Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 20
Invisible : 0
Total : 21
· Pichardin
13200 membres inscrits

Montréal: 5 mars 01:22:04
Paris: 5 mars 07:22:04
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Noir et plus brillant... qu'être libre ! Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Drakkar
Impossible d'afficher l'image
Rêver est le seul pont vers un seul paradi se trouvant sur terre.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
691 commentaires
Membre depuis
13 mai 2007
Dernière connexion
6 septembre 2020
  Publié: 17 févr 2008 à 00:31
Modifié:  17 févr 2008 à 18:48 par (...)
Citer     Aller en bas de page

Noir et plus brillant... qu'être libre !



On l'a vu passer sur le bas côté
Vêtu d'opiniâtres verbes sacrés
J'étais un prophète à gosier ouvert
Tantôt un poète, tantôt un pervers

Je suis fait d'amour, je suis fait d'acier
Celui qui, du moins, s'était retourné
''Je suis comme je suis'' Comme disait Prévert !
Je plais à qui je plais qu'est-ce que ça peut vous faire ! ''

De vers tortueux ou d'or versifié
Le chemin se fait et j'aime y marcher
Simple et fertile dans mes à l'envers
Je reprends mon pied là où tu le perds

Mon rythme s'endort pour te réveiller
Le noir se voit aux étoiles scintiller
Vois tu ? L'ombre briller dans le verre
Vois tu ? Son reflet dans le sens contraire

Libre d'écrire, libre de penser
Penseur se livrer sans se maquiller
Libre c'est tout ! Pour faire prisonnière
Liberté enfouie en notre lumière.


''Ainsi s'incarne la liberté ! ''

D'être !

Merci d'autant m'inspirer...

Martin. (Pour Flore)

  Avec l'ombre d'une épée tous les coups sont permis
Serge

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
317 poèmes Liste
2518 commentaires
Membre depuis
5 janvier 2008
Dernière connexion
15 janvier
  Publié: 17 févr 2008 à 04:51 Citer     Aller en bas de page

Martin, je dois souvent relire tes textes... ce qui n'est pas pour me déplaire !
Une belle envolée dont tu as le secret et que j'ai appréciée !
Amicalement,

Serge

 
pengyou42
Impossible d'afficher l'image
bientôt la voie lactée sera notre autoroute
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
271 poèmes Liste
1884 commentaires
Membre depuis
10 octobre 2015
Dernière connexion
13 février 2018
  Publié: 17 févr 2008 à 06:23 Citer     Aller en bas de page

Par Odin! quel souffle! on devrait le mettre dans une saga celui ci j'ai particulièrement apprécié ce vers
"je reprends mon pied là où tu le perds" de quoi couler Arianne et son fil
bravo et compliments à la muse
l'iconoclaste

  pengyou42
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16145 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
22 octobre 2020
  Publié: 17 févr 2008 à 10:50 Citer     Aller en bas de page

Un bel hommage à qui de droit
Mais ce qui importe est d'être soi, quitte à ne pas plaire, bien que cela occupe l'essentiel de notre vie, il faut en convenir......PLAIRE

une plume qui me plait

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
Mîm


Juste pour la vie et ses beautés.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
96 commentaires
Membre depuis
13 février 2008
Dernière connexion
25 juillet 2017
  Publié: 17 févr 2008 à 10:59 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Martin,

Marginal ou dans les rangs, une valorisation de l'individualité et ses richesses. C'est ce que j'y ai trouvé et j'ai vraiment goûté ton poème!

J'ai particulièrement aimé "Simple et fertile dans mes à l'envers"

Bonne journée !

Mîm

  Mîm
xav21

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
2 poèmes Liste
1497 commentaires
Membre depuis
3 mars 2018
Dernière connexion
9 juin 2018
  Publié: 17 févr 2008 à 11:34
Modifié:  17 févr 2008 à 11:38 par Ben Htv
Citer     Aller en bas de page

Et ta lyre en mon cœur, ce chant d’allégresse
Aux parfums d’alentours succombe de richesse,
Joyau universel d’un singulier mystère
Irradie mon sentier quand je reviens sur terre.

Tribunal de l’inconscient, rendez moi.
Du sommet des cratères, au gouffre des monts,
Démentis de lumière en une ombre question.

Je ne sais que dire de mieux, ces mots m'imprègnent d'un savoir que toi seul peut connaître.

Merci ne peut suffire, je dis : Je ressens et vibre.

