Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 30
Invisible : 0
Total : 32
· QUOIQOUIJE · Matavie
13388 membres inscrits

Montréal: 21 jan 17:35:59
Paris: 21 jan 23:35:59
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amitié :: En ton coeur, je sens... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
°Atalanta°


Il est des sourires qui ne savent qu'avouer la tristesse du coeur.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
119 poèmes Liste
1978 commentaires
Membre depuis
28 février 2006
Dernière connexion
10 novembre 2014
  Publié: 27 juin 2006 à 09:52
Modifié:  4 déc 2009 à 12:55 par Lunastrelle
Citer     Aller en bas de page

En ton coeur, je sens cet amour
Fort, si fort qu'on ne peut échapper
A tes mots qui font le tour
De l'âme de jeune fille que tu es.

En ton coeur, je sens cet espoir
Celui par lequel tu veux te construire
Tenter à chaque pas d'y croire
Essayer d'avancer sans fuir.

En ton coeur, je sens cette faiblesse
Celle qui devient le poids de tes jours
Qui attriste ta tendre jeunesse
Et te laisse le coeur lourd.

En ton coeur, je sens cette puissance
Celle qui te donne l'envie de vaincre
Pour ne plus être blessée par ce qui n'a de sens
Pour ne plus vivre dans l'incessante crainte.

En ton coeur, je sens beaucoup de sentiments
Pourtant je ne te connais que très peu
Mais tes textes reflètent un coeur aimant,
Sont décrits par des mots faisant leurs aveux.

En ton coeur, je sens l'insouciance de la jeunesse
Que je protégerai si je le peux
Pour éviter que tes ailes prennent feu
Pour que tu restes ma petite poétesse.

En ton coeur, je sens beaucoup d'émotions
Continue donc à mes donner des frissons, des sensations
Et en attendant, ce texte je vais te dédier
En te tirant mon chapeau ma jolie Azalée !


  Exister, c'est aussi s'opposer, ne pas toujours suivre l'opinion générale.
Loup8084


Le Papesite est de retour.. Merci Lalain ) http://papemich.free.fr/
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
395 poèmes Liste
9633 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2003
Dernière connexion
13 novembre 2021
  Publié: 27 juin 2006 à 11:50 Citer     Aller en bas de page

Très frais, très doux et j'aime beaucoup !

Loup

  http://papemich.free.fr/
°Atalanta°


Il est des sourires qui ne savent qu'avouer la tristesse du coeur.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
119 poèmes Liste
1978 commentaires
Membre depuis
28 février 2006
Dernière connexion
10 novembre 2014
  Publié: 27 juin 2006 à 14:00 Citer     Aller en bas de page

Merci***

  Exister, c'est aussi s'opposer, ne pas toujours suivre l'opinion générale.
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1047 poèmes Liste
16886 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
19 janvier
  Publié: 28 juin 2006 à 08:13 Citer     Aller en bas de page

d une remarquable gentillesse est ce texte.
félicitations à toi pour ce très bel écrit.
j aime lire tes oeuvres qui s inscrivent dans la sensibilité et qui ne me déçoivent jamais.
un plaisir toujours intact.
amicalement.
pyc.

 
°Atalanta°


Il est des sourires qui ne savent qu'avouer la tristesse du coeur.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
119 poèmes Liste
1978 commentaires
Membre depuis
28 février 2006
Dernière connexion
10 novembre 2014
  Publié: 28 juin 2006 à 11:21 Citer     Aller en bas de page

Ouaw ! ! !

Me voilà très touchée par un tel commentaire mon cher "Pyc"... je ne sais trop quoi y répondre.
Alors MERCI, tout simplement !

Mes amitiés***

  Exister, c'est aussi s'opposer, ne pas toujours suivre l'opinion générale.
Azalée


Il s'en rendait compte désormais: l'aimer était son destin.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
1109 commentaires
Membre depuis
9 janvier 2006
Dernière connexion
16 octobre 2018
  Publié: 3 juil 2006 à 16:25 Citer     Aller en bas de page


Wow... Je suis bouche bée! Je ne m'attendais pas à un tel écrit seulement pour moi! Il est si joli! Je l'adore! Et il est fidèle à ton style et très véritable sur qui je suis également. C'est un honneur pour moi que de recevoir un tel poème! Mille mercis! En fait, je ne saurais pas trop comment te remercier... Présentement, en mon coeur, il fait très chaud! Et il me fait écrire qu'il apprécie énormément le geste et qu'il te souhaite une bonne continuation et d'autres grands chef-d'oeuvres! Merci, une fois de plus!

Gros bisous
Catherine xxx

  Parce qu'on ne peut effacer Tout c'qui brûle nos mémoires Parce que le temps va passer Et parce que tout nous sépare (R. Tabra)
°Atalanta°


Il est des sourires qui ne savent qu'avouer la tristesse du coeur.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
119 poèmes Liste
1978 commentaires
Membre depuis
28 février 2006
Dernière connexion
10 novembre 2014
  Publié: 3 juil 2006 à 16:30 Citer     Aller en bas de page

Contente qu'il te plaise,contente de ne m'être pas trompée à ton sujet... un texte que j'ai écrit avec le coeur pour une personne (qui est toi) et que j'apprécie à sa juste valeur !

Bisous ma petite et douce Catherine***

  Exister, c'est aussi s'opposer, ne pas toujours suivre l'opinion générale.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2860
Réponses: 6
Réponses uniques: 4
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0238] secondes.
 © 2000 - 2022 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.