Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 40
Invisible : 0
Total : 42
· porticcio · Andjik
13431 membres inscrits

Montréal: 16 juin 09:58:14
Paris: 16 juin 15:58:14
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Espérons-le... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
La vedova nera

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
86 poèmes Liste
772 commentaires
Membre depuis
15 mars 2012
Dernière connexion
23 septembre 2014
  Publié: 9 oct 2012 à 10:02 Citer     Aller en bas de page







Comme chaque départ tragiquement orchestré
Il y aura bien évidemment une sorte d'explication
Comme chaque début, une fin avant l'heure signée
Avec du recul je ne peux renier qu'il aura raison






Elle, dite si complexe et simplement vivante pourtant
En se retournant dans ses draps soyeux ce doux matin encore
Le bruit d'une lettre bien sur la réveillera brutalement
Quoi d'autre? Puisque l'histoire sera déjà encrée sur son corps







Le manuscrit incompréhensible mais lui aussi enduit de blessures
Clôturé par le temps, des aveux voir un oubli imprévu, on s'était dit
Oui, comme dans chaque chapitre un mot surprend notre luxure
Mais c'est bel et bien maintenant qu'il ne voulut plus découvrir l'envie





Il emballa chaque souvenir n'ayant jamais réellement et physiquement existé
Entassant tout dans une si petite valise, il s'assit dessus pour la fermer
Comme une folle furieuse pour des vacances au bord d'une plage ensoleillée
Puis il prit une dernière photographie d'elle ou plutôt plusieurs envoyées






Le courage dans l'âme complétant l'absence de remords, il s'en alla sans regards
Sur un banc il attend son heure patiemment, comme de l'amour, au quai d'une gare











Peut être un jour il reviendra là où il partit, enfin espérons-le....











L'espoir.


 
La vedova nera

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
86 poèmes Liste
772 commentaires
Membre depuis
15 mars 2012
Dernière connexion
23 septembre 2014
  Publié: 10 oct 2012 à 03:56 Citer     Aller en bas de page

Merci Vitalic, après une si longue absence je m'attendais à un énorme silence sur ces quelques mots et comme à ton habitude tu traduis en moi certaines choses telles qu'elles sont.. dans mon esprit du moins, ce qui s'éloigne parfois du cliché quotidien.
Hé oui durant ces petits instants de solitude j'ai cherché profondément chaque matin (comme il est écrit dans le texte) emmitouflée dans ma couette ^^
A ressentir ce manque caché derrière mon estomac, ce vide qui se protégeait d'être vu avec mes poumons, il y avait là tout ce dont une femme, de mon âge du moins, rêve.
Tout se facilite, se simplifie lorsqu'on n'y pense pas, mais voilà je suis le genre de fille qui justement pense, et véritablement décidée à comprendre.


Et cher ami, personne n'est plus déçu de la vie que celui qui comprend la sienne, qui encore pire voit celle des autres qui pour certaines sont terribles, Oui il y a du bonheur mais cela doit il vraiment faire oublier le reste, pouvons nous par exemple oublier trente morts dans un accident car il y a des survivants ?


Voir l'espoir qui envahit des coeurs et attendre un changement, avec des mots, un rêve, une promesse, une demande, une supplication, un espoir... et après?...



Cela change-t-il vraiment une seule poussière dans un terrain vague sablé de silences à tout cela? C'est alors que l'espoir se fait muet...




Merci en tout cas cela m'a fait très plaisir.

 
songe d'un jour

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
196 commentaires
Membre depuis
11 février 2011
Dernière connexion
30 décembre 2020
  Publié: 10 oct 2012 à 05:18 Citer     Aller en bas de page

Oui ton écrit est très triste et si réaliste c'est pourquoi je te répondrais que :
"Tout là-haut dans le ciel, voguent, voguent les nuages
Et parfois un rayon de soleil, le souffle magique du vent
Chassent toutes les fumées, le temps et ses tourments
Et toujours, toujours une lueur revient après l'orage".

Amitiés

 
La vedova nera

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
86 poèmes Liste
772 commentaires
Membre depuis
15 mars 2012
Dernière connexion
23 septembre 2014
  Publié: 10 oct 2012 à 07:32 Citer     Aller en bas de page

Bonjour songe d'un jour, je voudrai déjà te remercier puis t'expliquer qu'il y a un mot dans ton texte qui m'a inspiré instantanément, cela te dérangerait- il que je puisse faire un nouveau texte juste à partir de ce mot? Le texte ne décrira point un bonheur aussi gourmand que le tien cependant je pense garder une neutralité afin de te faire ce petit clin d'oeil.
Qu'en penses- tu ?

 
songe d'un jour

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
196 commentaires
Membre depuis
11 février 2011
Dernière connexion
30 décembre 2020
  Publié: 10 oct 2012 à 07:47 Citer     Aller en bas de page

Citation de una rosa nell'acqua
Bonjour songe d'un jour, je voudrai déjà te remercier puis t'expliquer qu'il y a un mot dans ton texte qui m'a inspiré instantanément, cela te dérangerait- il que je puisse faire un nouveau texte juste à partir de ce mot? Le texte ne décrira point un bonheur aussi gourmand que le tien cependant je pense garder une neutralité afin de te faire ce petit clin d'oeil.
Qu'en penses- tu ?



