Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 107
Invisible : 1
Total : 109
· vudrone
13219 membres inscrits

Montréal: 7 mai 17:48:36
Paris: 7 mai 23:48:36
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Une bague et ta clé Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
Estérak


Qui ne chute jamais ne sait pas rebondir
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
58 poèmes Liste
1169 commentaires
Membre depuis
31 août 2007
Dernière connexion
7 mai
  Publié: 4 sept 2007 à 09:10
Modifié:  2 jan à 10:50 par Estérak
Citer     Aller en bas de page

Une bague et ta clé ….

Une alliance et deux clés déposées sur ma table
Témoignent d‘un long voyage, fait d’un immense chagrin
D’une errance infinie, d’un dense désespoir
De n’être pas comprise et d’exprimer en vain
Les tourments infinis qui sans cesse t'accablent
Comme des plaies exsangues des années les plus noires

Et, telle une complainte, à chaque fois tu leur dis
A ces gros paquets d’hommes, objets de ton ennui :

Pourquoi faut-il toujours qu’au creux du désespoir
Je doive attendre en vain qu’ils entendent mon cri
Qu’ils aient enfin fini de régler leurs soucis
Et qu’ils aient patiemment cimenté leurs brisures
Alors que moi je nage dans d’horribles morsures
Et qu‘au bout de ce trou, j’ai bien trop peur du noir

Faut pas me laisser seule quand je suis dans le jus
Faut me prendre la main, m’inonder de câlins
Me vider doucement de toute cette peur qui pue
Sans poser de questions, me faire plein de bisous
Sur mon front tout plissé, sans faire le gros malin
Et sécher toutes ces larmes qui me sortent de partout

A nous les grandes et tendres self-made-woman
Faut pas nous demander d’adoucir votre blues
Si quand on baisse les armes et qu’on sombre en larmes
On vous sent tout de glace, occupés par vos « news »
Que même dans vos bras, on sent poindre vos armes
Car jamais vous sortez tout à fait du vacarme

Et les mâles de répondre, face à ce vil courroux
Piqués au cœur du centre de leur âme d’époux

C'est vrai qu'on a du cran et du zen plein les mains
Devant vos gros chagrins, on n’en mène pas large
Et si on n'assure pas, faut pas sonner la charge
C’est qu’on navigue à vue face au genre féminin

Quand il s’agit d‘astreindre les folles pulsations
De vos sombres tourments à prendre doucement
Des pentes moins abruptes, des sentiers plus cléments
Et de mettre un bémol à vos éructations

Car si le mâle raidit face aux bouffées montantes
D’angoisses intestines, de peurs trop remuantes
Et l’expression palpable de sentiments épiques
La femme souvent explose en moult tendres piques

Enfin moi je déclare à ma douce compagne
Quand elle est trop blessée pour étouffer sa hargne :

Face aux peurs de la fille, je me sens tout gamin
Et c'est alors qu' ensemble, faut se prendre la main
Pour redonner du chaud aux voix par trop glacées
De nos cris qui remontent des enfances blessées

Il faut faire barrage à nos pulsions primaires,
Qui rongent notre raison,comme s'étend le cancer
Faut braver ce grand fauve et reprendre la main
Se redonner confiance, occuper le terrain

De ces pièges que l’on forge et que l’on entretient
Telle une femme jalouse qui œuvre à notre bien
Mais qui, d’un coup de rein, nous renvoie aussi
A nos premières amours, ou même à notre psy

Dès que le punch nous manque pour brider les coulées
Qui du tréfonds du Ça , à grandes enjambées
Nous chatouillent les nerfs et nous rendent amers
Et voilà qu’à nouveau on règle nos comptes pervers

Enfin, après la crise, quand arrive l'heure du thé
Que je te fais une bise qui te fait minauder,
Qu’ensuite je m’enhardis à te faire miauler
C’est là qu’on se rend compte qu’on s’est bien fait piéger

