Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 790
Invisible : 0
Total : 791
Équipe de gestion
· FeudB
13327 membres inscrits

Montréal: 1er mars 16:47:10
Paris: 1er mars 22:47:10
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes collectifs :: Rêve partagé(duo Saldday Drakkar) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1]
Drakkar
Impossible d'afficher l'image
Rêver est le seul pont vers un seul paradi se trouvant sur terre.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
691 commentaires
Membre depuis
13 mai 2007
Dernière connexion
6 septembre 2020
  Publié: 10 févr 2008 à 01:53
Modifié:  10 févr 2008 à 04:10 par Tilou8897
Citer     Aller en bas de page

Rêve partagé


Coccinelle agrippée aux fièvres des jours
Rose camouflée dans son berceau d'épine
Lutin irréel perdu dans l'argile
Du temps de nos mots ébréchées par l'amour

Solennel est l'été rêvant de l'hiver
Frisson de saison effilée d'un soupir
Filons sous les ponts comme on file à l'anglaise
Les roses ouvertes, le monde est désir

Silhouette furtive au gré de nos rêves
L'aurore est tendresse en nos coeurs orphelins
S'y jette promise à la clarté des grèves
La rare finesse dont nos yeux sont repeint

Ramures de vie tombées en silence
Oser dans un geste briser le miroir
Gelure des nuits éclatées de la branche
Semée des caresses qui font germer l'espoir

Mesure effrénée d'un chant qui s'approche
Survole l'air trouble des oiseaux muets
Qui jure d'aimer le vent qui décroche
Vole et se trouve dans les mots qu'il rêvait.


Saldday et Drakkar.

[/i]

  Avec l'ombre d'une épée tous les coups sont permis
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 10 févr 2008 à 03:00 Citer     Aller en bas de page

WHAH! quel beau duo, c'est de la belle poésie mes amis, je lève mon chapeau devant deux plumes en si bel accord.Amitié.Okana.

  Nicole chaput. *Okana *...
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16145 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
22 octobre 2020
  Publié: 10 févr 2008 à 07:09 Citer     Aller en bas de page

On ressent bien dans votre duo cette ambiance propice à l'évasion...

vos plumes mêlées ont su transcrire votre rêve partagé

amitiés...

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
saldday


Lorsque souvent au fond de mon coeur penetre comme un trait le souvenir de tes mots....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
2351 commentaires
Membre depuis
28 août 2007
Dernière connexion
17 février
  Publié: 24 févr 2008 à 12:24
Modifié:  24 févr 2008 à 13:07 par saldday
Citer     Aller en bas de page

Auteur : saldday :: Posté : 2008-02-10 04:02:10

Martin,
J'espère que notre duo
t'aura montrer que tout est possible...
J' ai trouvé cela beau.
Et je suis contente du résultat
Car..."J'ai le présent plénitude
fécondé de partages"

Tu as une belle plume suis d'accord avec
okana et tu m'as inspirer mes vers.
Merci !

Saldday

__________________________________________


Auteur : saldday :: Posté : 2008-02-13 11:02:17

Merci Okana de tes mots
oui, nous nous sommes si bien accordés
car nos univers...nous les avons compris!

Merci en nom de Martin et Saldday.
_______________________________________________

Auteur : saldday :: Posté : 2008-02-13 11:09:08


Merci Guido de tes mots
... ton passage
est un plaisir.

Notre évasion l'espace des ces vers
fut du rêve senti et naturellement partager.

Merci : Drakkar et Saldday.
____________________________________________


Auteur : saldday :: Posté : 2008-02-13 11:14:01

Lagrima...Tu es toute excusée !
remet toi!! cela n'est pas si grave!!!

Nos rêves...Enfin, en général, nous en avons
tous...et tu sais..? !! Tu as raison!! il faut les
vivres!

Merci de tes mots à notre égard.
___________________________________________





  Nous sommes le temps qui nous reste.
George


Allez, enivrez-vous de vin, de poésie ou de vertu, mais enivrez- vous.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
108 commentaires
Membre depuis
10 janvier 2008
Dernière connexion
11 octobre 2008
  Publié: 24 févr 2008 à 22:20 Citer     Aller en bas de page


Les rêves sont magnifiques. Quand on les écrit, ils sont poétiques.
Les rêves partagés sont sublimes. Et lorsqu'on les écrits ?

Vous avez répondu à ma question.

Merci d'avoir partager votre rêve partagé

  Mange moi...
saldday


Lorsque souvent au fond de mon coeur penetre comme un trait le souvenir de tes mots....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
2351 commentaires
Membre depuis
28 août 2007
Dernière connexion
17 février
  Publié: 4 mai 2008 à 16:14
Modifié:  4 mai 2008 à 16:15 par saldday
Citer     Aller en bas de page

Merci George, de passer nous lire...
et encore merci d'avoir aimé ces vers
partager avec un poète comme Drakkar

Merci en son nom.

Drakkar et Saldday

  Nous sommes le temps qui nous reste.
Page : [1] :: Réponses non permises

 

 



Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2832
Réponses: 5
Réponses uniques: 4
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0311] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.