Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles & Formes courtes
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
Vos parutions
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 634
Invisible : 0
Total : 635
· James
13308 membres inscrits

Montréal: 12 mai 11:27:40
Paris: 12 mai 17:27:40
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Mix cités * Dans ma rue -4 Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
513 poèmes Liste
10343 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
12 mai
  Publié: 8 nov 2013 à 15:39
Modifié:  9 nov 2013 à 11:42 par Catwoman
Citer     Aller en bas de page

L'esthéticienne dans sa boutique à persienne
Souhaite que les femmes du quartier viennent :
Boubous wax à volant et froufrous de sortis
Côtoyant de fins superposés voiles gris
Pour l'épilation au fil, celle qui égratigne
Mais en public, chacune tient à rester digne
Tout en échangeant en tamoul et en arabe
Dévisage la péninsule panarabe

Pendant que le vieux bistrotier, la clope au bec
Qui a bourlingué. Vois, sa gueule de métèque
Son parcours secret. Des rumeurs courent bon train
Bien que d'autorité, des délires à tout crin
Soulevant des montagnes. Evitant la castagne
Il évince les gars, ce courage vous gagne
Les anciens se questionnent : Il a l'air protégé

N'aurait-il pas ourdit avec les policiers

Square Léon, certains se disputent les dames
Avec leur voisin ou qu'importe le quidam
Indifférents aux revendeurs à la sauvette
Placides et pas question d'accepter les lavettes
En business, s'y connaiss'nt, rouler, ils restent maîtres
Tombée du camion, la came doit disparaître :
Les larfeuilles griffés, les borros trafiqués
Pas intéressé ? Tu peux toujours bifurquer !

 
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: En ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
23695 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
12 mai
  Publié: 8 nov 2013 à 16:07 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Catherine,

Une vérité que tu as poétisé d'une bien belle verve !




James

  Membre de la Société des poètes Français.
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
513 poèmes Liste
10343 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
12 mai
  Publié: 8 nov 2013 à 16:11 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir James,

J'ai essayé de dépeindre, c'est le cas de le dire, des scènes observées et vécues au fil de mes allées et venues dans la cité.

Merci pour ton observation,
Catherine

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
813 poèmes Liste
22957 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
1er mai
  Publié: 9 nov 2013 à 05:38 Citer     Aller en bas de page

j'y retrouve l'ambiance que j'ai connu quand je vivais dans le 18e, grouillante et pittoresque

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
234 poèmes Liste
16970 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
11 mai
  Publié: 9 nov 2013 à 11:55 Citer     Aller en bas de page

encore une ballade apprécié sous ta plume
ça bouge dans ta cité

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
97 poèmes Liste
1773 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
13 janvier
  Publié: 9 nov 2013 à 15:41 Citer     Aller en bas de page

Pourquoi prendre l'avion. Il suffit de traverser la rue ou de se pencher au balcon, et le monde entier est à nos pieds. Merci pour cette ballade, Catherine. A bientôt !

 
so sweet

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
17 poèmes Liste
627 commentaires
Membre depuis
26 mars 2013
Dernière connexion
7 décembre 2019
  Publié: 10 nov 2013 à 15:16 Citer     Aller en bas de page

le reflet d'un style de vie, authentique, et tu as mis de la vie. une agréable lecture.

 
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
513 poèmes Liste
10343 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
12 mai
  Publié: 11 nov 2013 à 03:36 Citer     Aller en bas de page

>Mido
Oui, il y a toujours un certain mouvement ici.

>Jean-Claude Glissant
Oui, certains se mettent au balcon pour écouter la mandoline d'un beau prince. Moi, je vois le monde. Que demande le peuple ?

>So sweet
Il suffit d'ouvrir l'œil, il y a constamment des choses à raconter.