C'est alors qu'on déclare,rassasiés,un peu ivres,
Aux aïeux bien-aimés, bien qu'un peu tortueux
Qu'on garde leur amour, mais pas leur peur de vivre
Que derrière l'échec on voudrait tenter mieux

Prends-moi la main ma mie
Je t’emmène loin de là
Accroche-toi bien, ma fille
Car le bonheur c’est ça :
Combattre les miasmes
Qui nous poussent au marasme
Pour avancer toujours
Vers un peu plus d’amour

Et si la peur te prend
Colle-toi à ma peau
Ça secoue , je comprends
Mais devant, c’est plus beau

Allez, reprends ta bague et le double des clefs
Qu’on puisse encore une fois d’amour tendre s’aimer



ESTERAK,
Le 04 septembre 2007


Mon texteMon texteMon texteMon texte

  Estérak / La Vie n'est pas donnée ... il faut savoir la prendre
Drakkar
Impossible d'afficher l'image
Rêver est le seul pont vers un seul paradi se trouvant sur terre.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
691 commentaires
Membre depuis
13 mai 2007
Dernière connexion
6 septembre 2020
  Publié: 4 sept 2007 à 16:01 Citer     Aller en bas de page

Superbe !

Normalement ... devant un poème aussi long j'ai tendance à décrocher mais, celui-ci est tellement bourré de surprise et surtout... de vérité... que je n'ai pu stopper ma lecture en cours de route.

Martin

  Avec l'ombre d'une épée tous les coups sont permis
Estérak


Qui ne chute jamais ne sait pas rebondir
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
58 poèmes Liste
1169 commentaires
Membre depuis
31 août 2007
Dernière connexion
7 mai
  Publié: 5 sept 2007 à 03:10 Citer     Aller en bas de page

Merci pour vos encouragements . C'est un de mes premiers poèmes et , comme vous le devinez , je m'y étais fort impliqué . A propos , "elle" a repris sa bague et sa clé et nous vivons heureux ensemble . Je suis d'accord , c'est un peu long : j'aurais pu faire trois poèmes pour le prix d'un . J'en tiendrai compte pour les suivants.

Estérak

  Estérak / La Vie n'est pas donnée ... il faut savoir la prendre
fallen angel

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
97 commentaires
Membre depuis
13 avril 2007
Dernière connexion
3 janvier 2017
  Publié: 5 sept 2007 à 10:26 Citer     Aller en bas de page

ça me fait penser à Grand Corps Malade ... J'aime beaucoup quelques uns de ces textes donc quand je dis ça c'est que c'est un compliment ... des textes simples, poignants et accrochant ... MERCI pour ce plaisir !!

 
Estérak


Qui ne chute jamais ne sait pas rebondir
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
58 poèmes Liste
1169 commentaires
Membre depuis
31 août 2007
Dernière connexion
7 mai
  Publié: 6 sept 2007 à 03:07 Citer     Aller en bas de page

Je reçoit ton compliment cinq sur cinq : c'est vrai que je fait beaucoup attention à la "musicalité" de mes poèmes . Je les rédige presque à haute voix et il faut que ça "sonne" bien à mon oreille avant de coucher les mots sur le papier . Merci à tous pour vos visites et n' hésitez pas à poster vos commentaires : c'est très stimulant !

  Estérak / La Vie n'est pas donnée ... il faut savoir la prendre
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
95 poèmes Liste
6611 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
13 mars 2020
  Publié: 7 sept 2007 à 04:53 Citer     Aller en bas de page

Bienvenue ici, je suis heureux de découvrir une plume aussi talentueuse.

