Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 30
Invisible : 0
Total : 31
· AllantVers
13330 membres inscrits

Montréal: 13 avr 07:21:18
Paris: 13 avr 13:21:18
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Entre bonjour et au revoir Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Drakkar
Impossible d'afficher l'image
Rêver est le seul pont vers un seul paradi se trouvant sur terre.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
691 commentaires
Membre depuis
13 mai 2007
Dernière connexion
6 septembre 2020
  Publié: 26 nov 2007 à 02:33
Modifié:  26 nov 2007 à 07:15 par Deirdre
Citer     Aller en bas de page

Entre bonjour et au revoir


Bonjour papa !

...

Au revoir papa !

Quelques jours entre eux
Un jouet au pied du lit...
Mémoire sur le feu
Retour aux vieux récit.


Bonjour papa !

Aux crayons de soleil
D'un sourire en coin
Aux reflets sans pareil
Pour les trois jours prochains.

Au revoir papa !

Je t'aime moi aussi
On se revoit jeudi
Je mettrai sur le feu
Nos moments favoris.

...


Bonjour papa !


...


Au revoir papa!


Dimanche a parlé
Maman vient me chercher
Et les trois jours prochains
Vont délier nos mains.


Au revoir mon homme !

Au fond du sac à dos
mes points de suspension
Laissés tels un cadeau
En fragment d'automne
Sur des feuilles de plomb.


...

...

...


Par un bout d'histoire
Il était une fois
La moitié de la nôtre
Ne cherche pas l'autre
Elle se cache en toi ;
À l'envers du miroir...

Entre des ...


Bonjour papa !


...


Au revoir papa !




Martin


  Avec l'ombre d'une épée tous les coups sont permis
Mariesarah

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
3769 commentaires
Membre depuis
6 février 2007
Dernière connexion
20 octobre 2010
  Publié: 26 nov 2007 à 09:30 Citer     Aller en bas de page

Touchant .. plus que ça ... percutant, réaliste sans tomber dans le pathétique.

Tu décris cette situation d'une façon toute simple qui touche où il faut.

J'ai beaucoup aimé... énormément même.

Merci Martin.


Amitiés, Carole

  ... et si je m'en vais avant toi, dis toi bien que je serai là, j'épouserai la pluie le vent, le soleil et les éléments pour te caresser tout le temps (Francoise Hardy) merci M-Paule (comme une brise bise de mes aimés sur ma joue)
Effet Mer


À force de viser la lune, tu vas te crever l’œil.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
316 commentaires
Membre depuis
31 août 2007
Dernière connexion
28 mai 2008
  Publié: 26 nov 2007 à 11:21 Citer     Aller en bas de page

J'aime énormément !!! C'est simple, c'est beau, c'est léger !! Une lecture plus qu'appréciée !!

Merci
Joyeusement

  Il y aura toujours des si dans les mais et des mais dans la vie
Lysée


L'Amitié est un Joyau si rare que le Coeur seul peut lui servir d'Ecrin!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
159 poèmes Liste
1676 commentaires
Membre depuis
20 mai 2007
Dernière connexion
10 mars
  Publié: 26 nov 2007 à 11:52 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir, Martin !

Profond, ça ! Mais beau ! ça parle entre les lignes, entre les gestes que l'on ne voit pas et que l'on devine....

Ces retrouvailles, ces départs qui se font, se défont.... bien de trop !

Belle écriture car point d'ennui en lisant ces vides ... où l'absence des choses, des sentiments ont leur propre place!

A bientôt !! L.

  Lysée
Mademoiselle Phébus


Just let me fall out the window with confetti in my hair. (Tom Waits)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
115 poèmes Liste
1548 commentaires
Membre depuis
9 mars 2005
Dernière connexion
7 mars 2020
  Publié: 26 nov 2007 à 13:27 Citer     Aller en bas de page

Au fond du sac à dos
mes points de suspension
Laissés tels un cadeau
En fragment d'automne
Sur des feuilles de plomb.


Ils m'ont accrochés, ceux-là.
Bises!

Mlle Phébus!

