Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 36
Invisible : 0
Total : 40
· In Poésie · Bombadil · porticcio · Andjik
13433 membres inscrits

Montréal: 16 juin 10:08:43
Paris: 16 juin 16:08:43
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Les choses cachées Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ne m'approchez pas, je pique.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
456 poèmes Liste
14975 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
15 juin
  Publié: 11 mai 2013 à 10:54
Modifié:  11 mai 2013 à 11:53 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page


Je gomme
La nuit dernière
Elle n'existera plus
Ni pour toi
Ni pour moi
Encore moins
Pour nous deux.

Je rature
Les mots
Prononcés par erreur
Sans doute,
J'en doute,
Dans le feu des émotions
Qui passent,
Fugaces...
Je l'espère
Un peu trop.

Je tire encore un trait
Au feutre indélébile
Au marqueur rouge ou noir,
Peu importent les couleurs,
Sur les choses
Passées,
Sur les choses
Cachées.

Et je ne garderai
Dans l'antre de ma mémoire
Que le pardon sincère
Répété,
Susurré,
Murmuré,
Ce matin.





  Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
Black Daemon


Le seul vrai Mal est de connaître le Bien et de l'ignorer
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
642 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2013
Dernière connexion
23 janvier 2014
  Publié: 11 mai 2013 à 12:22 Citer     Aller en bas de page

Le pardon, il faut savoir le donner, mais surtout savoir, quand ça en vaut la peine. J'ai aimés ces vers simples mais qui transcrivent si bien ce que tu veux dire.

Léa

  Prends une feuille de papier, froisses-la, défroisses-la et essayes de l’aplanir. Y arrives-tu? A méditer.
so sweet

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
17 poèmes Liste
627 commentaires
Membre depuis
26 mars 2013
Dernière connexion
7 décembre 2019
  Publié: 11 mai 2013 à 15:33 Citer     Aller en bas de page

le pardon exprimé d'une manière si touchante, si passionné.

 
Vers cassés


Dans tout ce qui vit, sommeille une belle poésie !!!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
1984 commentaires
Membre depuis
29 décembre 2012
Dernière connexion
16 avril 2020
  Publié: 11 mai 2013 à 15:44 Citer     Aller en bas de page



Et moi je réitère mes mots pour des sentiments restés intacts face à tant de poésie !

Bravo Magali !! J'aime

  Vers Cassés
La vedova nera

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
86 poèmes Liste
772 commentaires
Membre depuis
15 mars 2012
Dernière connexion
23 septembre 2014
  Publié: 11 mai 2013 à 16:32 Citer     Aller en bas de page

Il y a tout de même un monde entier de tendresse caché par un soleil amer ..

 
Auto dit d'acte


On voudrait revenir à la page où l'on aime mais la page où l'on meurt est déjà sous nos doigts (Lama
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
74 poèmes Liste
808 commentaires
Membre depuis
22 octobre 2012
Dernière connexion
27 octobre 2020
  Publié: 11 mai 2013 à 19:22 Citer     Aller en bas de page

J'ai vraiment beaucoup aimé ma lecture.

F.d.

  pmjb
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ne m'approchez pas, je pique.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
456 poèmes Liste
14975 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
15 juin
  Publié: 12 mai 2013 à 08:03 Citer     Aller en bas de page

Léa, so sweet, Vers cassés, La vedova nera, petit cœur, faits d\'hivers, Merci pour ces mots et vos ressentis divers. J'en suis touchée.

  Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
522 poèmes Liste
10457 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 12 mai 2013 à 08:07 Citer     Aller en bas de page

Encore une fois, nos thèmes se rejoignent .
Des bibis, ma chère Magali,
Catherine

 
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ne m'approchez pas, je pique.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
456 poèmes Liste
14975 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
15 juin
  Publié: 12 mai 2013 à 08:22 Citer     Aller en bas de page

Oh, Catherine, tu es reviendue ! Je suis heureuse de te revoir sous mes mots. merci pour les tiens en tout cas.

  Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
522 poèmes Liste
10457 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 12 mai 2013 à 09:01 Citer     Aller en bas de page

Coucou,
Merci, j'étais en congés. Je me rattrape...
Catherine

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
815 poèmes Liste
22971 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
16 juin
  Publié: 12 mai 2013 à 09:27
Modifié:  12 mai 2013 à 09:28 par Aude Doiderose
Citer     Aller en bas de page

Je crois au pardon, la plus belle vertu chrétienne mais crains pourtant que, dans la vraie vie, on ne puisse oublier les offenses.

Pardonner n'efface rien.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ne m'approchez pas, je pique.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
456 poèmes Liste
14975 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
15 juin
  Publié: 12 mai 2013 à 10:49 Citer     Aller en bas de page

Aude : Le pardon n'occupe qu'une toute petite place de ce poème et pourtant, c'est ce qui marque le plus. Tu as raison, ça n'efface rien.

  Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
336 poèmes Liste
6087 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
15 juin
  Publié: 12 mai 2013 à 10:50 Citer     Aller en bas de page

Le pardon n'enlève pas la mémoire...d'ailleurs je m'interroge est-ce que l'on peut pardonner sans la mémoire du pourquoi l'on pardonne? Nous sommes en poésie et j'ai bien aimé ma lecture

Amitiés

Yvon

  YD
Celle qui rêve


"Poésie, Ô danger des mots à la dérive..." Aragon
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
154 poèmes Liste
1737 commentaires
Membre depuis
25 avril 2012
Dernière connexion
11 novembre 2017
  Publié: 12 mai 2013 à 10:59 Citer     Aller en bas de page

Rien ne s'efface jamais, rien ne s'oublie vraiment... mais tous peu être pardonné.



Isabelle

  Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière. (Michel Audiard)
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ne m'approchez pas, je pique.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
456 poèmes Liste
14975 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
15 juin
  Publié: 15 mai 2013 à 10:10 Citer     Aller en bas de page

Yvon, Isabelle, Noctambule : J'ai lu il y a quelques temps, que pardonner, c'était rendre à l'autre la part de malheur, de tristesse ou de blessure qu'il nous avait infligé. Sans esprit de vengeance. "Je te pardonne" équivaudrait alors à "Je te rends ta part". Une façon de se sentir plus léger en rendant ce qui nous alourdi l'esprit. Qui sait ? Pardonner ne veut pas dire oublier.

  Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
234 poèmes Liste
17016 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
15 juin
  Publié: 21 mai 2013 à 12:37 Citer     Aller en bas de page

le pardon c est pas l oublie; c est une chance qu on donne , ou on se la donne pour réécrire un ou des passage dans notre vie, c est la fameuse deuxième chance.

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ne m'approchez pas, je pique.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
456 poèmes Liste
14975 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
15 juin
  Publié: 24 mai 2013 à 16:40 Citer     Aller en bas de page

Merci Mido pour ton passage

  Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2188
Réponses: 16
Réponses uniques: 11
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

La plume des souvenirs (Poèmes par thèmes)
Auteur : coldasice
Au vent des souvenirs... (Amour)
Auteur : Alphonse BLAISE.
La foudre... ou rien. (Poèmes par thèmes)
Auteur : Sidonie
Tel que je suis (Tristes)
Auteur : Rosi
À fleurs d'orages... (Poèmes par thèmes)
Auteur : Alphonse BLAISE.
Bidon / Ville (Poèmes par thèmes)
Auteur : SélénaéLaLouveFéline
La Chute du roi (Autres)
Auteur : Vers cassés
Bleuets et coquelicots (Autres)
Auteur : ode3117
Fuite (Poèmes par thèmes)
Auteur : Celle qui rêve
Les mots se sont enfuis (Autres)
Auteur : Celle qui rêve
S'approcher du soleil. (Amour)
Auteur : Ludothum.
Du bleu, bon dieu ! (Autres)
Auteur : Jeanne
Si je ne te dis pas "au revoir"... (Amour)
Auteur : Celle qui rêve
Le miroir de ses iris (Poèmes par thèmes)
Auteur : ChêneBourg
Il pleut toujours là où c’est mouillé (Textes érotiques)
Auteur : Aude Doiderose

 

 
Cette page a été générée en [0,0322] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.