Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 29
Invisible : 0
Total : 29
13622 membres inscrits

Montréal: 24 juin 10:41:15
Paris: 24 juin 16:41:15
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Prendre la route. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Ludothum.


A ceux qui ont tout entendu en me lisant, que plus rien ne soit dit en silence...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
806 commentaires
Membre depuis
16 novembre 2012
Dernière connexion
11 décembre 2014
  Publié: 15 juin 2013 à 01:34
Modifié:  15 juin 2013 à 12:47 par Eliawe
Citer     Aller en bas de page

Prendre la route.





Je veux fuir les méandres de mon inconscience,
Où les parois-miroirs reflètent ton omniprésence.
Je claque la porte qui se referme si lourdement.
Je plaque, trop dur de parcourir en se repentant
Le labyrinthe sibyllin d'où je perds très vite pied.
Il ne me reste que quelques lettres sur un papier.

Et je crie ton nom au monde,
Et je vis une vie que je sonde,
Et jamais tu ne sauras me dire
Ce que tu as bien pu ressentir.

Je me lance sur le périphérique à toutes allures,
Je roule vidé de moi pour oublier cette aventure.
Le bitume brille des larmes que j'ai en souvenirs,
Une bouteille se jette à terre et brise tout avenir.
De toute cette romance je dois me désincarcérer,
Tu as descendu cette ambulance déjà accidentée.

Et je crie ton nom au monde,
Et je vis une vie que je sonde,
Et jamais tu ne sauras me dire
Ce que tu as bien pu ressentir.

Tu resteras, sûr, à mes yeux, toujours la même,
Malgré cela, je ne suis, pour toi, qu'anathème.
Je me vois en dehors de moi et aussi de tout,
Je contemple ce résultat qui n'est que dégoût.
Entends le glas, il ne te reste plus qu'à me prier,
Aurais-tu tout fait pour ne pas me regretter...

Et tu cries ce nom au monde,
Et tu vois ma vie qui t'inonde.
Tu connais maintenant le pire,
Trop tard pour y réfléchir.




  Ludothum.
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
15026 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
21 juin
  Publié: 17 juin 2013 à 08:48 Citer     Aller en bas de page



Je suis étonnée que tu n'aies pas eu de réponse...
Tu as crié son nom au monde et je souhaite qu'il sera entendu!
Très belle poésie!


Amitiés

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Ludothum.


A ceux qui ont tout entendu en me lisant, que plus rien ne soit dit en silence...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
806 commentaires
Membre depuis
16 novembre 2012
Dernière connexion
11 décembre 2014
  Publié: 17 juin 2013 à 16:10 Citer     Aller en bas de page

Merci Sybilla pour bien agréable commentaire, tu es la première, et j'en suis très content car ta critique m'est chère....
Amitiés,
Paix et amour aussi,
Ludo.

  Ludothum.
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
564 poèmes Liste
25212 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
24 juin
  Publié: 17 juin 2013 à 16:39 Citer     Aller en bas de page

Un poème qui donne le frisson, mais que j'aime malgré sa tristesse et cet sorte de désarroi que tu décris, je le ressens comme cela.
C'est aussi cela la poésie, des instants où l'on s'interroge, ou l'on appelle, ou l'on attend un signe qui ne vient pas
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
Vers cassés


Dans tout ce qui vit, sommeille une belle poésie !!!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
1984 commentaires
Membre depuis
29 décembre 2012
Dernière connexion
16 avril 2020
  Publié: 17 juin 2013 à 18:19 Citer     Aller en bas de page



Ton poème est une réussite mon cher Ludo

Il est plein de tout et ne manque de rien

J'aime le ton, les vers, c'est inspiré

  Vers Cassés
Ludothum.


A ceux qui ont tout entendu en me lisant, que plus rien ne soit dit en silence...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
48 poèmes Liste
806 commentaires
Membre depuis
16 novembre 2012
Dernière connexion
11 décembre 2014
  Publié: 19 juin 2013 à 17:43 Citer     Aller en bas de page

ODE 3117, ton ressenti est bon, comme toujours, j'apprécie tes passages sous mes poèmes!!! Et oui, la poésie c'est ce que tu décris, aussi!
Tony, toujours tu me ravis de tes critiques si gentilles, je te remercie grandement pour autant de compliments...
Amitiés sincères à vous,
Paix et amour en plus!
Ludo.

  Ludothum.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1469
Réponses: 5
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Quand la nuit s'envole ... (Autres)
Auteur : Vers cassés
La ferveur de l'amour... (Amour)
Auteur : pyc
Les roses blessent... (Amour)
Auteur : Vers cassés
Requiem Pour Un Vieil Homme (Autres)
Auteur : KYRICE
La maison du giron (Tristes)
Auteur : Jeanne
Ô femme... (Amour)
Auteur : pyc
A votre santé (Amitié)
Auteur : ChêneBourg
Vers Cassés ... (Acrostiches)
Auteur : Vers cassés
A mon écrivain (rêve de plume) (Poèmes par thèmes)
Auteur : katiouchka
Y'a des gens. (Amitié)
Auteur : Ludothum.
La rousse incendiaire... (Loufoques)
Auteur : pyc
Le ruisseau (Autres)
Auteur : Vers cassés
Un cadeau pour vous ! (Amitié)
Auteur : Maman Luciole
Lait frais et pain d'épice (Amour)
Auteur : Adamantine
Tu me rends fou ! (Acrostiches)
Auteur : Vers cassés

 

 
Cette page a été générée en [0,0394] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.