Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 94
Invisible : 0
Total : 94
13326 membres inscrits

Montréal: 27 févr 21:55:40
Paris: 28 févr 03:55:40
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Tout contre lui Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
762 poèmes Liste
10443 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
21 avril 2020
  Publié: 27 mai 2008 à 15:27 Citer     Aller en bas de page




Tout contre lui

Un rayon de soleil inondait son corps nu
Braisant légèrement ses muscles au repos
Spectacle appétissant, ensorcelant ma vue
Allongée à côté, je l’admirais sans mot
Un rayon de soleil inondait son corps nu.

Que ses sucs fleuraient bons à la tiédeur du jour
Lorsque les aurores s’émerveillaient d’envie
Et mes yeux dans le noir devinaient ses pourtours
Attisant mon désir , aguichant ma folie
Que ses sucs fleuraient bons à la tiédeur du jour.

Mon souffle haletait au rythme de son coeur
Que sa peau m’était douce au repli de mon rêve
Quand ses cheveux dressés effleuraient mon ardeur
Et que dans un soupir, il m’attirait sans trêve
Mon souffle haletait au rythme de son cœur.

Ses bras athlétiques se lovaient contre moi
Son visage endormi contre le mien épris
Son âme était mienne, la seule et même voix
Réclamant la douceur d’un instant d’euphorie
Ses bras athlétiques se lovaient contre moi.

Son torse se bombait, je buvais à ses charmes
Mon regard attendri apaisait son sommeil
Mes veines frissonnaient me tirant une larme
En tombant dans son cou, elle exaltait l’éveil
Son torse se bombait, je buvais à ses charmes.

Et l’homme au bois dormant devinait mon attrait
Sur ses lèvres charnues s’esquissait un sourire
Ses paupières closes "m’entichaient" à jamais
Blottie tout contre lui, il sentait mon plaisir
Et l’homme au bois dormant devinait mon attrait.

Poussière immortelle d’une étoile éphémère
Qu’un baiser langoureux réveillait d’une main
O poison éternel, son sang dans mes artères
Coulait comme le mien pour d’heureux lendemains
Poussière immortelle d’une étoile éphémère.

Mystic
Le 26 Mai 2008

 
Hassan
Impossible d'afficher l'image
La mort se borne à Golgotha.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
517 poèmes Liste
5407 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2006
Dernière connexion
22 octobre 2018
  Publié: 27 mai 2008 à 17:10 Citer     Aller en bas de page

"Poussière immortelle d’une étoile éphémère
Qu’un baiser langoureux réveillait d’une main
O poison éternel, son sang dans mes artères
Coulait comme le mien pour d’heureux lendemains
Poussière immortelle d’une étoile éphémère"

Toujours cette répétition à la fin qui nous laisse un goût de poésie à part, ma belle poétesse.

Poétiquement, ton lecteur

 
Douce_émeraude

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
50 poèmes Liste
1101 commentaires
Membre depuis
2 juillet 2004
Dernière connexion
7 décembre 2014
  Publié: 27 mai 2008 à 20:15 Citer     Aller en bas de page

Douce Mystic, que c'est beau ........charmant et charnel,
rempli de désirs et sensuel...

Très très beau, encore une fois !

Au plaisirs de te relire,


Douce_Émeraude

  Douce_Émeraude
Catalina


"Chaque matin est un jour de moins sans lui" Mystic
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
2416 commentaires
Membre depuis
6 juillet 2007
Dernière connexion
5 février 2017
  Publié: 28 mai 2008 à 03:49 Citer     Aller en bas de page

Cette plume incomparable ! Je vais pas être très original mais la chaleur et la sensualité de tes textes est vraiment exceptionnel !
Mille fois bravo et merci de nous faire partager ces lignes.
cathy

 
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23541 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
26 février
  Publié: 28 mai 2008 à 05:00 Citer     Aller en bas de page

poussiere immortelle , encre immortelle
deviendra ta plume


Poussière immortelle d’une étoile éphémère
Qu’un baiser langoureux réveillait d’une main
O poison éternel, son sang dans mes artères
Coulait comme le mien pour d’heureux lendemains
Poussière immortelle d’une étoile éphémère.

mille bisous ton fidéle lecteur

toutes mes amitiés
james

  Membre de la Société des poètes Français.
sourcerette


je ne cesserai de t'aimer!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
825 commentaires
Membre depuis
29 décembre 2007
Dernière connexion
6 septembre 2010
  Publié: 28 mai 2008 à 06:35 Citer     Aller en bas de page

plein d'amour, j'ai adoré Mystic

heureuse d'être passée te lire.


amicalement

  sourcerette
Tendresse54
Impossible d'afficher l'image
Nous ne voyons pas les choses comme elles sont, nous les voyons comme nous sommes. Anaïs Nin
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3229 commentaires
Membre depuis
9 mars 2006
Dernière connexion
28 novembre 2015
  Publié: 28 mai 2008 à 07:44 Citer     Aller en bas de page

Il est rare que l'Homme est le sujet d'un tel poème descriptif, mais c'est tout à notre avantage

Toujours cette belle répétition qui te caractérise, MYstic !