Amitiés.
Patrick.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
Estérak


Qui ne chute jamais ne sait pas rebondir
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
58 poèmes Liste
1169 commentaires
Membre depuis
31 août 2007
Dernière connexion
7 mai
  Publié: 7 sept 2007 à 05:22 Citer     Aller en bas de page

Merci . je prépare en ce moments des poèmes plus frétillants , galvanisés par la joie d'être ici reconnu

  Estérak / La Vie n'est pas donnée ... il faut savoir la prendre
Fée Ondine


Se pencher sur son passé, c'est risquer de tomber dans l'oubli
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
565 commentaires
Membre depuis
4 août 2007
Dernière connexion
22 décembre 2014
  Publié: 7 sept 2007 à 05:39 Citer     Aller en bas de page

J'ai adoré te lire. Bienvenue sur le site et à bientôt
Amicalement
Ondine

 
Estérak


Qui ne chute jamais ne sait pas rebondir
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
58 poèmes Liste
1169 commentaires
Membre depuis
31 août 2007
Dernière connexion
7 mai
  Publié: 10 sept 2007 à 02:55 Citer     Aller en bas de page

Merci à toi Lacrima. Je promets de continuer sur ma lancée. Mon but n'est pas d'arriver à tes 118 poèmes dans les 6 prochains mois , mais de déposer régulièrement des petits morceaux bien fignolés. En tout cas je suis vraiment très heureux d'avoir intégré votre club . Enfin un écho à ce qui me fait vibrer : les mots bien tournés sur la musique d'une belle rime...

  Estérak / La Vie n'est pas donnée ... il faut savoir la prendre
J'oséphine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
1839 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2007
Dernière connexion
17 juin 2019
  Publié: 12 sept 2007 à 03:25 Citer     Aller en bas de page

Quel texte!
Je le découvre... C'est vrai, il est long, mais il "coule" si bien... on a envie de le lire jusqu'au bout d'une traite. On en oublie presque de reprendre sa respiration... J'aime vraiment beaucoup. Les hommes se sentent souvent démunis face aux états d'âme des femmes; le fait d'en être conscient(e)s n'évite pas les "crises", malheureusement. Tu l'exprimes vraiment bien...

Amicalement, roseds

  Nul n'est une île...
Estérak


Qui ne chute jamais ne sait pas rebondir
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
58 poèmes Liste
1169 commentaires
Membre depuis
31 août 2007
Dernière connexion
7 mai
  Publié: 12 sept 2007 à 07:40 Citer     Aller en bas de page

Merci, rose. ça me fait plaisir qu'on ai pas été trop découragé par la longueur de ce poème , que j'ai hésité à posté à cause de ça . Personnellement , je suis plutôt pour les longues goulées de vers. Pratiquant l'apnée, je poursuis jusqu'à ce que je sente qu'une prise d'air est nécessaire . D'habitude , alors , j'arrête là , mais ici j'ai choisi de poursuivre sur ma lancée en changeant régulièrement de rythme ... et puis , ces jours - là , c'est vrai , j'étais vraiment en apnée, sentimentalement parlant.

Thanks a lot à tout le monde ! .

  Estérak / La Vie n'est pas donnée ... il faut savoir la prendre
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 17 sept 2007 à 09:44
Modifié:  17 sept 2007 à 09:44 par (...)
Citer     Aller en bas de page

Et bien !! (reprise de souffle) .. Il me fallait du temps pour découvrir ce texte.. je me réjouis de l'avoir eu et d'avoir pu me poser dans ton jardin.. C'est un flot de vécu.. qui m'a bien scotchée...

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Estérak


Qui ne chute jamais ne sait pas rebondir
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
58 poèmes Liste
1169 commentaires
Membre depuis
31 août 2007
Dernière connexion
7 mai
  Publié: 17 sept 2007 à 10:18 Citer     Aller en bas de page

Merci , merci , petite bulle

Heureux de t'avoir "scotchée" dans mon jardin . Si tu le voyais en "live" , tu serais d'ailleurs bien tentée d'y passer au moins un après - midi ensoleillé , à côté des Koi¨, sur un tapis de yoga - Sport que je pratique d'ailleurs très régulièrement , le soir, devant la télé . Oui , je sais , c'est pas très puriste , mais ça me fait du bien quand même .

Merci de m'avoir lu . je peux pas promettre de pondre régulièrement des vers d'une telle densité - ni aussi long - , mais j'essayerai en tout cas d'offrir à chaque fois du travail "fignolé", comme on dit à Bruxelles....