A toi, pour tes mots, lorsqu'ils sont miens...
Flore


 
FloRe


Tu es beau, j'aime cette image de toi jouant de la guitare!!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
1478 commentaires
Membre depuis
17 mai 2006
Dernière connexion
16 avril 2020
  Publié: 17 févr 2008 à 11:34
Modifié:  17 févr 2008 à 11:38 par Ben Htv
Citer     Aller en bas de page

Et ta lyre en mon cœur, ce chant d’allégresse
Aux parfums d’alentours succombe de richesse,
Joyau universel d’un singulier mystère
Irradie mon sentier quand je reviens sur terre.

Tribunal de l’inconscient, rendez moi.
Du sommet des cratères, au gouffre des monts,
Démentis de lumière en une ombre question.

Je ne sais que dire de mieux, ces mots m'imprègnent d'un savoir que toi seul peut connaître.

Merci ne peut suffire, je dis : Je ressens et vibre.

A toi, pour tes mots, lorsqu'ils sont miens...
Flore


  Toujours l'Amour, Toujours les heures (The hours)
saldday


Lorsque souvent au fond de mon coeur penetre comme un trait le souvenir de tes mots....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
2351 commentaires
Membre depuis
28 août 2007
Dernière connexion
17 février
  Publié: 18 févr 2008 à 16:58 Citer     Aller en bas de page



Hé bien...là ce toi!!

et cela se sent!

"je suis fait d'amour je suis fait d'acier..."
quel plaisir de "l'entendre dire"

et....superbe ton "inspiration"

Saldday.

  Nous sommes le temps qui nous reste.
Drakkar
Impossible d'afficher l'image
Rêver est le seul pont vers un seul paradi se trouvant sur terre.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
691 commentaires
Membre depuis
13 mai 2007
Dernière connexion
6 septembre 2020
  Publié: 19 févr 2008 à 13:52 Citer     Aller en bas de page

Jacques: Je laisse parler les mots que je connais ...Parfois je lis les poème des autre et je me dis ''voilà un poète qui possède les mots pour exprimer ce qu'il ressent''

Mais bon...''Je suis comme je suis '' (Prévert)


Serge: Merci et si tu dois relire peut-être est-ce du au fait que je formule parfois mes vers de façon bizarre.

Iconoclaste: Ce n'est que le souffle d'une émotion...
Peut-être devrais je en réunir plusieurs sur la même page.

Encore merci pour ta remarque par Mp ...C'est vrai que le vers encadre mieux le quatrain formulé ainsi.



  Avec l'ombre d'une épée tous les coups sont permis
Drakkar
Impossible d'afficher l'image
Rêver est le seul pont vers un seul paradi se trouvant sur terre.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
691 commentaires
Membre depuis
13 mai 2007
Dernière connexion
6 septembre 2020
  Publié: 19 févr 2008 à 13:59 Citer     Aller en bas de page

Démon: encore plus joli la liberté des vers que tu nous offre.

Merci pour ton passage.

Guido:L'essentiel est de plaire à ceux qui nous aime
J'ai la chance d'être aimé donc j'ai la chance de plaire à chaque jour.
ou peut-être que ce n'est pas de la chance finalement.

Merci pour ton commentaire.

Mîm: Marginal et dans les rangs de ceux qui s'alignent à cette façon de voir les choses.

Je suis content que tu souligne ce vers parce qu'il me représente bien.

Merci.

  Avec l'ombre d'une épée tous les coups sont permis
Drakkar
Impossible d'afficher l'image
Rêver est le seul pont vers un seul paradi se trouvant sur terre.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
691 commentaires
Membre depuis
13 mai 2007
Dernière connexion
6 septembre 2020
  Publié: 19 févr 2008 à 14:10 Citer     Aller en bas de page

Flore: Encore une fois tes vers viennent rehausser la saveur de mon poème...j'aimerais bien emprunter la moitié de ta plume.

et encore une fois je m'excuse pour avoir mal interprété ton poème et de l'avoir pris personnel.
La prochaine fois je ferai plus attention et te poserai la question avant de me précipiter dans mes idées.



Saldday: désolé je m'étais un peu perdu ...je sais que le dernier poème que j'ai posté est un peu bizarre mais bon... il m'arrive de me perdre en moi même.

Merci pour ton commentaire et j'espère que tu va bien.

Martin.

Edna: en plein coeur ? Je n'aurais jamais cru atteindre une chose aussi grande !

Merci pour ton passage et merci de prendre de mes nouvelles de temps en temps.

Martin.

  Avec l'ombre d'une épée tous les coups sont permis
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 865
Réponses: 10
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0243] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.