Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 25
Invisible : 0
Total : 26
· Youssouf Le Leader
13251 membres inscrits

Montréal: 9 mai 19:16:21
Paris: 10 mai 01:16:21
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: A l'orée du bois Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Bibenja


Good lovers make great ennemies
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
656 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2007
Dernière connexion
8 mars
  Publié: 7 oct 2007 à 13:19
Modifié:  7 oct 2007 à 13:56 par Bestiole
Citer     Aller en bas de page

A l'orée du bois se trouve une rivière
Son eau est claire et étincelle au soleil
Elle nourrit les saules, de quelques centenaires,
Lieu d'enchantement et de merveilles.

Mais si vous vous approchez, si vous écoutez,
Vous pourrez entendre les lamentations
D'un homme assis là, en train de pleurer,
Les arbres pour uniques compagnons.

Il pleure sa bien aimée, qui périt ici,
Noyée dans cette eau claire et scintillante.
Les saules témoins du drame pleurent avec lui
Et frôlent son visage de leurs feuilles tombantes.

Il pleure son amour, il pleure sa douleur,
Et ses larmes se mêlent au courant.
En s'ôtant la vie, elle lui arracha son bonheur
Pourquoi s'est-elle jetée dans ce torrent ?

Lorsqu'il l'a connue, elle était belle et frêle,
Elle avait besoin de quelqu'un pour la défendre,
Et lui, ému, l'avait prise sous son aile
Elle retrouva le sourire, il était fort et tendre.

Ensemble, ils filèrent le parfait amour
Pourquoi alors s'était-elle tuée ?
L'homme questionnait la rivière, le cœur lourd,
Mais seul le bruit de l'eau lui répondait.

Est-ce un hasard ? Ses doigts rencontrèrent une pierre
Il l'a prit, d'une main ferme et sereine
La pierre était tranchante, d'une allure meurtrière.
Devant les saules, il s'ouvrit les veines.

C'est ainsi qu'il finit, ignoré de tous,
Dans cet endroit qui vit deux fois la mort
Son sang dans la rivière, il rejoignit sa douce,
Les feuilles des saules en gémissent encore...

  The Leprechauns told me to do it.
Almarita


L'amour est la fleur que vous devez laisser pousser (J.Lennon)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
10 poèmes Liste
85 commentaires
Membre depuis
2 septembre 2007
Dernière connexion
31 janvier 2010
  Publié: 7 oct 2007 à 14:00 Citer     Aller en bas de page

Pendant un instant, au moment où l'homme touche la pierre de sa main, je croyais qu'il allait prendre celle de sa bien aimée... en fin de compte il l'a bien rejoint.
Triste mais beau à la fois, j'aime particulièrement la description de la nature. Bravo.

Amicalement, Almarita

  Cueillez dès aujourd'hui les roses de la vie (Ronsard)
Bibenja


Good lovers make great ennemies
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
656 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2007
Dernière connexion
8 mars
  Publié: 8 oct 2007 à 11:35 Citer     Aller en bas de page

je n'y avais pas pensé, j'aurais peut-être dû... en tous cas, merci pour ta réponse !

  The Leprechauns told me to do it.
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
23688 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
9 mai
  Publié: 6 nov 2007 à 11:04 Citer     Aller en bas de page

un très beau texte
j'ai aimé cette poésie
j'ai adoré, ta plume est soyeuse
délicieusement bien écrit

amitié
james

  Membre de la Société des poètes Français.
Bibenja


Good lovers make great ennemies
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
656 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2007
Dernière connexion
8 mars
  Publié: 7 nov 2007 à 09:13 Citer     Aller en bas de page

merci beaucoup !

  The Leprechauns told me to do it.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 3268
Réponses: 4
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0175] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.