Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 10
Invisible : 0
Total : 11
· ami_des_vers
13323 membres inscrits

Montréal: 13 mai 23:54:13
Paris: 14 mai 05:54:13
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Hymne à la femme. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Julie


Rien n'est plus vrai que ce que je ne dis pas...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
748 commentaires
Membre depuis
19 juin 2005
Dernière connexion
15 mars 2013
  Publié: 6 août 2005 à 10:56
Modifié:  14 nov 2010 à 14:05 par Lunastrelle
Citer     Aller en bas de page

Hymne à la Femme.

Femme : un mot dont Ils ont lâchement bafoué le sens,
'Résonance oubliée', un terme dont Ils nient l'importance...
Et pour ne pas briser les apparences : Ils crient plus fort...
"Liberté, Égalité !" mais ces mots sonnent creux de leurs torts.

Femme, ouvre les yeux sur la Vérité...

Ils bourrent ta supposée Liberté de conditions injustifiées,
Et Ils t'humilient, te crachent au visage, t'empêchent de parler...
Les meilleurs s'excusent, pour demain encore recommencer,
Les autres t'accusent, "tu n'es qu'une Femme, alors tu t'tais !"

Femme, lève la tête, et dis leur...

Ils ne sont qu'une pièce de l'immense puzzle de l'Humanité,
Le coin qui se croit meilleur, aux couleurs vives, blessantes,
Ils sont que ces prétentieux nous aveuglant d'artifices déraisonnés,
Mais nous sommes au centre, Mères de cette Vie, naissante.

Femme, rappelle-toi qui tu es...

Les Hommes ont gravé violemment leur nom dans l'Histoire, qu'Ils ont saignée,
Ils se sont inventés des prétextes, pour justifier ces horreurs insensées...
Témoins de leurs luttes, de leurs erreurs, nous les avons malgré tout aimés...
Les soutenant envers et contre tout, nous avons tout fait pour les aider.

Femme, tu es celle qui Les a sauvés...

Hélas, leur fierté est revenue avec la Paix, la Nature a repris ses droits,
Ils ont osé, Ils se sont permis d'effacer sans remords notre nom.
Alors qu'à corps perdu, on s'est données à Eux sans y réfléchir à deux fois.
Notre seule erreur : Avoir espérer qu'Ils deviendraient simplement bons.

Femme, Ils ont toujours profité de ta bienveillance...

Femme, ne laisse pas les illusions qu'Ils éparpillent, t'éblouir,
Ne laisse plus jamais les Hommes te faire ainsi souffrir.
Femme, n'oublie pas ce qu'ils t'ont fait, mais pardonne leur.
Ces bourreaux sont déjà victimes, punis de leur propres erreurs.

Homme, tu t'es joué de nous, traître sans pitié...
Sache une seule chose : Tu peux gardé ton passé
Qui lui-même te fuit, dégoûté par ces mensonges inhumains.
Mais retiens bien, l'Avenir est à nous, nous seront là demain...

"Les Hommes, foncent et détruisent tout sans pitié, la tête baissée...
Femme, ne fais pas comme eux, lève la tête vers le ciel, et créé."




Sachez tout de même messieurs, que je n'ai absolument rien contre vous . C'était un petit élan féministe que j'ai eu en plaisantant avec des amies, rien de très grave donc. Mais il faut dire quand même que...

  Savoir qu'on n'a plus rien à espérer n'empêche pas de continuer à attendre.
Julie


Rien n'est plus vrai que ce que je ne dis pas...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
748 commentaires
Membre depuis
19 juin 2005
Dernière connexion
15 mars 2013
  Publié: 6 août 2005 à 11:17 Citer     Aller en bas de page

Tu es une femme ?! J'savais pas, tiens
Ou ton côté féminin prendrait-il le dessus ?!

Oui, en fait je dis "Femme", mais il y a certaines choses qui sont "valables" pour tout le monde, enfin je me comprends

Je regarde le ciel aussi, et je souris. C'est tout le monde qui est fou...

Mon regard se perd, et retourne rêver... J'espère encore.

Merci beaucoup d'être passé Rachid. Dans tes favoris en plus ça me fait énormément plaisir que tu apprécie à ce point .

Amicalement,
Julie.

  Savoir qu'on n'a plus rien à espérer n'empêche pas de continuer à attendre.
Julie


Rien n'est plus vrai que ce que je ne dis pas...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
748 commentaires
Membre depuis
19 juin 2005
Dernière connexion
15 mars 2013
  Publié: 6 août 2005 à 13:31 Citer     Aller en bas de page

NON. Je dis non ! Je suis libre ! Insoumise, je ne fais parti de rien, je ne dois rien à personne !

Merci d'être passé louisyan, et d'avoir apprécié

Hii c'est du joli tout ça : Rachid se demande s'il est une femme, et l'homme viril approuve !

