Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 77
Invisible : 0
Total : 81
· KEURECODAM · James · André
Équipe de gestion
· Emme
13333 membres inscrits

Montréal: 16 avr 06:15:46
Paris: 16 avr 12:15:46
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les Éphémères (juin 2016) : "Le temps d'un rêve" :: Fermer les yeux Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
PapillonMystere
Impossible d'afficher l'image
N'entres pas dans mon âme avec tes chaussures.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
80 poèmes Liste
681 commentaires
Membre depuis
23 décembre 2014
Dernière connexion
14 avril
  Publié: 11 juin 2016 à 05:55
Modifié:  12 juin 2016 à 00:24 par Emme
Citer     Aller en bas de page

Elle semble tombée des nues
Au détour d'une vieille ruelle
Apparaissant dans ses dentelles
La gitane de blanc vêtue.

Celle qui n'est plus qu'une ombre
Ayant laissé en sommeil
Ses couleurs vives et son soleil.
Mais elle n'est point sombre.

Ayant revêtu la couleur de la lumière
Elle flirte haut avec un arc-en-ciel
Qui joue avec l’électronique de l'irréel.
Se remémorant un peuple des hiers.

Ces aïeuls nés au monde réel du temps
Ces gens qui vivaient à l'horloge des saisons
Priant l'universel débordant, avec passion.
Fils et filles des indomptables vents.

  Tuer le nomade c'est tuer la part de rêve où toute la société va puiser son besoin de renouveau.
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: En ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
23657 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
16 avril
  Publié: 11 juin 2016 à 10:02 Citer     Aller en bas de page

Bonjour PapillonMystere

Merci pour ce partage

James

  Membre de la Société des poètes Français.
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
14992 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
12 avril
  Publié: 11 juin 2016 à 16:21 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Papillonmystère,

Une belle lecture poétique !



Belle soirée !
Mes amitiés
Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
dominique5

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
15 commentaires
Membre depuis
12 juin 2016
Dernière connexion
2 décembre 2016
  Publié: 12 juin 2016 à 11:46 Citer     Aller en bas de page

Très touchant et très beau à lire !

 
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
118 poèmes Liste
5906 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
4 mars
  Publié: 13 juin 2016 à 15:48 Citer     Aller en bas de page

Un ombre de blanc vêtue
et les aïeux d'hier...

Quand on a pas le choix...
C'est sûr : on joue Tsigane*



*Bobby Lapointe : la guitare sommaire

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
dandy d'Hygie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
139 poèmes Liste
1120 commentaires
Membre depuis
29 décembre 2013
Dernière connexion
22 octobre 2020
  Publié: 15 juin 2016 à 08:58 Citer     Aller en bas de page

Merci pour ce joli voyage poétique.

Dandy

 
PapillonMystere
Impossible d'afficher l'image
N'entres pas dans mon âme avec tes chaussures.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
80 poèmes Liste
681 commentaires
Membre depuis
23 décembre 2014
Dernière connexion
14 avril
  Publié: 18 juin 2016 à 12:07 Citer     Aller en bas de page

dandy d'Hygie
Lacase
dominique5
ODIN
sybilla
James
appotamox

Merci à vous tous, bonne soirée
Amitiés

  Tuer le nomade c'est tuer la part de rêve où toute la société va puiser son besoin de renouveau.
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3678 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
13 avril
  Publié: 24 juin 2016 à 17:11 Citer     Aller en bas de page

Qd on "parle" voyage, je suis tjrs là et ailleurs ;-)...avec toi....
j'M...
Mes amitiés
Riagal

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
PapillonMystere
Impossible d'afficher l'image
N'entres pas dans mon âme avec tes chaussures.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
80 poèmes Liste
681 commentaires
Membre depuis
23 décembre 2014
Dernière connexion
14 avril
  Publié: 25 juin 2016 à 10:30 Citer     Aller en bas de page

Citation de Âme ondine
c'est très beau!



Merci à toi Âme ondine
Amitiés


Riagal
Sympa ce petit passage, toi toujours ici et ailleurs
Que les vents te portent ! à bientôt
Amitiés

  Tuer le nomade c'est tuer la part de rêve où toute la société va puiser son besoin de renouveau.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1602
Réponses: 8
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0242] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.