  (Là-haut l'absence entière et le bleu charbonnant.) Par le jour se levaient des géants tristes, un violon en carton-pâte sous le rêve. (Fernand O. -Le Soleil sous la mort)
Ellea Lee
Impossible d'afficher l'image
Garde tes rêves, tu ne peux jamais savoir à quel moment tu en auras besoin ...(Carlos Zafon)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
69 poèmes Liste
1372 commentaires
Membre depuis
23 septembre 2007
Dernière connexion
19 mai 2018
  Publié: 27 nov 2007 à 13:54 Citer     Aller en bas de page

J'ai beaucoup aimé ... ça m'a fait quelque chose comme un goût de nostalgie .

Merci

 
Drakkar
Impossible d'afficher l'image
Rêver est le seul pont vers un seul paradi se trouvant sur terre.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
691 commentaires
Membre depuis
13 mai 2007
Dernière connexion
6 septembre 2020
  Publié: 27 nov 2007 à 15:51
Modifié:  27 nov 2007 à 16:00 par Drakkar
Citer     Aller en bas de page

Merci à vous tous pour vous être arrêté ici.

J'ai longtemps hésité à écrire un poème qui parlerait de mon fils et du fait que je le vois seulement trois jours semaine...je sais que je ne suis pas seul dans cette situation et que d'autre n'ont pas d'aussi bonne relation avec la mère ou le père de leur(s) enfant(s) que moi... ce qui crée des inconvénient pour ce qui est des visites.
(Comme on me l'a précisé par MP...)

Je dois donc me considérer chanceux de pouvoir vivre cette relation à temps partielle dans la bonne entente.

Encore merci d'être passé...et bonne continuité pour ce que vous faites si bien sur ce site ;

(Charmer les lecteurs et lectrices par vos écrits)

Martin

  Avec l'ombre d'une épée tous les coups sont permis
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
95 poèmes Liste
6611 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
13 mars 2020
  Publié: 4 déc 2007 à 13:12 Citer     Aller en bas de page

C'est touchant et j'aime beaucoup l'originalité de l'approche.

Amitiés.
Patrick.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
Drakkar
Impossible d'afficher l'image
Rêver est le seul pont vers un seul paradi se trouvant sur terre.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
691 commentaires
Membre depuis
13 mai 2007
Dernière connexion
6 septembre 2020
  Publié: 5 déc 2007 à 18:45 Citer     Aller en bas de page

Merci patrick

facile d'être original quand c'est un enfant qui inspire

Martin

  Avec l'ombre d'une épée tous les coups sont permis
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 22 déc 2007 à 20:39 Citer     Aller en bas de page

J'aime beaucoup ce poème qui décrit la réalité d'aujourd'hui, mais tu sembles un bon papa et c'est ça qui compte car il a ton amour.Bravo"Okana.

  Nicole chaput. *Okana *...
Drakkar
Impossible d'afficher l'image
Rêver est le seul pont vers un seul paradi se trouvant sur terre.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
691 commentaires
Membre depuis
13 mai 2007
Dernière connexion
6 septembre 2020
  Publié: 6 jan 2008 à 17:04
Modifié:  6 jan 2008 à 17:16 par Drakkar
Citer     Aller en bas de page

Merci Okana

Oui...une réalité bien triste pour l'enfant puisque la société d'aujourd'hui est basé sur la consommation nous semblons consommer nos relation comme un produit quelconque.

On se lasse de l'être aimé comme on se lasse d'un objet.
Les couples qui dure sont de plus en plus rare et ce sont les enfants qui en subissent les conséquences.

Encore merci.
------------------------------------------------------------------------
Salut Jacques

Je suis content qu'il t'ai plu et le fait d'avoir laissé des point de suspension en les bonjour et au revoir était (comme tu dit) pour laisser le lecteur se perdre dans l'imaginaire et aussi le fait que je n'étais pas pour raconter ma vie entre ces bonjour et au revoir cela aurait été trop banal pour eux.

Merci d'être passé.

Martin

  Avec l'ombre d'une épée tous les coups sont permis
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1622
Réponses: 10
Réponses uniques: 8
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0263] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.