Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 31
Invisible : 0
Total : 31
13326 membres inscrits

Montréal: 27 févr 16:55:49
Paris: 27 févr 22:55:49
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: J'ai adopté le ciel Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Drakkar
Impossible d'afficher l'image
Rêver est le seul pont vers un seul paradi se trouvant sur terre.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
691 commentaires
Membre depuis
13 mai 2007
Dernière connexion
6 septembre 2020
  Publié: 23 jan 2008 à 01:29
Modifié:  23 jan 2008 à 11:38 par Drakkar
Citer     Aller en bas de page



J'ai adopté le ciel


J'avais brisé mon coeur
Sur les couleurs du temps
Volées par d'autres fleurs
Que celles du bois dormant
C'est vrai qu'elles étaient belles
Pour leurs mille soupirants
Serrées dans leurs dentelles
De mots vibrionnant


J'en ai marre de ces matins qui m'font la gueule en confiture
J'veux qui m'tiennent par la main disant ''Partons à l'aventure ! ''
Si ma vie est un étau ou je suis seul serrant les coudes
J'préfère ces vieux canons à qui l'on met le feu aux poudres


Ses mensonges étaient tels
Que vérité, souvent
Fouillait tous les hôtels
Pour coincer ses amants
Sa vie tournait comme elle
Les coins sur mes chapeaux
En glissant sur du miel
Volaient ses talons hauts

Aux patères de mon destin j'y perche encore tous mes chapeaux
Ne cherchant plus aux bottes de foin l'aiguille du talon haut
Tu peux marcher, tu peux courir, tu peux partir et revenir
Hier tu m'as appris comment revivre et puis mourir


Framboise et mirabelle
Tous les fruits sur sa peau
Emplissaient la gamelle
D'idiots et jouvenceau
Dans ce malheur doré
Mi, fa, sol, la si, do
chansonnette poussée
Pleurait ''L'amour est beau''


Me retrouvant à chanter mieux dans les termes des ados
J'ai compris de tous ces proverbes qui assistaient les maux
Que ma vie s'était tirée comme quand on tire les rideaux
J'avais appris à mieux aimer l'amour qui fait défaut


Mais un jour, venue celle
Qui savait des morceaux
Fabriquer un grand ciel
Pour qu'on soit des oiseaux
Et tous deux à tire d'aile
Nous le primes pour héros
''Je t'aime '' disait elle
''Viens dans nos bleus égaux ! ''


Et j'ai pris dans ce grand ciel le moindre élan battant ma plume
J'en ai écrit quelques récits que racontait la lune
Et mes yeux se sont épris de tous reflets frappants lagunes
En mon désert elle m'a souri comme nous sourient les dunes.



Martin

  Avec l'ombre d'une épée tous les coups sont permis
Aline
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
244 commentaires
Membre depuis
29 août 2016
Dernière connexion
4 décembre 2017
  Publié: 23 jan 2008 à 04:37 Citer     Aller en bas de page

Une fois de plus un élan bien prometteur...
Des passages que vivent bien des auteurs
De nos jours plus rien ne m'étonne
Alors je fredonne
La douce mélodie
De ma vie...

 
Estérak


Qui ne chute jamais ne sait pas rebondir
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
47 poèmes Liste
1166 commentaires
Membre depuis
31 août 2007
Dernière connexion
14 février
  Publié: 23 jan 2008 à 06:01 Citer     Aller en bas de page

J'ai bien aimé cette alternance de rythme et ce choix des mots . Ca donne envie de swinger , comme sur du Nougaro . Merci pour le voyage ...

  Estérak / La Vie n'est pas donnée ... il faut savoir la prendre
xav21

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
2 poèmes Liste
1497 commentaires
Membre depuis
3 mars 2018
Dernière connexion
9 juin 2018
  Publié: 23 jan 2008 à 07:24 Citer     Aller en bas de page

Tes vers sont pur délice.
Ils coulent et émerveillent autant l'âme que le coeur, ils chatouillent l'esprit et déposent l'apaisement du désert en soi.

J'aime ce poème, il me remplit d'espoir, alors oui, merci infiniment Drakkar pour cet émerveillement.
Tout y est, de l'homme à l'oiseau, sous une pluie poétique.

Amitié à toi

Flore

 
FloRe


Tu es beau, j'aime cette image de toi jouant de la guitare!!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
1478 commentaires
Membre depuis
17 mai 2006
Dernière connexion
16 avril 2020
  Publié: 23 jan 2008 à 07:24 Citer     Aller en bas de page

Tes vers sont pur délice.
Ils coulent et émerveillent autant l'âme que le coeur, ils chatouillent l'esprit et déposent l'apaisement du désert en soi.

J'aime ce poème, il me remplit d'espoir, alors oui, merci infiniment Drakkar pour cet émerveillement.
Tout y est, de l'homme à l'oiseau, sous une pluie poétique.

Amitié à toi

Flore

  Toujours l'Amour, Toujours les heures (The hours)
Drakkar
Impossible d'afficher l'image
Rêver est le seul pont vers un seul paradi se trouvant sur terre.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
691 commentaires
Membre depuis
13 mai 2007
Dernière connexion
6 septembre 2020
  Publié: 25 jan 2008 à 00:55 Citer     Aller en bas de page

11 marion: content d'avoir été ton matin j'avoue que tu as cerné la meilleur partit du poème.

Merci pour ce commentaire


Aline: mélodie certes... mais le rythme ne m'appartient pas ...et tu verras pourquoi.



Estérak: Nougaro je ne connais pas mais Félix leclair connais tu... le rythme je lui ai volé de son (p'tit bonheur)

Yann: et bis pour le comm de Estérak.

Merci tout de même.


Flory pour ne pas oublier le nouveau (y) l'espoir nous appartient et le tient ne devrait jamais te lâcher puisque tu possède les mots et que les mots sont tes adeptes...finalement ils t'appartiennent... comme tes sentiments qui font que tu nous appartiens...enfin dans ta poésie.

Merci d'exister.

Martin.



  Avec l'ombre d'une épée tous les coups sont permis
Lysée


L'Amitié est un Joyau si rare que le Coeur seul peut lui servir d'Ecrin!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
159 poèmes Liste
1676 commentaires
Membre depuis
20 mai 2007
Dernière connexion
4 janvier
  Publié: 30 jan 2008 à 11:42 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir, MARTIN !

Délices !

On danse, on virevolte sur des images, des mots qui laissent d'autres images, ils nous portent dans ton ciel et on se laisse aller à cette symphonie particulière !

J'ai beaucoup aimé... BRAVO ! L.

  Lysée
Drakkar
Impossible d'afficher l'image
Rêver est le seul pont vers un seul paradi se trouvant sur terre.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
691 commentaires
Membre depuis
13 mai 2007
Dernière connexion
6 septembre 2020
  Publié: 30 jan 2008 à 15:26 Citer     Aller en bas de page

Merci LYSÉE ! pour le commentaire et pour la réponse à la question que je t'avais posé sous ton poème.

Et fait attention à toi !

Martin

  Avec l'ombre d'une épée tous les coups sont permis
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 962
Réponses: 7
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0210] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.