Chantal tendresse

  ce qui embellit le désert, c'est qu'il cache un puits quelque part...
Serge

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
317 poèmes Liste
2518 commentaires
Membre depuis
5 janvier 2008
Dernière connexion
15 janvier
  Publié: 29 mai 2008 à 04:45 Citer     Aller en bas de page

Tu n'arrêteras jamais de me..."renverser" Mystic !

Et c'est pas peu dire...

amitiés serge

 
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1032 poèmes Liste
16673 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
17 février
  Publié: 29 mai 2008 à 07:31 Citer     Aller en bas de page

dans un style qui t'est cher,tu as su une fois de plus nous émerveiller par la justesse,la sensualité de ta plume...l'idée des répétitions de vers est vraiment intéressante, et à aucun moment, n'induit une idée de lourdeur à la lecture..la est tout ton art !
merci à toi pour ce partage !
amitiés les plus sincères.
pyc.

 
renato

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
78 poèmes Liste
357 commentaires
Membre depuis
26 septembre 2007
Dernière connexion
2 novembre 2010
  Publié: 29 mai 2008 à 13:23 Citer     Aller en bas de page


Toujours aussi bien
toujours aussi fort
toujours de belles phrases
toujours pour mon plaisir Mys



MV

 
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 30 mai 2008 à 00:59 Citer     Aller en bas de page

Vraiment très beau et sensuel , j'ai adoré te lire et à bientôt. Amitié.Nicole tendresse... . COEUR


Poussière immortelle d’une étoile éphémère
Qu’un baiser langoureux réveillait d’une main
O poison éternel, son sang dans mes artères
Coulait comme le mien pour d’heureux lendemains
Poussière immortelle d’une étoile éphémère.

  Nicole chaput. *Okana *...
Naej

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
3771 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2008
Dernière connexion
11 novembre 2020
  Publié: 30 mai 2008 à 06:23 Citer     Aller en bas de page

"Quand ses cheveux dressés effleuraient mon ardeur"


T'es certaine de ne pas t'être trompée... Ce sont bien ses cheveux qui se dressent ???

  Carpe diem...
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
301 poèmes Liste
15552 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
26 février
  Publié: 30 mai 2008 à 08:38 Citer     Aller en bas de page

On lit, on savoure...on ressent, rien à dire de plus...très beau et parfait... Alex

 
bekrimation


Celui dont le visage ne brille pas ne sera jamais une étoile
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
929 commentaires
Membre depuis
1er mai 2008
Dernière connexion
1er octobre 2018
  Publié: 30 mai 2008 à 16:23 Citer     Aller en bas de page

Tes plus beaux mots d'amour sont aussi des modèles du genre avec toujours la même délicatesse qui caractérise tes poèmes, en général, et celui-ci en particulier.

Mon souffle haletait au rythme de son coeur
Que sa peau m’était douce au repli de mon rêve
Quand ses cheveux dressés effleuraient mon ardeur
Et que dans un soupir, il m’attirait sans trêve
Mon souffle haletait au rythme de son cœur

Que l'amour t'entoure à jamais de ses lueurs pour que les mots nous parviennent de la source de ton bonheur.
Merci pour ce plaisir poétique que tu sais si bien donner.
Bekri

  J’ai des cheveux qui blanchissent à vue,Des rides qui racontent toutes les guerres,Et je crie … et j’appelle : Je voudrais joindre Une femme inconnue et que J’aime
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
762 poèmes Liste
10443 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
21 avril 2020
  Publié: 31 mai 2008 à 16:19
Modifié:  31 mai 2008 à 16:32 par Mystic4Ever
Citer     Aller en bas de page

Merci l'insoumise, oui ecouter avec les yeux du coeur comme tu le fait



---------------------------------------------------------------------------

oh Lumi, merci tu es gentille de me le dire encore et toujours ça fait plaisir car parfois j'ai peur de vous lasser c'est vrai alors merci



--------------------------------------------------------------------

Mon cher poète Hassan, j'aime beaucoup les repétitions, je trouve qu'elles donnent plus de poids au poème, merci



------------------------------------------------------------------

lol marion , ça me fait plaisir , merci



----------------------------------------------------------------------

merci Douce_émeraude pour , je suis ravie de ta visite sur mes poemes



-------------------------------------------------------------------------

merci catalina , je ne suis guere originale, j'écris toujours sur l'amour et ta visite me fait plaisir aussi