*sautille* Génial, génial...

Mouhaha, les femmes au pouvoir !



Amicalement,
Julie.

  Savoir qu'on n'a plus rien à espérer n'empêche pas de continuer à attendre.
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
762 poèmes Liste
10443 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
21 avril 2020
  Publié: 6 août 2005 à 14:12 Citer     Aller en bas de page

plus qu'un hymne un manifeste pour que la femme ne devienne pas le clone masculin de l'homme...mais heureusement que tous les hommes ne sont pas comme cela ;-)))))))))))) merci pour ce partage..............

Psyché

 
Julie


Rien n'est plus vrai que ce que je ne dis pas...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
748 commentaires
Membre depuis
19 juin 2005
Dernière connexion
15 mars 2013
  Publié: 6 août 2005 à 15:01 Citer     Aller en bas de page

Merci d'être passée par là Psyché, ça me fait plaisir.

Oui exact, ne faisons pas les mêmes erreurs que certains hommes...

Mais comme tu le dis, heureusement que tous les hommes ne sont pas comme ça . Que ferions-nous sinon? (Les "hommes biens" sont souvent bien cachés, c'est tout hihi ).

Merci beaucoup d'avoir apprécié

Amicalement,
Julie.

  Savoir qu'on n'a plus rien à espérer n'empêche pas de continuer à attendre.
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 6 août 2005 à 15:47 Citer     Aller en bas de page

Tu vas rameuter toutes les chiennes de garde Julie !
(quelle fougue encore !!!)

"On ne naît pas femme, on le devient" (Simone de Beauvoir)

Mais ne dit-on pas que derrière chaque grand homme
se cache une "femme" ?

Pour peu qu'il paraisse féministe, je l'ai lu en "féminine"
que je m'attache à être... féminine, mais libre.. et
charmée...

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
verso
Impossible d'afficher l'image
ferme les yeux et tu verras
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
1460 commentaires
Membre depuis
1er mars 2005
Dernière connexion
19 août 2018
  Publié: 6 août 2005 à 16:56 Citer     Aller en bas de page

Tu pourrais vendre tout ce que tu veux, car tu as verve et persuasion. Dans ce sujet tu viens d'enfoncer une porte ouverte; les femmes en démocratie ont gagné depuis longtemps sur nous les hommes. Franchement : c'est ou dépassé ou ringard. Si j'ai mal retenu, pardonne ma hâte. verso

 
Julie


Rien n'est plus vrai que ce que je ne dis pas...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
748 commentaires
Membre depuis
19 juin 2005
Dernière connexion
15 mars 2013
  Publié: 6 août 2005 à 17:15 Citer     Aller en bas de page

Ptitebulle, merci beaucoup ! Ça me fait très plaisir que tu apprécies.

Oui, et en chaque homme il y a une "femme", et en chaque femme, un "homme" ?

Si tu l'as lu en "féminine", alors... ça me fait plaisir


Verso, merci pour ce compliment qui me touche. Et oui, tu as raison, sur papier les femmes sont plus ou moins égales à hommes. En ce qui concerne la pratique, c'est sans doute discutable. Mais en réalité, quand j'ai écris ça, j'ai essayé de me mettre dans la peau d'une "féministe endurcie" en quelque sorte. Je partage certaine des idées du texte que j'ai écrit, mais je crois que je suis un peu plus "indulgente" que ça. Enfin, je veux dire par là que j'ai écrit ça avant tout "en plaisantant", à l'occasion d'un petit délire entre amies (c'est pas vraiment le mot, mais j'espère que tu as compris le fond de ma pensée ).

Merci encore beaucoup à vous deux.

Amicalement,

Julie.

  Savoir qu'on n'a plus rien à espérer n'empêche pas de continuer à attendre.
Andjik
Impossible d'afficher l'image
Le sucre ne vaut rien lorsque c'est le sel qui vous manque.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
5972 commentaires
Membre depuis
21 mai 2004
Dernière connexion
11 juillet 2020
  Publié: 6 août 2005 à 17:29 Citer     Aller en bas de page

Je crois que le débat sur l'égalité des hommes et des femmes vient de resurgir. Personnellement, je ne crois pas que ce soit possible. Regardez la faune, regardez la hiérarchie. Je n'ai jamais entendu de contes révolutionnaires où la lionne s'est révoltée contre le lion!

Je crois que chacun a son rôle à jouer. De nos jours, il est important que la femme puisse subvenir à ses besoins, d'entretenir une certaine indépendance face à l'homme, en termes de besoins financiers, et p-e sociaux mais tout cela dans le respect de l'unité du couple.

Au risque d'être ridicule ou de choquer, je ne partage pas l'idée d'égalité des sexes. Et des fois, je crains que des fois, les mouvements féministes ne restent sans écho...

