Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 45
Invisible : 0
Total : 47
· Jean-Claude · Lafleurquirime
13198 membres inscrits

Montréal: 19 sept 00:45:15
Paris: 19 sept 06:45:15
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Depression du grand arbre au millieu du jardin Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Mr Barnabooth


Je suis mon régicide et ma propre victime
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
47 poèmes Liste
1543 commentaires
Membre depuis
27 novembre 2008
Dernière connexion
2 août 2013
  Publié: 16 juin 2011 à 05:40
Modifié:  16 juin 2011 à 05:41 par Mr Barnabooth
Citer     Aller en bas de page

Dépression du grand arbre au milieu du jardin


Le marbre est fissuré sur son écorce en larme,
Des rigoles de sève ont inondé l’argile,
Sous l’arbre est enterré l’avenir, et l’alarme
A sonné faiblement dans le tronc immobile.

Le feuillage a jauni et s’effritent les branches,
Le bois se désagrège en fanant le jardin,
Tu ne peux pas mourir des moisissures blanches,
Les racines salées des rosées du matin.

Mais je t’ai vu mûrir avec les herbes rases,
Sans fleur et sans jachère en pleurant des pétales,
Comme un arbre esseulé en recherche d’extases,
Les racines à nues parmi les croix tombales.


16 Juin 2011
© Mr B.

  Si tu copy mes textes, je te casse la gueule ! ... Right, mec ?
Lala27


il ne sert à rien de croire en l'espoir s'il n'a jamais cru en vous
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
33 commentaires
Membre depuis
18 juillet 2010
Dernière connexion
14 octobre 2011
  Publié: 16 juin 2011 à 05:58 Citer     Aller en bas de page

Joli poème, envoûtant.
Amitiés

 
Iloa


Un sourire ou une Grimace...au choix !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
127 commentaires
Membre depuis
28 mars 2011
Dernière connexion
2 mai 2012
  Publié: 16 juin 2011 à 06:26 Citer     Aller en bas de page

Oui, envoûtant est le mot juste.
Une langueur qui attriste le cœur.
Hum...
J'aime.

 
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
4015 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
27 juin
  Publié: 16 juin 2011 à 08:01 Citer     Aller en bas de page

Tristement beau.
S.

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
P'tit Ange Bleu


La vie est courte. Vivez.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
129 poèmes Liste
776 commentaires
Membre depuis
31 juillet 2006
Dernière connexion
3 août 2020
  Publié: 16 juin 2011 à 08:34 Citer     Aller en bas de page

Je trouve que "Envoutant" est le mot. C'est vraiment beau et très prenant quoi qu'un peu triste.

Au plaisir de te relire,

Amicalement,

Petit Ange Bleu

  N'oubliez jamais que le bonheur est au bout de votre plume ...
Bernylys


"L'écriture déploie ses ailes là où l'âme prend son envol" Bernadette Edelweiss
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
4356 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
4 août
  Publié: 16 juin 2011 à 09:18 Citer     Aller en bas de page

Coup de coeur pour ce très joli poème. Merci.

Amitiés

  Mes deux recueils : "Aux tréfonds de mon âme" et "Sérénade à la vie" - Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1
Mr Barnabooth


Je suis mon régicide et ma propre victime
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
47 poèmes Liste
1543 commentaires
Membre depuis
27 novembre 2008
Dernière connexion
2 août 2013
  Publié: 16 juin 2011 à 11:03 Citer     Aller en bas de page

Envoûtant ... C'est gentil, je ne l'avais pas vu comme cela ... Triste ... Ça c'est aussi clair que des agglomérats de bactéries fécales dans de l'eau pure ... Entre parnasse et romantisme, c'est un bien joli compliment que vous me donnez là mon cher Sienkiewz, et effectivement, exprimer un paysage pour donner de l'âme à un corps et un état des raisons pour lesquelles le poème a été écrit ...

En tout cas écrire de la tristesse pour celle qui l'endure et lire vos commentaires touchants me font du bien autant qu'à ma plume.

Remerciements et amitiés de Mr B.

  Si tu copy mes textes, je te casse la gueule ! ... Right, mec ?
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
302 poèmes Liste
15601 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
18 septembre
  Publié: 16 juin 2011 à 12:14 Citer     Aller en bas de page

"Mais je t’ai vu mûrir avec les herbes rases,
Sans fleur et sans jachère en pleurant des pétales,
Comme un arbre esseulé en recherche d’extases,
Les racines à nues parmi les croix tombales."...

