Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 39
Invisible : 0
Total : 40
· Hector L'archer
13265 membres inscrits

Montréal: 22 sept 10:46:45
Paris: 22 sept 16:46:45
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: De la folie Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Mr Barnabooth


Je suis mon régicide et ma propre victime
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
47 poèmes Liste
1543 commentaires
Membre depuis
27 novembre 2008
Dernière connexion
2 août 2013
  Publié: 14 juin 2011 à 07:41
Modifié:  19 avr 2012 à 06:08 par Mr Barnabooth
Citer     Aller en bas de page

De la folie



La folie appartient autant à tout le monde qu’elle n’est contrôlée par personne. Elle est le lien qui relie les ombres, les remblais des échos pauvres, comme les cadavres des surtensions voltaïques.

Faut-il être complètement fou pour ne pas entrevoir la vérité : que son levain est plus propice, que son époque est plus précoce. Regardez le progrès assagir les angles, ses sabots polir et repolir les courbes, encourager l’éclatement du cercle et l’érection des ellipses.

De plonger la première fois dans la fosse en aveugle et sans filet, nous sommes déjà conditionnés par la folie. De boire dans les eaux troubles ses gouttes toujours plus lourdes par leur acidité dans l’espace rétréci, nous sommes déjà conditionnés par la folie.

Cause et conséquence est la camisole du coléoptère, les ailes comprimées dans le carquois de son encéphale. Puisque toutes les douleurs de l’Homme traînent son individu par les brèches de son terrain vague et clos.

Quant à la solitude inconcevable d’un corps unique au sein de sept milliards d’autres, voyez cela comme un symptôme de plus. Pour la simple raison qu'il n’existe aucun refuge à ses araignées, pas même le gouffre le plus profond du plus fermé des silences.



Juin 2011
© Mr B.

  Si tu copy mes textes, je te casse la gueule ! ... Right, mec ?
Mr Barnabooth


Je suis mon régicide et ma propre victime
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
47 poèmes Liste
1543 commentaires
Membre depuis
27 novembre 2008
Dernière connexion
2 août 2013
  Publié: 14 juin 2011 à 08:53 Citer     Aller en bas de page

Merci Chris pour ton passage

  Si tu copy mes textes, je te casse la gueule ! ... Right, mec ?
Antineutrino

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
22 poèmes Liste
86 commentaires
Membre depuis
7 septembre 2010
Dernière connexion
3 juin 2012
  Publié: 14 juin 2011 à 09:34 Citer     Aller en bas de page

Quelle plume !!!! J'ai adoré!!!! Le voilà dans mes favoris !!

  Qu'importe le flacon pourvu qu'on est l'ivresse
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
302 poèmes Liste
15601 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 15 juin 2011 à 05:48 Citer     Aller en bas de page

"Cause et conséquence est la camisole du coléoptère, les ailes comprimées dans le carquois de son encéphale. Puisque toutes les douleurs de l’âme et du cœur mènent son individu par les brèches de son terrain vague et clos."...

une phrase qui résume le texte...

Merci cher Bar.....

Alex

 
Mr Barnabooth


Je suis mon régicide et ma propre victime
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
47 poèmes Liste
1543 commentaires
Membre depuis
27 novembre 2008
Dernière connexion
2 août 2013
  Publié: 16 juin 2011 à 05:55 Citer     Aller en bas de page

Ben cela faisait longtemps que je n'avais pas eu autant de commentaires sous l'un de mes textes, et cela fait plaisir.

Aucune phrase ne résume l'ensemble puisqu'elle sont toutes construites pour partir d'une idée et arriver à une autre ... Mais je comprends les remarques de chacun sur cette idée de résumé.

Vitriol, je comprends aussi que le temps de la phrase puisse choquer ton oreille, j'ai eu aussi un peu de mal à la tourner, mais tu as déjà cité la première raison, et c'est pour cela que j'ai construit cette phrase avec son sujet à l'envers car la camisole est la cause et la conséquence.
D'autant plus que l'idée de symétrie étant un élément important de la construction de ce poème, je ne pouvais définitivement inverser le sujet et les agents.

Effectivement Ohmad, l'idée de goutte, par sa microscopie, sa lenteur et sa mesure, me parait aussi une image essentielle à la folie.

Merci à tous et amitiés de Mr B.

  Si tu copy mes textes, je te casse la gueule ! ... Right, mec ?
Mr Barnabooth


Je suis mon régicide et ma propre victime
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
47 poèmes Liste
1543 commentaires
Membre depuis
27 novembre 2008
Dernière connexion
2 août 2013
  Publié: 30 août 2011 à 03:11
Modifié:  19 avr 2012 à 06:10 par Mr Barnabooth
Citer     Aller en bas de page

Merci Cassira, cela me fait plaisir de savoir certains de mes mots perdurer dans le temps ...

  Si tu copy mes textes, je te casse la gueule ! ... Right, mec ?
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1673
Réponses: 5
Réponses uniques: 3
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0236] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.