Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 24
Invisible : 0
Total : 24
13744 membres inscrits

Montréal: 5 août 23:07:39
Paris: 6 août 05:07:39
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: L'animal. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
henry maivers


Prenez le temps d'avoir le temps.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
132 poèmes Liste
367 commentaires
Membre depuis
27 mai 2012
Dernière connexion
15 mai
  Publié: 28 mai 2012 à 18:16
Modifié:  28 mai 2012 à 18:20 par Eylork
Citer     Aller en bas de page

Depuis longtemps je suis enfermé, je ne l'ai pourtant pas mérité, mais je n'ai jamais été libéré... J'ai des yeux fixés sur moi si souvent que je m'y suis habitué, mais je dois l'avouer: ce n'est pas du tout plaisant, même si je m'y suis fait. Je ne suis même plus là où je suis sensé habiter, à ce nouveau climat je devrais m'habituer, mais jusque là je n'y suis pas parvenu. Mes enfants aussitôt nés ( si j'en ai), eux aussi seront prisonniers. C'est dans un zoo que je suis condamné à rester; ça pourrait être pire : j'ai entendu dire de celui qui est dans la cellule d'à coté que lui avant on le faisait passer dans des cerceaux enflammés, et cet animal-là ( comme moi) normalement aurait déserté en ayant devant les yeux un feu...

  Henry Maivers
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
579 poèmes Liste
25675 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
5 août
  Publié: 31 mai 2012 à 15:50 Citer     Aller en bas de page

Je suis de l'avis de VENUSIA, mais je préfère les réserves aux zoos, ils ont plus d'espace, mais rien ne vaut leur espace naturel......
La déforestation, les feux, les guerres, tout un monde animal en souffre......
On ne doit pas capturer un animal pour le retrouver dans un cirque, ou par snobisme.....
Le trafic est insupportable.......
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
henry maivers


Prenez le temps d'avoir le temps.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
132 poèmes Liste
367 commentaires
Membre depuis
27 mai 2012
Dernière connexion
15 mai
  Publié: 5 oct 2012 à 04:44 Citer     Aller en bas de page

Désolé pour le temps de réponse aux commentaires,je viens juste de comprendre comment on fait(je sais,je suis pas doué).
Je me disais qu'un animal n'est pas fait pour vivre en cage,une cage est un autre mot pour dire prison,pas un animal n'est fait pour y vivre,alors en effet je songeait à un fauve quand je parlais de l'animal traversant un cercle en feu,mais au départ on est dans un zoo et c'est un animal qui pense que ça pourait être pire pour lui,comme être dans un cirque,ainsi je parlais de tous les annimaux au zoo,et ammenait le sujet du cirque,dans un ils sont prisonniers,dans l'autre des amuses-foule...Je terminerai en vous disant que si on le voulait vraiment nous n'aurions pas besoin de créer des réserves,car nous avons inventé l'insimination artificielle...Certes c'est pas naturel,mais si nous voulions vraiment sauver des espèces...Mais bon,ça coûte,au fond c'est là où le bas blesse en vérité pour nos dirigeants,non pas pour une question d'éthique,ça j'en suis convaincu!

  Henry Maivers
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1039 poèmes Liste
16776 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
25 juillet
  Publié: 24 nov 2012 à 15:04 Citer     Aller en bas de page

ce sont des réalités peu glorieuses pour nous les hommes, mais j'avoue que je ne pense pas souvent à ce problème, comme quoi quand l'écriture vous réveille et vous met en face de nos fautes, ça peut permettre une prise de conscience...et qui sait ? un jour, peut être, ça pourra changer le cours des choses...ayons encore l'espoir, même s'il est ténu !
amitiés très chaleureuses.
pyc.

 
henry maivers


Prenez le temps d'avoir le temps.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
132 poèmes Liste
367 commentaires
Membre depuis
27 mai 2012
Dernière connexion
15 mai
  Publié: 25 nov 2012 à 05:14 Citer     Aller en bas de page

Merci de ton passage pyc.
L'espoir, je l'ai, mais le crois parfois illusoire...
L'écriture nous met en face de nos fautes, oui, mais s'en vouloir ne fait pas avancer...
Changer les choses, oui, mais c'est pour quand?
J'espère pour bientôt.
Amitiés.
Henry Maivers.

  Henry Maivers
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 812
Réponses: 4
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0271] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.