Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 31
Invisible : 0
Total : 32
· Marc53
13326 membres inscrits

Montréal: 27 févr 16:47:27
Paris: 27 févr 22:47:27
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Une femme nommée toujours Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Drakkar
Impossible d'afficher l'image
Rêver est le seul pont vers un seul paradi se trouvant sur terre.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
691 commentaires
Membre depuis
13 mai 2007
Dernière connexion
6 septembre 2020
  Publié: 14 août 2007 à 19:30
Modifié:  21 août 2007 à 15:04 par (...)
Citer     Aller en bas de page

D'abord il y avait eux...
tous ceux qui semblaient être heureux
ensuite, il y avait moi...
Celui qu'on ne remarquait pas.


Plus tard... il y avait elle,
Celle qui faisait taire le nous...
Présente, dans ses ailleurs...
Absente dans la bonne humeur.


Plus loin il y avait l'autre ;
Pour qui ils étaient tous apôtres
Moins près... son vrai visage...
Tourné vers un autre rivage.


Si près... était la seule,
Celle que je ne voyais pas
Si laide , mais tellement belle...
Qu'idée ne la concevait pas ;

Toujours...est son prénom,
Jamais je ne veux plus m'entendre ;
Me croire... à me dire non
Peut-être ? Je l'ai réduit en cendre.


Martin

  Avec l'ombre d'une épée tous les coups sont permis
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16145 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
22 octobre 2020
  Publié: 15 août 2007 à 06:50 Citer     Aller en bas de page

Introspection ?

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
Drakkar
Impossible d'afficher l'image
Rêver est le seul pont vers un seul paradi se trouvant sur terre.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
691 commentaires
Membre depuis
13 mai 2007
Dernière connexion
6 septembre 2020
  Publié: 19 août 2007 à 10:12
Modifié:  19 août 2007 à 10:29 par Drakkar
Citer     Aller en bas de page

Merci à tous pour les commentaires...

Alice pour ce qui est de la profondeur elle n'était pas de mise puisque...justement... je ne voulais qu'effleurer et non y plonger, je n'en avais pas le temps...

En passant... j'espère que tu va bien

------------------------------------------------------------------------

Salut Jacques

Oui ... un petit livre sans texte.
On en fait ce que l'on veux.

j'apprécie ton passage

Martin

  Avec l'ombre d'une épée tous les coups sont permis
Drakkar
Impossible d'afficher l'image
Rêver est le seul pont vers un seul paradi se trouvant sur terre.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
691 commentaires
Membre depuis
13 mai 2007
Dernière connexion
6 septembre 2020
  Publié: 5 oct 2007 à 22:23 Citer     Aller en bas de page

Merci Lounna !


Trop aimable !

Au plaisir de te relire.


Martin

  Avec l'ombre d'une épée tous les coups sont permis
Hassan
Impossible d'afficher l'image
La mort se borne à Golgotha.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
517 poèmes Liste
5407 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2006
Dernière connexion
22 octobre 2018
  Publié: 10 déc 2007 à 19:22 Citer     Aller en bas de page

Une très belle évocation ... une finesse inouïe

J'aime beaucoup ma lecture, poète

Poétiquement, ton lecteur

 
Drakkar
Impossible d'afficher l'image
Rêver est le seul pont vers un seul paradi se trouvant sur terre.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
691 commentaires
Membre depuis
13 mai 2007
Dernière connexion
6 septembre 2020
  Publié: 10 déc 2007 à 20:00 Citer     Aller en bas de page

merci Hassan mais ce n'est qu'une introspection comme le disait Guido...

Au plaisir de te relire.


Marttin

  Avec l'ombre d'une épée tous les coups sont permis
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1032 poèmes Liste
16673 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
17 février
  Publié: 7 juil 2009 à 04:48 Citer     Aller en bas de page

Elle est intéressante, cette étude sur toi-même...Tu nous emmènes dans cette introspection très bien ciselée, même si selon tes dires tu n'as fait qu'effleurer !
une lecture qui m'a plu !
Amitiés sincères à toi.
pyc.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1619
Réponses: 6
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0195] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.