Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 54
Invisible : 0
Total : 56
· Lou Malou
Équipe de gestion
· Nitrox
13358 membres inscrits

Montréal: 19 oct 15:01:02
Paris: 19 oct 21:01:02
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: La Tristesse du Poète Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
hisaka


Plus les sentiments sont forts, plus la chair a mal. [Weihui]
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
299 commentaires
Membre depuis
29 mars 2012
Dernière connexion
26 août 2014
  Publié: 5 avr 2012 à 18:24
Modifié:  6 févr 2013 à 21:07 par hisaka
Citer     Aller en bas de page

La Tristesse du Poète

Le regard du poète est celui de l'esthète
Qui en toute chose voit de la beauté le chant
Mais il n'est à la fête que de courts instants
Car les soirs le renvoient à sa bien triste quête

Sa rageuse passion le pousse à espérer
Mais détruit sa raison le faisant délirer
Et ses priorités confuses et emmêlées
Sont parfois supplantées par de creuses envolées

Il la sait à portée et ne se cachant pas
Elle est inaccessible pour d'autres raisons
Car le seul point nuisible sont ses émotions
Leurs sensibilités suivent les mêmes pas

C'est là son plus grand drame car celles qui peuvent
Peut-être comprendre ses puissants sentiments
Sont des êtres si tendres préférant souvent
Elles aussi les femmes douces qui les émeuvent

Reste l'exceptionnelle mais pour la séduire
Et l'emmener au ciel cueillir l'éternité
Son ombre doit parler pour enfin devenir
Le démon espéré par l'ange de pureté

Ce masque hélas pour lui il ne sait le briser
Et toutes ses pensées restent mots égarés
Qu'un peu d'encre séchée aura jeté au vent
Dans le froid de la nuit sous la lune diamant

  Les vers sont des rêves. Ils se vivent, se partagent...et parfois tracent la réalité.
Pipa

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
850 commentaires
Membre depuis
22 février 2012
Dernière connexion
31 octobre 2020
  Publié: 6 avr 2012 à 03:21 Citer     Aller en bas de page

De jolis mots.

C est dans ces tourments que l âme du poète écrit les mots les plus profonds.

Amitiés
Pipa

  la vie est belle, même si....
Balzak
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
25 poèmes Liste
1219 commentaires
Membre depuis
7 mars 2011
Dernière connexion
22 septembre
  Publié: 6 avr 2012 à 07:18 Citer     Aller en bas de page

Waw ! Un très beau poème, merci à toi.

 
clovis67
Impossible d'afficher l'image
On transforme sa main en la mettant dans une autre. (P. Eluard)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
5170 commentaires
Membre depuis
5 août 2008
Dernière connexion
8 août 2013
  Publié: 6 avr 2012 à 10:12 Citer     Aller en bas de page

Bonjour hisaka, j’ai bien aimé ton très beau poème sur cette tristesse du poète. Je me souviens d’avoir lu dans un ouvrage, dont je ne me souviens plus du titre, que chaque fois que la tristesse est sans cause, tristesse est poésie. Je trouve cela juste. Pour ce qui en est de la sensibilité, voilà ce qu’avait écrit Ch. Baudelaire : … ne mépriser la sensibilité de personne. La sensibilité de chacun, c'est son génie.

Amicalement

Pierre

  vivre sans espoir, c'est cesser de vivre (Dostoïevski)
SélénaéLaLouveFéline

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9826 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
25 septembre
  Publié: 6 avr 2012 à 12:24 Citer     Aller en bas de page

hisaka

Plus la peine est grandiose plus le poète plonge dans l'intense...

Très très beau poème

Sélénaé Amicalement

 
hisaka


Plus les sentiments sont forts, plus la chair a mal. [Weihui]
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
299 commentaires
Membre depuis
29 mars 2012
Dernière connexion
26 août 2014
  Publié: 6 avr 2012 à 20:13 Citer     Aller en bas de page

Merci.
Ça me fait un immense plaisir si ce poème vous a plu.
D'ailleurs je suis complètement d'accord avec votre analyse.
Qu'il s'agisse de tristesse, de peine, de tourments, ou que sais-je encore, j'ai noté avec un peu de tristesse justement, que je ne connais personne ici comme dans ma vie, qui écrive et qui n'ait justement enduré certains tourments de l'âme.
Un peu comme s'il s'agissait d'un rite initiatique, ou bien comme un don accordé pour compenser, et pouvoir exprimer par l'écrit ce que nos sens peinent à accepter d'extérioriser.
Ce n'est sans doute pas un hasard si ce poème vous a interpellé. Je vous connais encore bien peu, mais pour le peu que j'ai pu lire de vous quatre, vous aussi laissez transparaître un peu de ce côté dans vos mots.
J'en suis d'autant plus flatté d'avoir réussi à toucher malgré tout votre corde sensible.
Au plaisir de vous lire encore.