  Estérak / La Vie n'est pas donnée ... il faut savoir la prendre
cartouche


… Mais la voix me console et dit : Garde tes songes
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
176 poèmes Liste
1181 commentaires
Membre depuis
19 mars 2005
Dernière connexion
16 septembre 2019
  Publié: 7 nov 2007 à 10:23 Citer     Aller en bas de page

C’est vraiment bien écrit. Plein d’humour et de talent

Bravo

  Cartouche
Estérak


Qui ne chute jamais ne sait pas rebondir
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
58 poèmes Liste
1169 commentaires
Membre depuis
31 août 2007
Dernière connexion
7 mai
  Publié: 7 nov 2007 à 10:48 Citer     Aller en bas de page

Merci Cartouche . Honoré de ton auguste visite , car tes écrits font chez moi à chaque fois ... mouche

  Estérak / La Vie n'est pas donnée ... il faut savoir la prendre
pepsie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
431 commentaires
Membre depuis
9 octobre 2007
Dernière connexion
18 août 2014
  Publié: 21 nov 2007 à 15:59 Citer     Aller en bas de page

A toute retrouvailles...source d' accroissement

bravo pour cette adorable promenade

 
Estérak


Qui ne chute jamais ne sait pas rebondir
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
58 poèmes Liste
1169 commentaires
Membre depuis
31 août 2007
Dernière connexion
7 mai
  Publié: 22 nov 2007 à 03:00 Citer     Aller en bas de page

Très honoré de compter parmi tes favoris et content de trouver une "collègue" parmi les lecteurs.

  Estérak / La Vie n'est pas donnée ... il faut savoir la prendre
Déraison


Un mot et tout est sauvé. Un mot et tout est perdu. (André Breton)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
1813 commentaires
Membre depuis
12 mars 2007
Dernière connexion
29 mars 2012
  Publié: 7 déc 2007 à 04:36 Citer     Aller en bas de page

Pas un instant je n'ai décroché de ce poème,

tout simplement génial,
l'humour en étant la p'tite cerise sur ce gâteau


Cordialement...........Déraison

 
Estérak


Qui ne chute jamais ne sait pas rebondir
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
58 poèmes Liste
1169 commentaires
Membre depuis
31 août 2007
Dernière connexion
7 mai
  Publié: 11 déc 2007 à 03:15 Citer     Aller en bas de page

Très honoré de ton passage, déraison

  Estérak / La Vie n'est pas donnée ... il faut savoir la prendre
Estérak


Qui ne chute jamais ne sait pas rebondir
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
58 poèmes Liste
1169 commentaires
Membre depuis
31 août 2007
Dernière connexion
7 mai
  Publié: 10 mars 2008 à 03:39 Citer     Aller en bas de page

Merci, Faya. Ca me fait toujours plaisir que celui - là recueille un commentaire : il date d'une époque très torturée , pas tout à fait remis d'une rupture et au bord d'une autre , l'époque aussi où j'ai commencé à écrire mes premiers poèmes .

  Estérak / La Vie n'est pas donnée ... il faut savoir la prendre
Estérak


Qui ne chute jamais ne sait pas rebondir
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
58 poèmes Liste
1169 commentaires
Membre depuis
31 août 2007
Dernière connexion
7 mai
  Publié: 8 mai 2008 à 02:37 Citer     Aller en bas de page

C'est exactement ça : ne pas laisser parasiter un bonheur conjugal naissant avec les relents toxiques de messages parentaux "perdants" , reprendre sa vie en main en s'inventant de nouveaux principes de vie essentiellement constructifs , ne pas se laisser rattraper par tous ceux qui ne veulent pas de votre bonheur parce qu'ils n'ont pas su le créer eux - même et que c'est ça , le plan familial , etc .

Merci de ton passage , Dom , décidément très actif sur lpdp depuis ton arrivée .

  Estérak / La Vie n'est pas donnée ... il faut savoir la prendre
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 4515
Réponses: 24
Réponses uniques: 11
Listes: 1 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0443] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.