Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 23
Invisible : 0
Total : 24
· ode3117
13402 membres inscrits

Montréal: 10 avr 07:04:55
Paris: 10 avr 13:04:55
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Marathon Éphémère 2016 (semaine 1) : "Promesses nocturnes" :: Promesses Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
PapillonMystere
Impossible d'afficher l'image
N'entres pas dans mon âme avec tes chaussures.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
80 poèmes Liste
680 commentaires
Membre depuis
23 décembre 2014
Dernière connexion
8 avril
  Publié: 29 juin 2016 à 12:58
Modifié:  1er juil 2016 à 16:10 par Tilou8897
Citer     Aller en bas de page

« Promesses d'un songe
mensonges d'une promesse »



La nuit fait naître dans son sillage
Des transports vers d'autres rivages.
En longues traînées de songes
Au petit matin évaporés, mensonges ?

Promesses se baladent entre deux lignes,
A l’angle d’une phrase maligne.
S'étendent et s'imaginent
En équilibre en sommet de colline.


Dans l'ombre jusqu'au petit matin
Habillant les désirs à l'encre guidant les mains
Mots, dits dans la pénombre,
Au lever du jour, sombrent.


La beauté d'une nocturne promesse,
En son chant plein de délicatesse
Dans le berceau de la nuit,
Seul ou à deux, séduit.

  Tuer le nomade c'est tuer la part de rêve où toute la société va puiser son besoin de renouveau.
Jean-Louis


La vie, ce que l'on en fait, est comme un jardin...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
166 poèmes Liste
4903 commentaires
Membre depuis
29 octobre 2015
Dernière connexion
3 avril
  Publié: 29 juin 2016 à 13:37 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir,
J'aime bien ces allers et retours entre les rêves qui nous abandonnent au matin et ce qui est chuchoté dans les rapprochements de l'amour
Chaque matin ne laisse en nous que quelques mots, beaucoup sont également oubliés, mais chaque soir est une nouvelle découverte.
Beau texte.
Amicalement

  Poésie, la vie entière
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
23589 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
10 avril
  Publié: 30 juin 2016 à 04:59 Citer     Aller en bas de page

Bonjour

J'ai apprécié ma lecture à bientôt

James

  Membre de la Société des poètes Français.
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
5971 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 30 juin 2016 à 05:15 Citer     Aller en bas de page

j'aime


Yvon

  YD
PapillonMystere
Impossible d'afficher l'image
N'entres pas dans mon âme avec tes chaussures.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
80 poèmes Liste
680 commentaires
Membre depuis
23 décembre 2014
Dernière connexion
8 avril
  Publié: 2 juil 2016 à 04:54 Citer     Aller en bas de page

Merci de vos passages
Ulm47
James
Y.D

  Tuer le nomade c'est tuer la part de rêve où toute la société va puiser son besoin de renouveau.
RiagalenArtem


Regards sur l'Invisible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
162 poèmes Liste
3669 commentaires
Membre depuis
3 août 2012
Dernière connexion
27 mars
  Publié: 3 juil 2016 à 09:09 Citer     Aller en bas de page

Il y a un côté "sad" dans l'évaporation de ces songes...Une belle bal(l)ade anyway...
Amitiés....
Riagal

  "C'est avec la tête qu'on écrit. Si le coeur la chauffe, tant mieux, mais il ne faut pas le dire. Ce doit être un four invisible." Gustave Flaubert -
PapillonMystere
Impossible d'afficher l'image
N'entres pas dans mon âme avec tes chaussures.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
80 poèmes Liste
680 commentaires
Membre depuis
23 décembre 2014
Dernière connexion
8 avril
  Publié: 6 juil 2016 à 13:42 Citer     Aller en bas de page

Riagal
j'aime cette douceur entre les songes et la réalité. Merci de ton passage

  Tuer le nomade c'est tuer la part de rêve où toute la société va puiser son besoin de renouveau.
Cidnos
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
58 poèmes Liste
3098 commentaires
Membre depuis
6 novembre 2015
Dernière connexion
10 avril
  Publié: 8 juil 2016 à 07:28 Citer     Aller en bas de page

J'ai aimé ce poème un brin rêveur.
Bonne journée
Cidnos

 
PapillonMystere
Impossible d'afficher l'image
N'entres pas dans mon âme avec tes chaussures.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
80 poèmes Liste
680 commentaires
Membre depuis
23 décembre 2014
Dernière connexion
8 avril
  Publié: 14 juil 2016 à 13:35 Citer     Aller en bas de page

Citation de Cidnos
J'ai aimé ce poème un brin rêveur.
Bonne journée
Cidnos



Le rêve c'est la poésie de la vie.
merci de ton passage Cidnos
Amitiés

  Tuer le nomade c'est tuer la part de rêve où toute la société va puiser son besoin de renouveau.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1337
Réponses: 8
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Mon besoin d’écrire. (Lettres ouvertes)
Auteur : alweg
Le pont de mes souvenirs (Amour)
Auteur : QUOIQOUIJE
Antre donc! (Poèmes par thèmes)
Auteur : Lacase
L'ailleurs de Lys-heliyo'cha et Chênebourg (Poèmes par thèmes)
Auteur : ChêneBourg
(Poèmes par thèmes)
Auteur :
Poison d'avril (Poèmes par thèmes)
Auteur : Xenia

 

 
Cette page a été générée en [0,0292] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.