Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 7
Invisible : 0
Total : 7
13194 membres inscrits

Montréal: 27 juin 22:46:04
Paris: 28 juin 04:46:04
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Je suis folle et je mourrai jeune. vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Huslium

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
2828 commentaires
Membre depuis
19 janvier 2006
Dernière connexion
27 mars
  Publié: 15 jan 2012 à 15:35 Citer vertical_align_bottom

[...] te donne le ton de ta vie
à ce moment-là tu sais si
tu l'as ratée un peu
beaucoup
ou à la folie

je suis folle et je mourrai jeune
je le sais déjà
et mon corps fond sous le soleil
mon corps brûle et je trébuche
je ne suis plus rien
qu'une laisse sans son chien
je ne suis plus Rien
je n'essuie plus rien

souffle sur moi et je m'envolerai aussitôt

Tu sais y a des éclopés dans la vie et ils
vivent
malgré le manque malgré le corps
le coeur
malgré la merde
malgré la vie
malgré tout

 
Chevalier Liqueur


Je ne suis pas là pour être aimé...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
81 poèmes Liste
2478 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2007
Dernière connexion
9 février
  Publié: 15 jan 2012 à 15:58 Citer vertical_align_bottom

J'ai beaucoup aimé le "Je ne suis plus Rien" et le "Je n'essuie plus rien". Petite prouesse d'écriture.

Bises.

  N'attends pas que je sois tombé pour la France...
Huslium

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
100 poèmes Liste
2828 commentaires
Membre depuis
19 janvier 2006
Dernière connexion
27 mars
  Publié: 15 jan 2012 à 16:36 Citer vertical_align_bottom

Moque-toi ! moque-toi !

 
Chevalier Liqueur


Je ne suis pas là pour être aimé...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
81 poèmes Liste
2478 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2007
Dernière connexion
9 février
  Publié: 15 jan 2012 à 16:42 Citer vertical_align_bottom

mais heu! Je ne me moquais pas! Okay, ça a l'air simple en soi mais faut il le penser et l'intégrer dans un écrit, et oui!

  N'attends pas que je sois tombé pour la France...
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 16 jan 2012 à 09:41 Citer vertical_align_bottom

Oui, les éclopés savent vivre plus que d'autres.
Cordialement,
Marcel.

  Marcel
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
666 poèmes Liste
27567 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
27 juin
  Publié: 16 jan 2012 à 11:30
Modifié:  16 jan 2012 à 11:31 par ode3117
Citer vertical_align_bottom

Moi , j'aurais tendance à dire " Je panse, donc j'essuie " et ce serait bien que quelqu'un puisse panser et essuyer les blessures de ton coeur.
Tu sais on a tous un petit grain de folie en nous.....Vis ta jeunesse, c'est un bien précieux....Tant qu'à mourir jeune ......Tu as le temps de voir
Bien amicalement
J'ai quand même bien apprécié cet écrit qui fait ressentir bien des tourments
ODE 31 - 17

  OM
Balzak
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
27 poèmes Liste
1219 commentaires
Membre depuis
7 mars 2011
Dernière connexion
7 juin
  Publié: 14 mars 2012 à 11:51 Citer vertical_align_bottom

Beau poème, merci à toi.

 
Lykan

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
1597 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2008
Dernière connexion
23 août 2021
  Publié: 11 avr 2012 à 14:31 Citer vertical_align_bottom

Et pourtant il y a un sens caché en toute chose.
Des germes qui soit donnent la vie, soit donnent la mort.
Des graines. Orphiques parfois.
Une laisse sans son chien ce n'est pas rien.
C'est une liberté tangible, un affranchissement réel.
Une laisse sans son chien peut servir à bien des choses.
Cette laisse peut soit donner la vie, soit donner la mort.
En corps.

LYKAN

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 880
Réponses: 7
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0257] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.