Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 14
Invisible : 0
Total : 14
13226 membres inscrits

Montréal: 5 févr 22:04:11
Paris: 6 févr 04:04:11
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Tu es comme... vertical_align_bottom arrow_forward_ios

Page : [1] :: Répondre
Warzazat


Tout vient à point à qui a une hache.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
11 poèmes Liste
17 commentaires
Membre depuis
7 février 2006
Dernière connexion
8 janvier 2017
  Publié: 30 jan 2008 à 13:13
Modifié:  3 févr 2008 à 18:06 par Warzazat
Citer vertical_align_bottom


La tête en arrière, le regard dans les cieux
Des étoiles la lumière baigne mes yeux
Je parcours les profondeurs noires de l'espace
De ton amour cherchant la lueur ou la trace

Tu es comme ces astres, mon amour
Scintillante, ardente et lointaine
Aussi comme l'espace, mon amour
Indifférente a ma joie, a ma peine

Les yeux dans le vague, fixés sur l'horizon
Balancent les vagues me berçant d'illusions
Que précipite bientôt un vent agressif
Mélangées aux embruns, échouer sur les récifs

Tu es comme cette onde, mon amour
Tu viens caressante puis tu pars
Tu es comme ces brisants, mon amour
Témoins du naufrage de mes espoirs

La main en visière sous un soleil de plomb
Qui plisse mes paupières et ride mon front
Je tourne en rond sur le sable du désert
La soif, sur ma langue, laisse un goût amer

Tu es comme cet astre mon amour
Brillante, implacable et chaude
Aussi comme le sable, mon amour
Crissant ou éclôt parfois une rose

  c'mon !
Hassan
Impossible d'afficher l'image
La mort se borne à Golgotha.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
517 poèmes Liste
5407 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2006
Dernière connexion
22 octobre 2018
  Publié: 30 jan 2008 à 13:36 Citer vertical_align_bottom

"Tu es comme cette onde, mon amour
Tu viens caressante puis tu pars
Tu es comme ces brisants, mon amour
Témoins du naufrage de mes espoirs"

Une très belle déclaration d'amour où les mots se ressemblent à un jet de pluies roses tombant le toit d'une maison plein d'enfants et de rêves.

Mais, j'ai une appréciation particulière pour cette strophe là ... elle est un poème à part.

Poétiquement, ton lecteur

 
Warzazat


Tout vient à point à qui a une hache.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
11 poèmes Liste
17 commentaires
Membre depuis
7 février 2006
Dernière connexion
8 janvier 2017
  Publié: 30 jan 2008 à 14:09 Citer vertical_align_bottom

@Lumi

Merci pour ton merci.

@Hassan

"un jet de pluies roses tombant le toit d'une maison plein d'enfants et de rêves."

Mon pauvre toit !
LOL

Merci.

  c'mon !
troublée
Impossible d'afficher l'image
La quête du Graal?Bahh , j'peux pas , j'ai une otite...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
24 poèmes Liste
411 commentaires
Membre depuis
8 décembre 2007
Dernière connexion
10 juin 2013
  Publié: 30 jan 2008 à 14:15 Citer vertical_align_bottom

Belle déclaration émouvante,
merci pour le plaisir.

  Troublée
homo-gènes


la douceur qui fascine et le plaisir qui tue... C Baudelaire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
428 commentaires
Membre depuis
21 mars 2007
Dernière connexion
16 septembre 2021
  Publié: 30 jan 2008 à 15:46 Citer vertical_align_bottom

merci pour cette agréable lecture... j ai beaucoup aimé..
Amicalement

 
Naej  Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
3773 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2008
Dernière connexion
3 février
  Publié: 30 jan 2008 à 18:07 Citer vertical_align_bottom

La femme et la mer... la femme et l'amer...

Agréable cette lecture...

  Carpe diem...
Warzazat


Tout vient à point à qui a une hache.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
11 poèmes Liste
17 commentaires
Membre depuis
7 février 2006
Dernière connexion
8 janvier 2017
  Publié: 31 jan 2008 à 13:20 Citer vertical_align_bottom

Merci à tous !
@amerose je ne saurais dire d'où viens la tristesse, peut être dans la contradiction amoureuse.

  c'mon !
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1245
Réponses: 6
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0238] secondes.
 © 2000 - 2023 VizFX.ca - Tous droits réservés  | Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.