  Les vers sont des rêves. Ils se vivent, se partagent...et parfois tracent la réalité.
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 7 avr 2012 à 01:52 Citer     Aller en bas de page


Cordialement,
Marcel.

  Marcel
San Flyga


La valeur d'un homme tient dans sa capacité à donner et non à recevoir
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
27 poèmes Liste
436 commentaires
Membre depuis
9 février 2012
Dernière connexion
9 février 2019
  Publié: 7 avr 2012 à 04:59 Citer     Aller en bas de page

Je crois que moi aussi ma "corde sensible" est touchée Elle est belle cette tristesse....

Amicalement,
San Flyga

 
La vedova nera

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
86 poèmes Liste
772 commentaires
Membre depuis
15 mars 2012
Dernière connexion
23 septembre 2014
  Publié: 7 avr 2012 à 06:07 Citer     Aller en bas de page

Un tourbillon de tristesse de souffrance et de frustration , quelle profondeur et pourtant les mots parfois n'ont pas l'intensité de nos sentiments .

 
hisaka


Plus les sentiments sont forts, plus la chair a mal. [Weihui]
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
299 commentaires
Membre depuis
29 mars 2012
Dernière connexion
26 août 2014
  Publié: 7 avr 2012 à 08:32 Citer     Aller en bas de page

Merci Marcel d'apprécier et d'être passé lire ces vers.
A toi aussi San Flyga. C'est vrai, je ne sais trop si c'est bon de voir les choses sous cet angle, mais la tristesse et la mélancolie sont parfois belles et tentantes, et on s'y laisse parfois trop sombrer.
Petite étoile ce commentaire me touche beaucoup, et c'est hélas fort vrai. Il n'est pas toujours simple d'exprimer par les mots un ressenti dans son intégralité, mais tu as très bien cerné mon état d'esprit d'alors. Merci de ta sensibilité et de ta compréhension.

  Les vers sont des rêves. Ils se vivent, se partagent...et parfois tracent la réalité.
La vedova nera

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
86 poèmes Liste
772 commentaires
Membre depuis
15 mars 2012
Dernière connexion
23 septembre 2014
  Publié: 7 avr 2012 à 10:35 Citer     Aller en bas de page

Merci à toi , il y a vraiment quelque chose qui me fascine dans ta façon d'exprimer tes ressentis .
Tu as vraiment un vocabulaire attirant .

 
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
762 poèmes Liste
10443 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
21 avril 2020
  Publié: 7 avr 2012 à 11:27 Citer     Aller en bas de page

J'ai lu ton poeme plusieurs fois , beaucoup d'emotions m'ont submergées , merci pour cela


Mystic

 
hisaka


Plus les sentiments sont forts, plus la chair a mal. [Weihui]
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
299 commentaires
Membre depuis
29 mars 2012
Dernière connexion
26 août 2014
  Publié: 7 avr 2012 à 18:16
Modifié:  24 avr 2012 à 19:36 par hisaka
Citer     Aller en bas de page

Notre vocabulaire représente notre vécu, et est sans doute indissociable de notre histoire.

Mystic, même si au fond nous cherchons tous sans doute un peu de compréhension en publiant, mon plaisir et ma raison d'écrire ne sauraient exister sans cette charge d'émotions que je cherche dans la lecture comme dans toute chose, et que je cherche à faire partager lorsque j'écris.
Il ne sert à rien d'écrire, si c'est d'une encre émotionnellement vide. Mon but est atteint si mes mots ont eu si peu que ce soit cet effet.

Merci à vous deux pour ces commentaires qui ont réchauffé mon cœur.
Au plaisir de vous lire.

  Les vers sont des rêves. Ils se vivent, se partagent...et parfois tracent la réalité.
Liliepsy

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
79 poèmes Liste
570 commentaires
Membre depuis
17 février 2012
Dernière connexion
21 février 2018
  Publié: 10 avr 2012 à 08:51 Citer     Aller en bas de page

Très beau poème qui nous fait plonger au coeur de la tristesse du poète mais également de son inspiration...
Très jolis mots

Amicalement

 
hisaka


Plus les sentiments sont forts, plus la chair a mal. [Weihui]
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
299 commentaires
Membre depuis
29 mars 2012
Dernière connexion
26 août 2014
  Publié: 13 avr 2012 à 12:39 Citer     Aller en bas de page

Merci de ce commentaire, Philippe, j'aime beaucoup cette réflexion, et merci d'être passé me lire.