-----------------------------------------------------------------------

merci James, ta fidélité me comble



-----------------------------------------------------------------

sourcerette, merci je suis heureuse que tu sois passée



----------------------------------------------------------------------

Chantal, je devais etre un homme dans une autre vie , ta remarque est juste, je sublime un peu trop l'etre aimé comme le font souvent les hommes , merci



--------------------------------------------------------------------

lol Kajak , merci pour le surnom ça me plait beaucoup




----------------------------------------------------------------------

merci mon démon , ah nan mais faut pas leur faire lire sinon les chevilles enflent c'est mon tit jardin secret



-----------------------------------------------------------------------------------------------------------
dominique bouy, merci t'es gentil



-------------------------------------------------------------------
faya, merci tu me touches là



-------------------------------------------------------------------
lol Serge si j'arrive à te renverser c'est un beau compliment mais releve toi hein , merci



--------------------------------------------------------------------
merci pyc, j'arrete pas de rougir ce soir , merci pour tes compliments



---------------------------------------------------------------------

matvin , merci d'apprecier autant



-----------------------------------------------------------------

okana , merci à toi



-------------------------------------------------------------------

lol Naej , j'ai essayé un message subliminal et tu l'as decouvert, t'es trop fort toi merci



--------------------------------------------------------------------

Alex , merci contente qu'on puisse ressentir des choses en me lisant



-----------------------------------------------------------------------

Bekri, merci beaucoup et que la lumiere de tes mots eclaire les chemins de ton amour



 
LOUNNA


Ainsi soit il
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
459 commentaires
Membre depuis
3 mars 2008
Dernière connexion
25 février 2009
  Publié: 3 juin 2008 à 12:31 Citer     Aller en bas de page

Chere Mystic,

De la sensualité et beaucoup d'amour

C'est bon! a lire, et a relire

Bises, Lou

  LOU
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
762 poèmes Liste
10443 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
21 avril 2020
  Publié: 3 juin 2008 à 12:36 Citer     Aller en bas de page

Lounna, merci contente de te revoir

 
Au Nom de la Rose


Une fleur de sang, pour tous les maux de la Terre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
1651 commentaires
Membre depuis
21 décembre 2004
Dernière connexion
30 avril 2016
  Publié: 4 juin 2008 à 02:39 Citer     Aller en bas de page

Je ne peux dire simplement qu'il s'agit d'un beau poème, ou alors qu'il m'a ému, car ce ne sont que des prémices à ce que j'ai songé en le lisant.

Sincèrement, je me suis senti enlevé par ces mots décrivant de subtiles sensations du bonheur des amoureux. Comme si le vent soufflait et qu'il sentait bon, puis sa chaleur enivrant le corps physique.

Ou alors, simplement parce que ça fait plus de 2 ans que je n'étais pas venu te lire et que le souvenir de ton talent m'a frappé de plein fouet.

Si je devais m'avancer, je dirais que je me suis connecté seulement pour te dire combien ton poème était beau.

-De Si Tristes Yeux Gris-

  La culture et la science ne nous aident pas à aimer.
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
762 poèmes Liste
10443 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
21 avril 2020
  Publié: 4 juin 2008 à 15:11 Citer     Aller en bas de page

, merci si grace à moi, tu es revenu te connecter j'en suis moi meme emue et ravie, merci

 
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20765 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
14 janvier
  Publié: 6 juin 2008 à 08:07 Citer     Aller en bas de page

Ce poème touche des sentiers que je n'ose plus exploiter car j'ai peur de ne plus les retrouver... Merci

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
762 poèmes Liste
10443 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
21 avril 2020
  Publié: 6 juin 2008 à 09:36 Citer     Aller en bas de page

Si aies confiance tu les retrouveras c'est comme le velo ça ne se perd pas Justine

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 3979
Réponses: 20
Réponses uniques: 17
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Douce délivrance... (Amour)
Auteur : passe-rose
Et que les braises valsent (Amour)
Auteur : Mariesarah
Quand pourrai-je vous embrasser ? (Amour)
Auteur : colombe.r
Le ciel pleure (Amour)
Auteur : Daph à la rose
Opium ... (Amour)
Auteur : Hassan
Combat sans merci (Amour)
Auteur : homo-gènes
Chat'man... (Amour)
Auteur : Alphonse BLAISE.
Ex-voto (Amour)
Auteur : Mystic4Ever
Il viendra bien le temps... (Amour)
Auteur : patrick dabard
Caresses (Amour)
Auteur : passe-rose
Ma rédemptrice (Amour)
Auteur : Hassan
Vole, vole ! (Amour)
Auteur : look
Espoir quand tu nous tiens (Amour)
Auteur : Mariesarah
Cri étouffé (Amour)
Auteur : Guid'Ô
Parfum d'automne (Amour)
Auteur : Roxanne de Bormelia

 

 
Cette page a été générée en [0,0641] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.