que je poste le prochain
a+ et merci l'ami
ps; il pleut pas chez toi ?

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
6137 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
6 janvier
  Publié: 30 juin 2009 à 03:56 Citer     Aller en bas de page

En effet inégalement je ne peux que te donner raison, mes mots causent mes tics osent et tout ça parce que je le veau bien
c'est important tu sais les bons rapports
de voisinage, l'entraide, quand je pense qu'il y en a qui ne connaissent même pas leurs voisins de palier!
merci de ta visite et surtout de ta compassion

 
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16145 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
22 octobre 2020
  Publié: 27 juil 2009 à 04:44 Citer     Aller en bas de page

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
6137 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
6 janvier
  Publié: 29 juil 2009 à 23:58 Citer     Aller en bas de page

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
6137 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
6 janvier
  Publié: 6 nov 2009 à 11:56 Citer     Aller en bas de page

''je vous demande de vous arrêter''
non je déconne Dominique, ça fait plaisir d'entendre qu'on est lu un grand merci
amicalement
jc

 
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
6137 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
6 janvier
  Publié: 17 nov 2009 à 09:03 Citer     Aller en bas de page

tu as raison David, pleins de rebondissements comme ceux des matraqu de CRS sur les têtes d'oeufs des manifestants! merci
ps: depuis j'ai rebondi hein

Crotte alors JC pour une fois que j'écris un truc vraiment autobiographique!
non, j'déconne m'enfin auto bio dégradable sûrement du moins je l'espère merci

amitié a vous deux
jc

 
ARABESQUES
Impossible d'afficher l'image
Les poètes portent en eux les secrets qui lient la Terre aux astres: Bonnard
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
5977 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
21 décembre 2012
  Publié: 6 jan 2010 à 03:12 Citer     Aller en bas de page

su-per!! Quelle histoire ou comment s'y prendre pour faire sauter un PV.
Merci, j'ai beaucoup aimé !!

Amicalement
Martine

  Un grand voyage commence toujours par un...premier pas
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 6161
Réponses: 21
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0383] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.