Rosa, je te réponds que les vies comme les mots ne nous appartiennent pas, alors...alors, je prendrai plaisir à lire ton nouveau texte.

A bientôt peut-être.

 
La vedova nera

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
86 poèmes Liste
772 commentaires
Membre depuis
15 mars 2012
Dernière connexion
23 septembre 2014
  Publié: 10 oct 2012 à 08:54 Citer     Aller en bas de page

Je t'en remercie et puis c'est le moyen de te le faire partager un peu plus que les autres .



Amicalement.



Julia.

 
Autrefois

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
55 poèmes Liste
157 commentaires
Membre depuis
2 octobre 2011
Dernière connexion
21 juin 2017
  Publié: 11 oct 2012 à 13:01 Citer     Aller en bas de page

Magnifique, comme à ton habitude...

Bastien.

 
songe d'un jour

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
196 commentaires
Membre depuis
11 février 2011
Dernière connexion
30 décembre 2020
  Publié: 12 oct 2012 à 02:24 Citer     Aller en bas de page

Citation de una rosa nell'acqua
Je t'en remercie et puis c'est le moyen de te le faire partager un peu plus que les autres .



Amicalement.



Julia.



Je veux aussi te dire que ton écrit m'a particulièrement touché car il ressemble étrangement à une période de ma vie. Mais je crois que seuls les êtres ayant un coeur peuvent ressentir ces choses là. Oui, et il me touche de plus en plus à te relire...

Amitiés

 
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1039 poèmes Liste
16774 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
15 juin
  Publié: 12 oct 2012 à 04:35 Citer     Aller en bas de page

des vers tout en nuance, si fins dans ce qu'ils évoquent, qu'on te lit dans le silence, de peur de tout déranger...
la rupture et pourtant l'espoir à la fin, même s'il est ténu...la rupture qui nous happe, tant tu l'exposes avec une justesse surprenante...tout s'enchaîne sans moins, tout se lit sans creux dans la vague de mots !
je reste dans un autre monde, celui de ton écriture.
amitiés chaleureuses.
pyc.

 
La vedova nera

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
86 poèmes Liste
772 commentaires
Membre depuis
15 mars 2012
Dernière connexion
23 septembre 2014
  Publié: 12 oct 2012 à 05:08 Citer     Aller en bas de page

Bonjour mes amis,

Comment écrire la vague de chaleur que vous venez tous de m'envoyer de si bon matin, à vrai dire je le garderai pour moi avec pudeur.

Vitalic: J'attends avec une telle impatience ta vision de la situation qui sait m'emporter si loin et avec de magnifiques rayons de soleil pour la plupart mais je dois d'abord répondre à tout le monde avant de me jeter sur ton message personnel tu t'en doutes bien.




Autrefois: Merci beaucoup je dois dire que ce commentaire est aussi surprenant que inattendu...



Songe d'un jour : Pour tout de dire je pense qu'il faut vivre une situation pour la comprendre, on peut avoir de l'empathie seulement si on est extérieur aux sensations comment pourrons nous les ressentir ?



Pyc: Bon là je suis un peu impressionnée tout de même comme à chaque fois que tu me fais le plaisir de prêter attention à un de mes textes... A vrai dire je trouve que " l'espoir" lui même dans sa globalité est si fragile, une vie doit être enlevée de force ou de façon naturelle au bout de quelques années, l'espoir n'a pas besoin de maladie ou autre pour partir, il peut ne pas être fait pour une personne, il peut souvent jouer de nous ( faux espoirs), après je pense qu'il aide énormément de monde dans leurs malheurs mais qu'adevient il quand ses personnes se rendent compte que l'espoir n'est juste qu'espoir ?




MERCI à vous tous !



 
La vedova nera

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
86 poèmes Liste
772 commentaires
Membre depuis
15 mars 2012
Dernière connexion
23 septembre 2014
  Publié: 29 oct 2012 à 07:33 Citer     Aller en bas de page

L'espoir est avant tout un mot invisible non palpable qui vole dans ton esprit un jour ou deux par semaine, puis te le fait payer le prix cher après sa présence, ne serait ce pas plutôt de la prostitution d'une ombre de souhaits et de bonheur ?

 
La vedova nera

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
86 poèmes Liste
772 commentaires
Membre depuis
15 mars 2012
Dernière connexion
23 septembre 2014
  Publié: 4 jan 2013 à 12:13 Citer     Aller en bas de page

Merci

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1036
Réponses: 11
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0298] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.