Je crois plutôt en l'amélioration des conditions de la femme, telles que une plus grande équité sur le marché du travail ou p-e sur la scène politique. Je dis bien une "amélioration". J'ai bien conscience que certains hommes abusent.

Mais tant que la femme voudra prendre la place de l'homme, voudra être "l'homme du couple", je crois que ces clashs dont vous êtes victimes continueront... surtout dans cette société dirigée par des hommes.

Moi j'aime les femmes, mères, soeurs, âmes-soeurs... pères aussi?

Amicalement!

Yvano

  J'aurais voulu que tu voies l'homme que je suis devenu.
Julie


Rien n'est plus vrai que ce que je ne dis pas...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
748 commentaires
Membre depuis
19 juin 2005
Dernière connexion
15 mars 2013
  Publié: 6 août 2005 à 17:50 Citer     Aller en bas de page

Oups, j'aurais du faire attention en postant, et réfléchir un peu plus aux conséquences

Mais puisque qu'on en parle, pourquoi pas.

Je ne sais pas non plus si l'égalité entre hommes et femmes sera un jour possible, mais on peut essayer ? Si on n'essaye rien, le monde n'avancera jamais, alors... même si ça risque d'être laborieux... Et puis, même si je pense qu'on aura beaucoup de mal à y arriver, ça reste quand même possible. (Tu n'as jamais entendu de conte révolutionnaire où la lionne se révolte contre le lion, j'devrais en écrire tiens ).

Plus sérieusement, j'vais pas trop m'étaler sur le sujet, c'était pas mon but.

Mais, je suis d'accord avec toi sur le fait que chacun à son rôle à jouer. On a tous sans exception des besoins différents etc... Mais ça ne justifie rien. Je trouve quand même honteux qu'une femme gagne moins qu'un homme pour le même "travail" (auquel elle aura accédé beaucoup plus difficilement qui plus est). Je ne vois pourquoi ? C'est une bizarerie qui m'a toujours étonnée

Enfin ce qui me sidère à vrai dire le plus, c'est le fait de clamer haut et fort qu'on est tous égaux, libre etc... Alors que s'est loin d'être le cas (que ça soit les femmes ou les hommes).

Merci d'être passé en tout cas Yvano, et d'avoir donner ton opinion

Amicalement,
Julie.

  Savoir qu'on n'a plus rien à espérer n'empêche pas de continuer à attendre.
Julie


Rien n'est plus vrai que ce que je ne dis pas...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
748 commentaires
Membre depuis
19 juin 2005
Dernière connexion
15 mars 2013
  Publié: 7 août 2005 à 06:13 Citer     Aller en bas de page

Je suis entièrement d'accord avec toi. Quoiqu'il arrive nous sommes tous différents, rien que physiquement c'est assez flagrant. Et par rapport à ça, l'égalité parfaite est impossible.

Oui, je pense aussi qu'il ne faut pas que les femmes veulent à tout prix ressembler aux hommes. Ce n'est sûrement pas la bonne solution. Mais comme toi je pense, j'estime qu'il y a quand même certaines choses à changer pour que, hommes et femmes, partent avec les mêmes chances. C'est la moindre des choses. Pour la suite, c'est sûrement plus délicat. Et là oui, c'est sans doute les "habitudes" de tout le monde qu'il faut changer, parce qu'elles sont mauvaises. Au lieu de se chamailler entre hommes et femmes, il vaudrait peut-être mieux de se remettre en question, et chercher à avancer ensemble.

Merci d'être passé Hypérion

Amicalement,
Julie.

  Savoir qu'on n'a plus rien à espérer n'empêche pas de continuer à attendre.
Horizon


Mais qu'est ce que je fous là, je sombre au fond de toi...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
26 poèmes Liste
464 commentaires
Membre depuis
25 mars 2005
Dernière connexion
29 septembre 2005
  Publié: 16 août 2005 à 16:01 Citer     Aller en bas de page

Je n'aime pas trop faire des commentaires qui ressemblent à des tyrades à propos des poemes ( bien que je suis trés féministe !) mais j'ai juste envie de dire bravo!

amitiés,

LuCie

  HoRiZOn
Julie


Rien n'est plus vrai que ce que je ne dis pas...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
748 commentaires
Membre depuis
19 juin 2005
Dernière connexion
15 mars 2013
  Publié: 17 août 2005 à 05:28 Citer     Aller en bas de page

Merci Lucie

Je suis contente que tu sois passée et que tu apprécies encore ce que j'écris.

Malgré,

Bienvenue ici monsieur l'homme. Merci de vous être arrêté.


Amicalement,
Julie.

  Savoir qu'on n'a plus rien à espérer n'empêche pas de continuer à attendre.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2052
Réponses: 12
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0289] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.