Catherine

 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
15016 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
4 mai
  Publié: 11 nov 2013 à 16:20 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir Catherine,

Le melting pot ambiant de ton quartier s'anime dans ses activités diverses au pas de ta porte et nous entrons dans ton quartier sous ta plume qui toujours sait si bien le dépeindre....



Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
513 poèmes Liste
10343 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
12 mai
  Publié: 25 nov 2013 à 02:27 Citer     Aller en bas de page

Sybilla,
En effet, ce quartier est très haut en couleur. Il s'y passe tout le temps quelque chose d'incongru, d'inattendu, de cocasse.

Bises,
Catherine

 
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
91 poèmes Liste
3997 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
8 mai
  Publié: 25 nov 2013 à 03:17 Citer     Aller en bas de page

Un beau poème...sur un quartier populaire de Paris, ressemblant à s'y méprendre à un quartier populaire de Marseille..
J'en aurais des choses à raconter (tu t'en doutes...) mais que je ne sais pas décrire... aussi bien que toi.
Bravo


  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
513 poèmes Liste
10343 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
12 mai
  Publié: 25 nov 2013 à 04:50 Citer     Aller en bas de page

Chère Sidonie,
Avec un chouille d'observation, je suis convaincue que tu parviendrais à aussi bien.
Catherine

 
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1039 poèmes Liste
16774 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
10 mai
  Publié: 3 jan 2014 à 04:28
Modifié:  3 jan 2014 à 04:31 par pyc
Citer     Aller en bas de page

Bonjour...

C'est intéressant de noter d'une part ton sens de l'observation et d'autre part ta façon de l'exposer avec ce langage qui évoque bien la cité, sans toutefois tomber dans une situation de jugement trop vite établie envers ces quartiers...Une lecture qui se fait sans difficultés, et je t'en félicite.
amitiés très sincères à toi.
pyc.

 
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
513 poèmes Liste
10343 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
12 mai
  Publié: 3 jan 2014 à 05:05 Citer     Aller en bas de page

Merci PYC pour ce sympathique commentaire.
Mon quartier est très (é)mouvant, il s'y passe des choses digne de Monsieur Mallausène (sauf que là il s'agit de Belleville).

Mes amitiés et bonne année 2014,
Catherine

 
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: En ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
23695 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
12 mai
  Publié: 4 juin 2016 à 17:09 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Catherine,


En relecture car je 'aie bien celui-ci !

Un moment de bonheur pour moi ce soir

Bisous The Catwoman

James

  Membre de la Société des poètes Français.
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: En ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
23695 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
12 mai
  Publié: 4 juin 2016 à 17:09 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Catherine,


En relecture car je 'aie bien celui-ci !

Un moment de bonheur pour moi ce soir

Bisous The Catwoman

James

  Membre de la Société des poètes Français.
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
513 poèmes Liste
10343 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
12 mai
  Publié: 7 juin 2016 à 04:21 Citer     Aller en bas de page

Hello James,

Un grand merci de me relire, un moment qui fait toujours plaisir, à moi zôssi.

A bientôt,
Catherine

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1671
Réponses: 16
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Bidon / Ville (Poèmes par thèmes)
Auteur : SélénaéLaLouveFéline
Attirance (Autres)
Auteur : Bernylys
Des mots pour le Dire (Autres)
Auteur : KYRICE
Dans ses yeux (Poèmes par thèmes)
Auteur : Sybilla
La Balade d'arashiyama (Autres)
Auteur : RiagalenArtem
Charmes d'automne (Autres)
Auteur : ode3117
Question de regard (Cit. perso. & courts)
Auteur : ode3117
Vers toi (Autres)
Auteur : Candide
Viens sur ma balançoire (Autres)
Auteur : Xenia
Gazon anglais (Textes érotiques)
Auteur : Maschoune
Passionnata (sybilla et James) (Collectifs)
Auteur : Sybilla
Demain..enfin aujourd'hui (Amour)
Auteur : CelineMonAmour
(Autres)
Auteur :

 

 
Cette page a été générée en [0,0383] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.