Je trouve cette strophe magnifique....merci poète ...tu m'as fait changer d'époque littéraire....

Alex


 
Mr Barnabooth


Je suis mon régicide et ma propre victime
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
47 poèmes Liste
1543 commentaires
Membre depuis
27 novembre 2008
Dernière connexion
2 août 2013
  Publié: 16 juin 2011 à 12:34 Citer     Aller en bas de page

Merci chère Alex, rien ne me fait plus plaisir que de faire voyager à travers le temps, dans le futur ou dans la passé, au plaisir

(c'est aussi ma strophe préférée )

  Si tu copy mes textes, je te casse la gueule ! ... Right, mec ?
ode3117 Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
591 poèmes Liste
26030 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
18 septembre
  Publié: 16 juin 2011 à 16:58 Citer     Aller en bas de page

Quand un arbre se meure, c'est toute la nature qui pleure, et l'homme qui l'a vu grandir se sent soudain orphelin....
Magnifique poème qui ne laisse pas insensible à qui observe et aime cette nature qui ne demande qu'à nous protéger et à nous laisser des regards admiratifs ....O ! Arbres que je chéris
Amitiés ODE 3117

  OM
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Pourrait-on rêver mieux comme ultime lecture Que le livre infini de tes lèvres qui tremblent ? (@Chimay)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
302 poèmes Liste
19060 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
18 septembre
  Publié: 21 juin 2011 à 13:36
Modifié:  21 juin 2011 à 13:37 par Bestiole
Citer     Aller en bas de page

Toujours de la qualité dans ton écriture ... vraiment c'est remarquable ...

Et cet arbre qui symbolise tellement de choses, notamment de voir le monde passer autour de soi (voir sa vie défiler peut être ?). Cet immobilisme alors que tout appelle au mouvement ...

Je trouve juste que le dernier vers sonne moins harmonieusement que les autres ... donc un (minuscule) bémol

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Mr Barnabooth


Je suis mon régicide et ma propre victime
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
47 poèmes Liste
1543 commentaires
Membre depuis
27 novembre 2008
Dernière connexion
2 août 2013
  Publié: 4 juil 2011 à 12:23 Citer     Aller en bas de page

Merci les filles ...

Effectivement, ce grand arbre symbolise beaucoup de choses ... Merci de le mettre en évidence.

  Si tu copy mes textes, je te casse la gueule ! ... Right, mec ?
ballandine


Moi, quand je rêve de liberté....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
4122 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2010
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 4 juil 2012 à 12:55 Citer     Aller en bas de page



Au bel arbre l'épitaphe est grandiose !....

C'est d'une extrême senteur au coeur de Dame nature !



  Ecrire est un acte d'amour, S'il ne l'est pas il n'est qu'écriture (Cocteau)
Mr Barnabooth


Je suis mon régicide et ma propre victime
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
47 poèmes Liste
1543 commentaires
Membre depuis
27 novembre 2008
Dernière connexion
2 août 2013
  Publié: 5 juil 2012 à 16:50 Citer     Aller en bas de page

La nature nous le rend bien ... Merci pour ton commentaire ... Amitiés de Mr B.

  Si tu copy mes textes, je te casse la gueule ! ... Right, mec ?
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 3367
Réponses: 13
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

A l’encre de tes lèvres (Amour)
Auteur : Mystic4Ever
Amour d'automne (Autres)
Auteur : Rousselaure
Près de vous (Amour)
Auteur : Vers cassés
Petit lutin de poésie... (Amour)
Auteur : Alphonse BLAISE.
Une belle matinée ( haïbun) (Autres)
Auteur : ARABESQUES
Tout simplement (Tristes)
Auteur : clovis67
Le bonheur... (Amour)
Auteur : Anna Couleur
Vous êtes un rayon de soleil... (Amour)
Auteur : pyc
Entre Rilke et Rimbaud (Autres)
Auteur : Marcel42
Octobre d'or...( Rondel ) (Amour)
Auteur : Alphonse BLAISE.
Belle comme une rose...(20) (Amour)
Auteur : pyc
... Un jour, je le prendrai (Poèmes par thèmes)
Auteur : Sidonie
Vingt et un ans... (Amour)
Auteur : frank .T
Sur le clavier, un peu de moi (Amitié)
Auteur : latortue59
Sous un soleil rouge comme tes lèvres... (Amour)
Auteur : pyc

 

 
Cette page a été générée en [0,0367] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.