L'inspiration va et vient, mais la tristesse est une source intarissable c'est vrai.
J'essaie seulement d'éviter d'y sombrer, se plaindre sans cesse ne me tente pas, même en vers
Pourtant lorsque j'entends certains morceaux, il faut vraiment se faire violence pour résister à l'appel de la mélancolie.
Merci d'avoir aimé, Liliepsy.

Peribole, c'est assez tristement vrai, bien trop souvent hélas.
Une fois que les mots se sont fait encre, on en est comme un peu dépouillé. Heureusement on se régénère assez vite...parfois.
Le temps passe, l'humeur aussi. La poésie est un exutoire et une drogue qui nous prend beaucoup, tant on s'y déverse, mais elle est plus qu'agréable.
Si vous avez apprécié, j'en suis ravi.
Merci

  Les vers sont des rêves. Ils se vivent, se partagent...et parfois tracent la réalité.
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1040 poèmes Liste
16797 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 24 avr 2012 à 15:01 Citer     Aller en bas de page

je suis époustouflé par la finesse de cette étude sur la tristesse du poète, pour reprendre ton titre...tu poses un regard réfléchi qui nous rassemble en grand nombre tant tu parais être dans le vrai...une lecture qui m'a intéressé, franchement...
amicalement.
pyc.

 
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
4020 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 14 mai 2012 à 04:02 Citer     Aller en bas de page

Un beau poème qui ressemble à un hommage à l'écriture, en général.
Plus que de tristesse, je parlerai de nostalgie..
et surtout d'émotions..
Je suis tout à fait d'accord avec ton commentaire :
"pouvoir exprimer par l'écrit ce que nos sens peinent à accepter d'extérioriser"..
On peut écrire de différentes façons.. l'essentiel restant l'émotion que la lecture de certains écrits soulève en nous.. parce qu'on s'y retrouve, tout simplement.
Amicalement.

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Lullaby


Carpe Diem
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
970 commentaires
Membre depuis
31 mai 2012
Dernière connexion
27 février 2020
  Publié: 12 juin 2012 à 04:37
Modifié:  2 juil 2012 à 09:23 par Lullaby
Citer     Aller en bas de page

Je découvre un peu plus ta plume au fur et à mesure de mes lectures, et j'avoue que celui-ci me laisse un peu sans voix.
Écrire est, enfin pour moi, une manière d'exprimer ce que l'on ressent et que l'on ne peut dire de vive voix, puisque toujours dans la réserve.

Merci pour cette lecture, merci pour ces mots ... que je garde avec moi ... dans ma petite boite à "Favoris".

Amitiés
Lullaby

  Lullaby
hisaka


Plus les sentiments sont forts, plus la chair a mal. [Weihui]
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
299 commentaires
Membre depuis
29 mars 2012
Dernière connexion
26 août 2014
  Publié: 2 juil 2012 à 08:17 Citer     Aller en bas de page

C'est vrai Pierre-Yves, c'est à la fois un ressenti perso et un regard que je voulais un peu plus large.
Oui Sidonie...un peu de nostalgie, voire de mélancolie. J'aime beaucoup cette vision des choses, et tant que certains écriront, d'autres pourront lire et y trouver plaisir.
Je suis touché par ce favori Lullaby,...et...sans voix...merci, mais dans ce cas laisse donc faire ta plume.
Encore merci à vous trois d'avoir apprécié.

  Les vers sont des rêves. Ils se vivent, se partagent...et parfois tracent la réalité.
Ishtar Cet utilisateur est un membre privilège

Modératrice

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
454 poèmes Liste
15053 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
18 octobre
  Publié: 5 févr 2013 à 17:09 Citer     Aller en bas de page

J'ai parfois l'impression que c'est dans la tristesse que l'on touche à la vérité des sentiments. La difficulté est, selon moi, de passer outre cet état afin de progresser et de ne pas se laisser enfermer.
J'ai aimé ce poème, son rythme, ses mots choisis.

M

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
235 poèmes Liste
17142 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 23 août 2013 à 11:21 Citer     Aller en bas de page

un poème sublime

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1836
Réponses: 21
Réponses uniques: 15
Listes: 1 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Oh Laure ! (Tristes)
Auteur : Balzak

 

 
Cette page a été générée en [0,0461] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.